De l’eau pour les éléphants – Sara Gruen

Voilà un livre que j’ai lu en début d’été et dont j’avais parlé sur l’ancien blog, mais comme il fait partie du Challenge Littérature Contemporaine, je vous remets ma petite review ! 🙂

6nop6

Nous sommes dans les années 30, Jacob est un jeune étudiant vétérinaire sur le point d’être diplômé d’une prestigieuse école et d’aller travailler avec son père qui lui a transmis la passion du métier. Mais un terrible accident va avoir lieu, le laissant orphelin de ses deux parents, complètement désorienté et sans le moindre argent en poche. Il se sauve et se retrouve un peu par hasard embarqué dans le train des Frères Benzini, un cirque itinérant qui sillonne les Etats-Unis.

Jacob va être embauché comme vétérinaire de la ménagerie et va découvrir l’envers du décor d’un monde qui parait si festif et qui n’est que cruauté.
Mais il va aussi tomber follement amoureux de deux personnes très différentes : Marlène, la belle écuyère, elle-même mariée au tyrannique August et Rosie, l’éléphante fraîchement acquise par Oncle Al, le directeur du cirque.

J’ai aimé

* A peu près tout mais ce ne serait pas franchement constructif pour vous !

* Le mode de narration parce que cette histoire est en fait le souvenir du Jacob d’aujourd’hui qui a plus de 90 ans et qui est dans une maison de retraite.

* Le personnage de Jacob, que ce soit le jeune vétérinaire ou le vieil homme rebelle, ils sont tous les deux très attachants.

* Les autres personnages parce que même s’ils sont nombreux à travailler dans ce cirque, ils sont tous uniques à leur manière, gentils comme méchants, et du coup ils nous marquent suffisamment pour qu’on ne les confonde pas.

* Parce que je suis tombée dans un piège narratif qui m’a tenu en haleine pendant toute la lecture et qui m’a valu une belle surprise à la fin. Certes, c’est peut être un piège que je me suis tendue toute seule, mais quand même ! lol

* Parce que j’aime les animaux certainement autant que Sara Gruen et que son amour pour eux transparait à chaque page (c’est pas gnangnan pour autant, hein)

* L’univers très 30’s du roman. Aussi bien pour le côté esthétique, avec des descriptions qui passent comme une lettre à la poste (j’aime pas les descriptions normalement) et qui renvoie l’idée que je me fais de cette époque. Mais aussi des 30’s en pleine crise économique et Prohibition qui en font des personnages importants de l’histoire.

* Ce que l’on nous montre de ces cirques est loin de l’image pailletée et festive qu’on peut avoir. Les animaux sont mal traités, les hommes aussi, les « attractions » ne sont pas toutes réservées aux enfants, la cupidité y règne en maître, tout autant que la cruauté… En plus, on sent bien que Sara Gruen s’est documentée pour recréer une vision réaliste des cirques de cette époque.

Je n’ai pas aimé

* Rien qui ne concerne le roman. Ou alors qu’il soit trop court (tout à fait subjectif, il ne l’est pas tant que ça). Ou qu’il se termine de telle façon qu’on sait qu’il n’y aura pas de suite.

* Qu’ils aient choisi Roooooooooob pour incarner Jacob ! J’aime pas cet acteur, je ne le trouve pas beau, je trouve qu’il a le charisme d’une moule pas fraîche et je ne comprends absolument pas la quantité de nénettes qui se pâment devant lui ! Du coup l’idée que ce soit lui qui incarne un personnage auquel je me suis attachée, ben ça me plait pas du tout du tout !

Et donc ?

J’ai également vu le film et je dois dire qu’il a été très bien adapté et interprété malgré quelques coupes inévitables. Même Pattison et son charisme de mollusque s’en sort bien. Ce qui me fait penser qu’en fait c’est surtout Edward et Pattison en Edward que je n’apprécie pas. En tous cas c’est un roman que j’ai pris plaisir à lire, à prêter et que je relirai certainement. De la même façon que cela m’a donné envie de découvrir les autres romans de Sara Gruen.

Tags:,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

6 Commentaires le “De l’eau pour les éléphants – Sara Gruen”

  1. 30 mars 2013 à 21 h 51 min #

    Pas accroché à ce roman, ennuyeux et pas très bien écrit (à mes yeux). Et peut-être le sujet est-il peu trop dur aussi. Bref, une déception de mon point de vue.

  2. 1 février 2012 à 16 h 19 min #

    e film ne me disait rien du coup j’ai lu le livre et j’ai vraiment aimé, le monde du cirque est passionant et vraiment bien décrit..

Rétroliens/Pings

  1. 30 Day Movie Challenge – Jour 20 Votre film romantique préféré | Smells like Chick Spirit - 28 novembre 2015

    […] éléphants. J’avais d’ailleurs tellement aimé ce film que j’avais aussi lu le roman, que je vous conseille d’ailleurs vivement ! […]

  2. Top Ten Tuesday – Tequi s’fait du cinéma « Smells like Chick Spirit - 1 mai 2012

    […] De l’eau pour les éléphants – Sara Gruen. J’en ai parlé ici déjà et vous savez combien j’ai aimé ce roman. Du coup […]

  3. Coups de Coeur Janvier 2012 « Smells like Chick Spirit - 31 janvier 2012

    […] De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen […]

  4. Livraddict Baby Challenges 2012 « Smells like Chick Spirit - 2 janvier 2012

    […] La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett 2-  De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen (lu à chroniquer) 3-  L’Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon 4-  Rien ne s’oppose à […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :