Homeland Sweet Homeland (2)

 

Il y a presque une année, je vous présentais une série qui m’avais subjuguée, Homeland (mon article sur la saison 1 ICI). Il est temps aujourd’hui de faire le point sur la saison 2 qui vient de s’achever.

homeland – saison 2

6nop6 de la série

Nicholas Brody est un soldat de l’armée américaine disparu en Irak depuis plus de 8 ans. Alors que tout le monde le croyait mort (femme et enfants compris), il est retrouvé lors d’un raid de l’armée dans un bunker irakien.

Le sergent Brody fait donc un retour triomphal au pays, où tout le monde le voit comme un héros. Sa femme largue son copain et ses enfants apprennent à connaître leur père. Ce dernier essaie tant bien que mal de se réadapter à une vie normale, mais après 8 ans de détention, rien n’est vraiment simple.

Côté CIA, tout le monde se réjouit de cette prise. Tout le monde sauf Carrie Anderson, un agent spécialisé dans le conflit irakien et qui a eu comme information qu’un soldat américain aurait été retourné contre son pays. Elle est persuadée qu’il s’agit de Brody et va tout faire pour prouver à sa hiérarchie qu’elle a raison.

La bande annonce de la première saison :

.

Une autre bande annonce que je trouve très cool :

.

6nop6 de la saison 2

Contient forcément des spoilers de la saison 1 !

Après un season final qui nous a laissé sur le cul et où Brody ne s’est finalement pas fait sauté et où Carrie a pris la décision de subir un traitement de choc pour ses problèmes psychologiques, on se retrouve quelques mois plus tard.

Brody continue son petit bonhomme de chemin et se retrouve co listier du vice Président pour les futures élections, ce qui ferait de lui le futur vice Président… Sachant que c’est justement celui là qu’il veut en particulier tuer et qu’il continue à collaborer avec le chef terroriste Abu Nazir.

Pendant ce temps là, Carrie essaie de retrouver une vie normale. Elle vit chez son père, se gave de médocs et donne des cours d’anglais à de jeunes étrangers. Mais c’est sans compter ses anciens collègues qui ont besoin de son aide et qui lui demande de partir pour une mission unique au Liban qui a pour but de tuer Abu Nazir.

Alors qu’on croyait la machine au point mort, celle ci repart de plus belle et nos deux héros se retrouvent confrontés une fois de plus à des choix compliqués.

.

There’s no place like Home(land)

(je pique le titre donné pour mon article sur la série sur le blog des Paresseuses parce que je l’avais trouvé génial !)

Contient nécessairement tout plein de de spoilers !!!

.

Au début de la saison j’avais un peu peur de ce que cela allait donner. C’est le genre de séries excellentes dont la première saison vous scotche, où vous vous dites que ça serait peut être bien de s’arrêter là parce qu’une telle tension ne pourra pas tenir sur d’autres saison et hop ils s’obstinent et vous pondent une ou deux saisons supplémentaires complètement diluées qui se terminent en eau de boudin (je pense notamment à Prison Break). Autant vous le dire tout de suite, ça n’est pas du tout le cas pour Homeland ! lol

.

Il n’y a plus de suspens quant à l’implication de Brody en tant que terroriste et l’on place complètement cette saison sur la traque d’Abu Nazir. Du coup, vu qu’on change un peu d’angle, on ne nous propose pas une redite de la première saison et c’est franchement agréable !

.

Bon comme il y a quand même eu des petites choses que je n’ai pas aimées, je vais commencer par celles ci.

D’abord, dans la première partie de la saison, ils insistent vachement sur la maladie de Carrie. La fille est douée pour son métier y a pas de doutes, mais elle est quand même hyper fragile psychologiquement et va jusqu’à la tentative de suicide. Sauf que dés qu’il y a le rapprochement avec Brody, hop, elle a plus rien, on ne la voit plus prendre ses médocs, et même si Claire Danes nous offre toujours ses regards exorbités, ben elle a l’air quand même beaucoup moins atteinte. Alors est ce que Brody lui suffit comme médoc, je ne sais pas, mais j’ai trouvé ça un peu dommage de passer du tout au rien.

Et puis sinon il y a l’histoire avec la gamine… Déjà je la trouve particulièrement tête à claques. Mais en plus son histoire de délit de fuite est chiante comme la pluie. Ok ça lui fait une raison d’être en conflit avec son père alors qu’elle l’adulait en début de saison (son « my father is muslim » dans le premier épisode est assez exceptionnel) et ça fait aussi une raison pour qu’elle croise Carrie et rapporte à sa mère qu’il est toujours en contact avec elle. Mais quand même c’était super lourd et ça a fait de la gamine le cliché sur pattes de l’ado que t’as envie d’enfermer dans un placard le temps que la puberté se fasse ! 😀

.

Mise à part ça, la saison était géniale.

.

A chaque épisode tu te dis que mais bordel s’ils en arrivent déjà là en cours de saison qu’est ce qui va bien pouvoir se passer dans les autres épisodes ?! Pourquoi ils ne font pas durer le plaisir plus longtemps ? Et non, à chaque épisode ils arrivent à nous entraîner dans une course poursuite intense ou dans des confrontations où l’on reste le souffle court pendant 55 minutes. A chaque épisode ils arrivent à se renouveler et à nous faire des cliffanghers de la mort qui tue. Franchement, avec tout ce qu’on s’est pris dans les dents sur seulement 12 épisodes, d’autres séries nous en auraient fait 12 saisons !

Evidemment l’épisode le plus marquant a été pour moi celui de l’interrogatoire de Brody. D’abord son face à face avec Quinn, puis celui avec Carrie. La tension entre ces deux là est tellement palpable que s’en est étouffant. Damian Lewis et Claire Danes sont vraiment des acteurs époustouflants.

En parlant de Quinn, j’ai d’ailleurs beaucoup aimé ce nouveau personnage assez ambigu mais qu’on ne peut pas vraiment détester.

.

Bref on se prend des claques pendant 11 épisodes et le douzième est juste l’apothéose. J’ai déjà bien vu des season finals qui vous filent les poils, mais rarement comme celui ci. On a d’abord des scènes bucoliques entre les deux héros. Ca fait du bien de les voir heureux ensemble, mais on sait qu’on n’est pas dans un soap et que ça ne va pas durer. On sent la pression de Quinn derrière leur épaule. Et là encore les scénaristes nous surprennent en en faisant un tueur avec des principes. On repart sur une autre dynamique et bam, tout explose… Là c’est le chaos dans notre tête comme au siège du CIA. Brody est innocent cette fois, mais il est foutu.

.

OMFG que j’ai hâte d’être à la saison 3 ! Alors que je me disais qu’ils ne pouvaient pas faire mieux que la première saison, ils nous ont ébloui pendant toute la deuxième et nous promettent une troisième tout aussi époustouflante ! Comment Carrie va se dépatouiller du merdier dans lequel elle s’est encore mise ? Est ce qu’ils vont attraper Brody ? Est ce qu’il va chercher à venger la tuerie en s’en prenant aux terroristes ? Quel va être le rôle de Saul dans tout ça maintenant qu’il est le big boss ? Est ce que Quinn va revenir et quelle va être sa position là au milieu ?

Et que dire de la dernière seconde de l’épisode ?

Non mais franchement, je vais jamais pouvoir attendre septembre moi !!!!

Quoi qu’il en soit, cette seconde saison montre combien Homeland est une grande série qui continue à nous maintenir en haleine et qui restera dans les annales !

(et l’on se retrouve demain avec le final de Gossip Girl et jeudi avec le season final de Dexter !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

12 Commentaires le “Homeland Sweet Homeland (2)”

  1. 20 décembre 2012 à 9 h 17 min #

    J’ai totalement adoré ce final ! Au début on se dit mais comment ils vont réussir à nous créer un final après tout ce qui s’est passé dans la saison et super vite d’ailleurs moi aussi au fur et à mesure des épisodes je me disais qu’à ce train là ils y arriveraient pas et pourtant !
    Le début de l’épisode commençait tellement normalement je me disais mais qu’est ce qu’ils vont trouver et là je suis restée sur le cul !
    Vraiment cette série est la meilleure ! J’adore ❤ Vivement la 3e saison

    • tequiladrenaline
      20 décembre 2012 à 10 h 12 min #

      Bienvenue sur le blog et très contente que tu partages mes sentiments sur cette excellente série ! 🙂

    • tequiladrenaline
      20 décembre 2012 à 10 h 13 min #

      Oups scuse moi Miss comme ça mettait ton nom et pas ton pseudo je t’avais pas reconnue ! looool

  2. 18 décembre 2012 à 12 h 22 min #

    Finalement j’ai presque été déçue que Carrie ne fuit pas, une saison 3 en cavale ça m’aurait bien plu !

  3. 18 décembre 2012 à 12 h 22 min #

    Déjà le final de GG aussi ? Mais ça devient la norme de faire des saisons de 12 épisodes ou merd e? Bref, j’ai adoré le final de Homeland, oh my fucking god, trop trop bon. J’ai adoré la façon dont Quinn parle à Estes, petit détail au vu de l’ensemble de l’intrigue. Et l’explosion finale, sans mauvais jeu de mots, est dingie ! Si t’as des théories, je veux bien que tu me les partage sur FB comme au bon vieux temps car là je suis dans l’obscurité, il me tarde juste la saison 3 pour suivre cecomplot…

Rétroliens/Pings

  1. Seasons Finales (84) – Grey’s Anatomy, New Amsterdam, Chicagoverse, Homeland et Grantchester… | Smells like Chick Spirit - 11 juin 2020

    […] article sur la saison 1 – Mon article sur la saison 2Mon article sur la saison 3 – Mon article sur la saison 4Mon article sur la saison 5 – […]

  2. Homeland Sweet Homeland (4) | Smells like Chick Spirit - 29 décembre 2014

    […] Mon article sur la saison 2 […]

  3. Homeland Sweet Homeland (3) | Smells like Chick Spirit - 17 décembre 2013

    […] Mon article sur la saison 2 […]

  4. Top Five Séries Addict – Never say Never | Smells like Chick Spirit - 29 novembre 2013

    […] Mon article sur la saison 2 […]

  5. Top Five Séries Addict – Like a Virgin… | Smells like Chick Spirit - 18 octobre 2013

    […] Mon article sur la saison 2 […]

  6. Top Five SériesAddict – Revenez vite ! (2) | Smells like Chick Spirit - 2 août 2013

    […] Mon article sur la saison 2 […]

  7. Mon voisin le tueur – Dexter (7) « Smells like Chick Spirit - 20 décembre 2012

    […] touchent à leur fin et dimanche dernier nous avons eu droit aux season finals de Homeland, mais aussi à celui de […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :