Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (1)

Les copines en parlent pas mal ces derniers temps et il faut croire que c’est une lecture estivale car moi aussi je viens d’attaquer le troisième tome des aventures d’Izzy Spellman. Et c’est en retrouvant le plaisir immense que j’ai à partager des moments avec cette famille de cinglés que je me suis dit qu’il fallait que je le partage avec vous, que je vous les présente si vous ne les connaissez pas encore ! On démarre donc avec les débuts de l’affaire…
Je me rappelle être tombée sur un mini encart dans un magazine féminin genre Cosmo ou Biba qui disait que ce roman qui venait de sortir en poche était un pur moment de divertissement. Une histoire de gonzesse à la sauce détective privé, forcément je me suis mis en quête de l’objet du délit et je ne l’ai plus jamais quitté…
.

Le cerveau de l’opération

Je ne vous parle pas souvent des auteurs, mais je voulais juste préciser quelques petits mots sur Lisa Lutz. C’est une américaine de 42 ans. Elle a fait beaucoup d’études sans jamais arriver à décrocher le moindre diplôme et a enchaîné pas mal de petits boulots, comme celui de bosser dans une agence de détectives privés…
Elle s’est essayée à l’écriture de scénario (Plan B, un film de 2001 avec Diane Keaton, directement sorti en dvd aux Etats-Unis). Finalement c’est dans l’écriture de romans qu’elle se sent le plus à l’aise et tout particulièrement au sein de la famille Spellman puisque le 5ème « dossier » vient d’être édité aux Etats-Unis.
.

6nop6 – Résumé des faits

Isabel (Izzy) Spellman a 28 ans et est détective privé à San Francisco où elle a grandi. Pour elle, ce métier n’est pas une simple activité rémunératrice, mais bien une vocation puisqu’elle travaille pour l’agence familiale qui appartient à ses parents et qui embauche en plus d’elle même, son oncle et sa petite sœur Rae (à prononcer « rai » vous comprendrez pourquoi après). Rae qui justement a disparu de la circulation et Izzy serait soupçonnée.
C’est d’ailleurs via son entretien avec l’inspecteur Stone que va se dérouler tout le roman. On y fera donc connaissance avec toute la famille Spellman, on y apprendra toute l’enfance d’Isabel (qui est narratrice du roman) et toute sa vie actuelle jusqu’aux différents événements qui ont amenés à la disparition de Rae…

Bienvenus dans le monde complètement barré des Spellman…

.

Recherche d’antériorité des protagonistes

Isabel Spellman
Narratrice et héroïne de l’histoire, Izzy est un très beau spécimen de nénette complètement frappadingue. Non pas qu’elle soit psychopathe, mais elle a grandi dans un tel environnement qu’elle n’est pas tout à fait « normale ». Elle a eu une enfance et une adolescence très mouvementées à coup de vols de voiture, de dégradations en tous genres et de beuveries incroyables… Aujourd’hui elle est une adulte instable, adepte du mensonge, incorrigible méfiante envers tous ceux qui l’entourent (mais elle a de quoi !), qui numérote ses ex et les envisage en tant que tels avant même de sortir avec eux…
Elle adore passer par les fenêtres, mais une fois que vous aurez ouvert le roman, elle entrera dans votre vie de lecteur par la grande porte !

Albert et Olivia Spellman
Parents d’Izzy et fondateurs de l’agence. Lui est un ancien flic, elle s’est lancée dans l’activité un peu par hasard et y a rencontré son mari. Leur maison et leur agence étant dans le même bâtiment, la vie de famille et la vie professionnelle ont toujours été mêlées. Ainsi la cave a été transformée en salle d’interrogatoire pour faire cracher le morceau à leurs enfants quand ils avaient fait une connerie et toute présentation d’un petit ami se termine en recherche de casier judiciaire et en filature… Une fois le décor posé, on a compris qu’il ne s’agissait pas d’une famille comme les autres…

David Spellman
Fils aîné de la famille, il a toujours été l’enfant idéal. Beau comme un ange, extrêmement sportif et élève plus que brillant. Il a été le cauchemar de toute la jeunesse d’Isabel, puisque ayant deux ans de moins que lui, elle a toujours été considérée comme le vilain petit canard. Aujourd’hui, David a fait le choix de ne pas travailler pour l’entreprise familiale et est un brillant avocat d’affaires. S’il la protégeait quand ils étaient petits, il ne se gène plus pour rabaisser Isabel dés qu’il en a l’occasion.

Ray Spellman
Frère d’Albert, il a été pendant toute la première partie de sa vie un véritable saint jusqu’au jour où les médecins lui ont détecté une tumeur au cerveau. Tout le monde croyait qu’il allait y passer mais il s’en est sorti et sa femme l’a largué ! Du coup, il a complètement arrêté d’avoir une vie saine. Il fume, il boit, il mange beaucoup et disparaît pendant des jours pour aller dans des tripots où il retrouve putes et autres parties de poker.
Comme il a pas mal de soucis d’argent, il vit avec le reste de la famille et travaille pour eux.

Rae Spellman
La petite dernière de la famille, 14 ans de moins qu’Isabel et un véritable pur produit Spellman. Elle a très vite compris que tout pouvait se monnayer et fait chanter l’intégralité de la famille. Elle ne vit que pour l’activité de détective et la pire punition que l’on puisse lui faire (outre l’interdiction de manger du sucre) est de la priver de filature !
De par son fort caractère précoce, elle ne s’entend à merveille avec aucun des membres de la famille, mais c’est surtout avec son Oncle Ray que les relations sont les plus tendues. En effet, Olivia est tombée enceinte lorsque Ray était malade et comme tout le monde pensait qu’il allait mourir, ils ont appelé leur fille Rae. Peut être parce qu’ils portent le même prénom, les deux ne peuvent pas se voir en peinture et se livrent une guerre à coup de « je te mange tes céréales » et de « je kidnappe ta chemise à fleurs fétiche et je réclame une rançon »…

.

J’ai aimé :

Au départ je pensais vraiment me trouver face à un chicklit de plus. Non pas que je n’aime pas ce genre, bien au contraire, mais je pensais plus me trouver face à un roman comme Une (irrésistible) envie de sucré qui mêle chicklit avec un peu de suspens.

Mais pas du tout. Spellman & Associés est un ovni. Onparle souvent de romans qu’on ne peut plus quitter une fois ouverts, mais là je crois que c’est plus que vrai ! Non pas que le suspens soit insoutenable, il ne faut pas pousser, mais c’est tellement addictif, on prend tellement de plaisir à le lire, que forcément on n’a absolument pas envie de le reposer.

Ce roman est drôle mais d’une façon assez politiquement incorrecte. On se régale de cette héroïne qui avoue sans complexe se bourrer la gueule, coucher avec des inconnus et faire toutes les conneries de la terre ou encore qui n’hésite pas pour se débarrasser de sa sœur de lui dire qu’elle était un enfant non désiré. Forte tête, adulescente en rébellion, prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut et à n’importe quel prix. Pour le reste des personnages, ils sont trop originaux et loufoques pour être stéréotypés et cela donne un vrai rythme à une histoire qui aurait pu ne pas être très palpitante sans le style incomparable de Lisa Lutz. Le style d’ailleurs peut surprendre au départ car on se retrouve avec des retranscriptions de conversations, des rapports, des appendices… Bref ça n’a rien d’un roman classique !

En plus, il n’y a pas dans le roman, la seule enquête sur la disparition de Rae, mais une autre (antérieure, mais rappelez vous que 90% de l’histoire est un flashback que fait Izzy à l’inspecteur qui l’interroge) qui obsède complètement Isabel et qui se rapporte à la disparition d’un jeune garçon plus de 10 ans plus tôt. Parce que sans révéler l’histoire, on se doute bien qu’il n’est pas arrivé quelque chose de grave à l’adolescente, cette enquête ci est beaucoup plus prenante et comporte beaucoup plus de suspens.

.

Et donc ?

Dans un fantasme littéraire, je voudrai partir m’installer à San Francisco et vivre avec la famille Spellman. Je suis consciente que ce ne serait pas de tout repos et que n’importe quelle mère castratrice semblerait bien fade à côté des parents d’Izzy, mais je ne sais pas, c’est plus fort que moi, je les aime !

A partir du moment où j’ai eu terminé ce roman, je n’ai fait que le conseiller à tous les gens autour de moi. J’en ai contaminé pas mal (ce n’est pas Psycho et Lily qui diront le contraire) et j’en suis même arrivée au point qu’ayant prêté ce premier tome à une amie de ma mère qui ne me l’a jamais rendu, je l’ai carrément racheté ! lol

J’ai lu le tome 2 tout de suite à sa sortie en poche et j’ai mis très longtemps avant d’attaquer le troisième (il y a quelques jours seulement). Je me rends compte maintenant le plaisir que j’ai à les retrouver et je ne peux que vous conseiller d’intégrer cette agence de privés pas comme les autres ! 🙂

.

On parle depuis longtemps d’une adaptation ciné. Les droits ont été rachetés par la Paramount, mais toujours rien à l’horizon. En même temps, je crois que je serai très déçue s’ils me rataient l’adaptation des Spellman au ciné. Et c’est limite si je ne préfèrerai pas une série télé. A la condition que Lisa Lutz soit aux commandes !

.
Ce roman mérite amplement sa place dans le Challenge Coup de Coeur du mois d’août !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

12 Commentaires le “Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (1)”

  1. 12 août 2012 à 19 h 13 min #

    hate de lire le 4 🙂 et de savoir ce que tu as pensé du 3 !!

  2. KarinePouffe64
    12 août 2012 à 11 h 56 min #

    J’adore, j’adore, j’adore !

  3. 11 août 2012 à 9 h 19 min #

    Je suis aussi en train de lire le tome 3 en ce moment ! C’est toujours un régal de retrouver Izzele 😀

    • tequiladrenaline
      11 août 2012 à 9 h 52 min #

      Ah ah ah moi aussi je me régale! Je l’ai quasiment terminé et c’est limite si ça me fait de la peine! Je ne sais pas si j’arriverai à attendre la sortie poche du 4!

Rétroliens/Pings

  1. Top Five SériesAddict – My Private Show | Smells like Chick Spirit - 18 septembre 2015

    […] Spellman & Associés – Les Spellman se déchainent – La revanche des Spellman – Les Spellman contre-attaquent – Rien ne va plus chez les Spellman […]

  2. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (5) | Smells like Chick Spirit - 23 septembre 2014

    […] que je suis absolument fan de la saga des Spellman de Lisa Lutz. Je vous ai déjà parlé de la première affaire,de la seconde, de la troisième et enfin de la quatrième l’année dernière.   . […]

  3. Top Five Séries Addict – Bientôt sur vos écrans… ou pas ! | Smells like Chick Spirit - 13 juin 2014

    […] si vous ne connaissez pas, je vous ai déjà parlé de Spellman & Associés, Les Spellman se déchaînent, La Revanche des Spellman et Les Spellman contre attaquent. Et […]

  4. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (4) | Smells like Chick Spirit - 22 juillet 2013

    […] dernière, je vous avais parlé de la première affaire et de la seconde lors de ma lecture de la troisième. Après cette lecture justement, […]

  5. Tag Littéraire – Le Dîner | Smells like Chick Spirit - 8 juin 2013

    […] Spellman (Spellman et Associés). Parce qu’Izzy c’est juste ma meilleure amie littéraire et qu’un dîner avec […]

  6. Top Five SériesAddict – Un peu d’inspiration ! | Smells like Chick Spirit - 22 février 2013

    […] Mon article sur Spellman & Associés […]

  7. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (3) « Smells like Chick Spirit - 30 août 2012

    […] like a Private (joke) – Lisa Lutz (3) Je vous ai déjà parlé de la première affaire… Hier je vous ai parlé de la seconde. Mais en vérité ces romans je les ai lus il y a […]

  8. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (2) « Smells like Chick Spirit - 29 août 2012

    […] like a Private (joke) – Lisa Lutz (2) Je vous ai déjà parlé de la première affaire… La troisième a illuminé le début de mes vacances… mais pour vous en parler il […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :