Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (3)

Je vous ai déjà parlé de la première affaire… Hier je vous ai parlé de la seconde. Mais en vérité ces romans je les ai lus il y a plusieurs années. Relus, c’est vrai. Mais cela faisait quand même un bail que je n’avais pas fait un tour à l’agence Spellman. En plus ce troisième tome a tardé à sortir en France, il a mis encore plus de temps à être édité en poche. Du coup, je l’ai élu bouquin du début des vacances et autant vous dire que je n’aurai pas pu mieux choisir ! 🙂
.

6nop6 – Résumé des faits

Récemment, Izzy a eu pas mal de soucis avec la police. Si elle a évité de se retrouver avec un casier judiciaire, elle est condamnée à une douzaine de séances avec un psy… Autant dire que ça ne l’emballe pas du tout et qu’elle est très peu coopérative !

D’autant plus qu’autour d’elle, c’est toujours le même joyeux foutoir ! 🙂

Elle a quitté l’agence familiale et bosse au Philosopher Club, mais son patron et ami voudrait la foutre dehors alors que ses parents font tout pour la faire revenir.

Elle rend service à qqn et se lance dans ce qui devrait être une petite enquête d’adultère mais va s’avérer bien plus compliqué.

Son frère disparait on ne sait où en lui laissant la charge de bien s’occuper de sa maison (le naïf).

Rae est en guerre avec Henry parce qu’il a une nouvelle copine (et qu’en plus elle a le mauvais goût d’être super sympa).

Morty se retrouve face à un ultimatum qui le met de très mauvaise humeur.

Et par dessus le marché, la voiture d’Izzy n’arrête pas de changer de place toute seule et un mystérieux corbeau la fait chanter…

.

Le zinc du Philosopher Club m’avait manqué !

Au bout de la première page, j’avais l’impression de rentrer chez moi après une longue absence, de me rappeler pourquoi je les aimais tous autant sans comprendre pourquoi je n’étais pas revenue avant.

Ils sont tous complètement fêlés et tous totalement attachants !

Je fais le tour de la galerie de portraits et il n’y en a pas un que je n’aime pas ou moins. Lisa Lutz a ce talent, ce qui fait qu’on ne peut qu’aimer ses romans, c’est que les personnages sont géniaux.

Même David, que dans le premier tome je n’aimais pas trop (bon aussi parce qu’Izzy le jalousait depuis sa naissance) devient un personnage vraiment chouette (parce qu’il se rapproche de sa soeur).

.

Et puis comme je le disais par rapport au second tome, Lisa Lutz ne se contente pas de nous resservir la même soupe que dans les épisodes précédents, alors que vu le succès elle aurait pu se le permettre sans que personne n’y trouve à redire. Non, elle fait évoluer ses personnages et c’est vraiment agréable.

Elle nous offre aussi une héroïne de plus en plus paumée. Izzy est à un tournant de sa vie. Elle doit prendre des décisions et elle n’en a absolument pas envie. Elle a plus de 30 ans, mais elle est complètement immature et n’a pas envie que ça change. Sauf que son entourage s’évertue à lui faire comprendre qu’elle n’en a pas vraiment le choix. Soit elle s’enfonce un peu plus dans un engrenage qui pourrait être associé à la dépression, soit elle essaie de sortir la tête de l’eau.

Dit comme ça ce n’est pas super joyeux. Sauf que c’est Izzy Spellman. Et qu’Izzy, même à moitié dépressive, insomniaque et presque SDF, elle reste toujours à mourir de rire.

.

Le couple Rae/Henry reste également un des moteurs du roman. Rappelons qu’il s’agit de la petite soeur d’Izzy et d’un inspecteur de police quadra et psychorigide qu’elle considère comme son meilleur ami. Bon dans ce tome, Henry lui fait la gueule, mais ça donne lieu à des situations et des dialogues plus que savoureux ! Et puis cela va aussi permettre à Izzy de faire équipe avec Henry pour botter les fesses de l’adolescente fantaisiste !

.

Et puis il y a les nouveaux… le petit fils de Morty, la nouvelle petite amie d’Henry, un nouveau barman irlandais… Ce que j’aime bien avec Lisa Lutz, c’est qu’en marge de l’enquête principale de chaque tome, il y a toujours de nouveaux personnages dans l’entourage d’Izzy. Des personnages qui d’un tome à l’autre ne disparaissent pas. Par exemple, on croise toujours, même furtivement, Daniel, le petit ami dentiste du premier tome ! 🙂

.
Les personnages sont le moteur du roman. Ce qui leur arrive aussi évidemment. Vous me direz, c’est pareil dans tous les romans, ou tout du moins c’est indispensable pour en faire un bon ! Sauf que Lisa Lutz a un style. Une manière de présenter son récit franchement originale et qui moi me plait énormément.
Elle profite qu’Izzy soit la narratrice de l’histoire pour présenter les choses comme s’il s’agissait d’un rapport rédigé par la trentenaire azimutée. Du coup on se retrouve avec des comptes rendus de discussions, des annotations du texte par Izzy elle même et des annexes en fin de roman qui sont absolument géniales ! (ça va d’une brève biographie d’un personnage à la recette d’un cocktail que je tenterai bien…)
.

Et donc ?

Comme je vous l’ai dit, dés la première page, je me suis sentie chez moi. J’ai adoré chaque minute passée en compagnie de ce roman, poussant les gens autour de moi à me demander pourquoi j’avais tant le sourire, pourquoi j’éclatai de rire toute seule. Je ne sais pas vous, mais moi quand j’aime une chanson, j’aime bien l’écouter plusieurs fois de suite, en boucle. Avec les romans de Lisa Lutz, on serait tenté de faire la même chose. Ok j’ai terminé, ben c’est pas grave je le reprends depuis le début.

Evidemment je me serai lassée et trop de romans crient à l’abandon dans ma pàl !

Mais comme j’ai enchaîné avec des vacances en France, ça n’a pas traîné avant que mon chemin ne croise celui du 4ème tome en broché et je n’ai pas réfléchi à deux fois ! Par contre je vais le garder au chaud quelques temps, histoire de ne pas brûler trop tôt ma dernière cartouche car le 5ème vient à peine de sortir aux Etats-Unis et ne sera pas chez nous avant minimum l’année prochaine ! 🙂

.

Ce roman mérite amplement sa place dans le Challenge Coup de Coeur du mois d’août !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

10 Commentaires le “Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (3)”

  1. 30 août 2012 à 11 h 34 min #

    Haaaaan t’as craqué pour le tome 4 🙂 lire ton article me donne troop envie de lire le 4. Surtout apres le desastre de ma derniere lecture chicklit… Hier jai tenté de me remettre à lire je me suis endormie après 3 pages pffff….

    • tequiladrenaline
      30 août 2012 à 11 h 36 min #

      C’était quoi ta dernière lecture chicklit ? Moi aussi j’ai bien envie d’enchaîner. Bon si ça peut te rassurer, ça fait plus d’une semaine que je suis sur le tome 2 du Trône de Fer… je suis à la page 48… mdr

      • 30 août 2012 à 13 h 49 min #

        Le tome 2 ou l’integrale 2?? T tjs a la saison 1? Sont relous ces francais a decouper les tomes pfff.. Lilyman a presque fini lintegrale 3 (donc la saison 3) en un tps record. Il semblerait qu’il se passe trop trop de trucs et que c genial… Le dernier chicklit c le dernier article de mon blog Le diable vit a notting hill. Pourri.

        • tequiladrenaline
          30 août 2012 à 13 h 53 min #

          Pff ça a buggé ! Bon je te disais que c’était le tome 2 de la découpe française. La deuxième moitié de la saison 1 de la série quoi. J’espère avoir assez de rendement cette année pour pouvoir terminer l’intégrale 3 avant de voir la saison 3 ! 🙂

Rétroliens/Pings

  1. Top Five SériesAddict – My Private Show | Smells like Chick Spirit - 18 septembre 2015

    […] & Associés – Les Spellman se déchainent – La revanche des Spellman – Les Spellman contre-attaquent – Rien ne va plus chez les […]

  2. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (5) | Smells like Chick Spirit - 23 septembre 2014

    […] des Spellman de Lisa Lutz. Je vous ai déjà parlé de la première affaire,de la seconde, de la troisième et enfin de la quatrième l’année dernière.   . Avant d’attaquer le synopsis de […]

  3. Top Five Séries Addict – Bientôt sur vos écrans… ou pas ! | Smells like Chick Spirit - 13 juin 2014

    […] connaissez pas, je vous ai déjà parlé de Spellman & Associés, Les Spellman se déchaînent, La Revanche des Spellman et Les Spellman contre attaquent. Et bientôt Rien ne va plus chez les Spellman… Je suis joie […]

  4. Smells like a Private (joke) – Lisa Lutz (4) | Smells like Chick Spirit - 22 juillet 2013

    […] dernière, je vous avais parlé de la première affaire et de la seconde lors de ma lecture de la troisième. Après cette lecture justement, j’étais tellement sous le charme de mon agence de […]

  5. Pàl à liquider (1) | Smells like Chick Spirit - 26 février 2013

    […] avoir dévoré le tome 3 des aventures spellmaniennes cet été, j’avais craqué et acheté le 4ème en broché ! Alors bon ce serait quand même […]

  6. Top Five SériesAddict – Un peu d’inspiration ! | Smells like Chick Spirit - 22 février 2013

    […] Mon article sur Les Spellman contre attaquent […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :