Une (irrésistible) envie de sucré – Meg Cabot

Vu que j’ai un rythme très moyen en terme de lectures en ce moment, j’en profite pour vous parler un peu de ces livres que j’ai aimé il y a quelques temps déjà et qui font partie des différents Challenges auxquels je me suis inscrite ! 🙂

6nop6

Heather Wells avait tout pour réussir. Ado elle a entamé une brillante carrière de chanteuse pop pour gamins (à la Lorie un peu), sortait avec un chanteur de boysband craquant et gagnait tout plein d’argent. Oui mais voilà, en quelques années le bonheur s’est envolé en fumée ! Sa mère s’est barrée avec son agent et tout l’argent en Argentine, son producteur a refusé qu’elle chante ses propres composition et l’a virée et elle s’est faite plaquée par son fiancé. Du coup, ben elle a un peu « enflé ». C’est devenue une vrai gourmande pas du tout complexée par sa taille 46 et qui à 28 ans décide de reprendre sa vie en mains. Elle se fait embaucher comme directrice adjoint d’une résidence universitaire à New York ce qui lui permettra au terme de sa période d’essai de pouvoir étudier gratuitement.
Et comme elle est complètement fauchée, elle a emménagé chez Cooper, le frère de son ex, détective privé, qui ne lui fait payer aucun loyer en échange de la tenue de sa comptabilité.
Oui mais voilà, à une semaine d’intervalle, on retrouve deux filles mortes au fond de la cage d’ascenseur… Tout le monde pense à des accidents, beaucoup d’étudiants s’amusent à sauter de cages en cages, ils appellent ça « surfer »… Oui sauf que Heather, elle, reste persuadée que ces pauvres filles ont été assassinées. Reste à savoir par qui…

.

J’ai aimé

Bien sûr l’héroïne enrobée et pas complexée c’est un des moteurs qui séduit les lectrices ! Surtout qu’en ce moment, on est en plein dans la série des magazines et de leurs articles sur les kilos en trop dont on doit se débarrasser pour pouvoir se montrer en maillot. Bon perso le 36… c’est de l’utopique et ça me fait pas envie ! Le 46 non plus tu me diras ! lol Mais bon Heather arrive tout de même à être sexy avec son 46 et Meg Cabot fait quelques très bonnes réflexions sur les raisons du pourquoi du comment les nanas sont complexées par leur poids aujourd’hui !!!

Et puis, contrairement aux romans de chicklit habituels, Heather n’est pas vraiment la nénette comme vous et moi. Tout le monde n’a pas été une chanteuse ado connue qui est redevenue une inconnue en peu de temps et qui galère. Ca en fait un personnage vraiment différent et intéressant. Mais qui n’en est pas moins accessible et auquel on peut quand même s’identifier. En plus elle a beaucoup d’humour et d’autodérision, ce qui en fait vraiment un héroïne très attachante.

En plus on ne nous livre pas comme dans certains romans chicklit une simple amourette sucrée. Parce qu’après tout, on s’attend dés le départ pour que le beau Cooper qui n’est pas comme les autres mecs de sa famille et sur lequel elle craque, tombe raide dingue de Heather et qu’ils fassent de beaux bébés. Sauf que non. Ici, ce qui est vraiment important, outre les problèmes perso de l’héroïne, c’est vraiment son enquête sur les étranges morts dans les cages d’ascenseur. Du coup, on a une vraie dose de suspens qui est rondement menée.

.

Et donc ?

C’est un chicklit qui fait vraiment partie de mes favoris et qu’il faudra que je relise un de ces 4. En plus il y a deux suites (Une Irrésistible envie d’aimer et Une Irrésistible envie de dire oui). En fait, le quatrième tome est sorti aux Etats Unis (Size 12 and ready to rock) donc je pense me relire les précédents quand il sortira en France ! Mais j’ai vraiment hâte de retrouver Heather !!!! 🙂

Je le conseille fortement à toutes les amatrices du genre.

Bisous mes Chickettes !

(et j’espère remettre la main sur mon câble d’APN d’ici demain pour pouvoir vous montrer un make up et un swatch vernis…)

Ce roman mérite amplement sa place dans le Challenge Coup de Coeur du mois de juillet !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:, ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

12 Commentaires le “Une (irrésistible) envie de sucré – Meg Cabot”

  1. 4 août 2012 à 18 h 29 min #

    C’est pas la première fois que je le dit sur un blog, mais j’ai vraiment envie de lire un des livres de Meg cabot, mais j’en ai encore jamais eu l’occassion, en tout cas ton billet me donne encore plus envie d’y remédier, mais bon ma PAL ne serait peut-être pas d’accord!!
    En tout cas ce livre va aller directement dans ma WL pour le moment.
    🙂

  2. 23 juillet 2012 à 19 h 37 min #

    si t’as le malheur d’inverser 2 lettres dans le titre ca devient un roman d’un tout autre genre…..

    • tequiladrenaline
      24 juillet 2012 à 9 h 37 min #

      Je ne te félicite pas tiens !!! *choquée*

  3. 18 juillet 2012 à 19 h 38 min #

    D’habitude j’aime pas trop les chick lit avec un peu de policier dedans mais ton article m’a convaincu je vais commander le premier 🙂

  4. 17 juillet 2012 à 13 h 48 min #

    J’connais pas mais l’histoire qui sort un peu du chick-lit d’ordinaire m’intrigue. J’me le note dans ma liste de livres à lire !

    • tequiladrenaline
      17 juillet 2012 à 15 h 39 min #

      Tu me diras !

  5. 17 juillet 2012 à 11 h 50 min #

    Ce livre a l’air chouette! Je vais peut être me laisser tenter 🙂 Bonne journée!

Rétroliens/Pings

  1. Top Five SériesAddict – Un peu d’inspiration ! | Smells like Chick Spirit - 22 février 2013

    […] Mon article sur Une irrésistible envie de sucré […]

  2. Une (irrésistible) envie de dire oui – Meg Cabot « Smells like Chick Spirit - 13 août 2012

    […] semaines, je vous ai parlé de deux romans de chicklit que j’aime beaucoup beaucoup : Une (irrésistible) envie de sucré et Une (irrésistible) envie d’aimer. Il fallait que je vous parle aussi de sa suite […]

  3. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (1) « Smells like Chick Spirit - 11 août 2012

    […] pas ce genre, bien au contraire, mais je pensais plus me trouver face à un roman comme Une (irrésistible) envie de sucré qui mêle chicklit avec un peu de […]

  4. Une (irrésistible) envie d’aimer – Meg Cabot « Smells like Chick Spirit - 1 août 2012

    […] y a deux semaines je vous parlais d’un roman de chicklit que j’aime beaucoup beaucoup : Une (irrésistible) envie de sucré. Il fallait que je vous parle aussi de sa suite […]

  5. Livraddict Baby Challenges 2012 « Smells like Chick Spirit - 16 juillet 2012

    […] suis voyante de Eileen Cook (dans ma pàl) 6 ~ Samantha, bonne à rien faire de Sophie Kinsella 7 ~ Une (irrésistible) envie de sucré de Meg Cabot (lu) 8 ~ Le Journal d’Aurélie Laflamme, tome 1 : Extraterrestre… ou presque! de India […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :