Et puis, Paulette… – Barbara Constantine

Souvenez vous, il y a quelques mois (oui bon l’automne dernier c’était il y a quelques mois), j’avais dévoré Tom, Petit Tom, Tout Petit Homme, Tom de Barbara Constantine. Un roman court que j’avais lu très vite et avec beaucoup de plaisir, ce qui m’avait poussé à acheter un autre roman de l’auteure, Et puis, Paulette… J’ai mis du temps avant de m’y atteler, mais j’ai fini par mettre le nez dedans…

 

6nop6

Ferdinand, veuf depuis quelques années, se retrouve tout seul dans sa grande ferme lorsque son fils Roland et sa belle fille Mireille décident d’aller vivre en ville, emmenant avec eux les Lulus, ses deux petits fils. Même s’il essaie de voir le plus souvent possible ses deux rayons de soleil, la solitude lui pèse.

C’est pourquoi, suite à une forte tempête, il propose à sa voisine Marceline qui vit en ermite dans sa maison délabrée, de venir s’installer chez lui quelques semaines, le temps de faire réparer sa toiture.

Et puis progressivement la ferme va se remplir de nouveaux habitants, de toutes générations, prêts à se serrer les coudes.

Reste à savoir qui est cette fameuse Paulette !

.

L’auberge espagnole… ou presque

Quand j’avais lu Tom…, j’avais trouvé le style de Barbara Constantine amusant, d’autant plus que le narrateur était un enfant. Mais là je dois dire que me replonger dans ce style un peu étrange, parlé mais travaillé, écrit comme on pense, a été un peu compliqué au départ. Surtout que je ne sais pas pourquoi je me suis vite embrouillée avec les prénoms ! Non pas qu’ils se ressemblaient tous, mais à un moment entre les Muriel, les Mirelle et autre Berthe (oui Berthe c’est la chienne, je vous dis que j’ai eu du mal !) ça m’a un peu embrouillée.

Mais passé un certain cap, je n’ai plus posé le bouquin. Parce que les personnages sont particulièrement bien réussis. En particulier les deux gamins et la doyenne, Huguette. Huguette qui m’a rappelé très fort ma propre grand-mère, Huguette dont son histoire avec Simone mériterait un roman à elle tout seule ! Les interventions de ces personnages étaient vraiment tantôt drôles, tantôt émouvantes. Car oui j’ai pleuré un peu avant la fin. Genre sur mon transat, cachée derrière mes lunettes de soleil pour que personne ne voit mes larmes.

Ce que j’ai aimé aussi dans ce roman, et étant donné que c’est un thème qui était déjà dans le précédent, je suppose qu’il tient à coeur à Barbara Constantine, c’est la solidarité entre les générations, la cohabitation des plus jeunes avec les plus âgés. Et comme j’ai vécu 4 ans avec ma grand-mère, il y a tellement de choses qui remontent à la surface.

J’ai également beaucoup aimé la couverture du livre, toute violette avec de jolis petits dessins. Par contre, je regrette une chose, c’est qu’on nous donne un élément de compréhension de la toute fin dans l’illustration de la couverture. Et du coup, quand mes neurones se sont connectés et que j’ai compris, ça m’a un peu gâchée la surprise. Pas de quoi me gâcher le livre non, mais c’était le détail de trop. (suspens odieux mais anti spoiler !)

.

Déjà lors du précédent roman j’avais été un peu choquée par la fin parce qu’elle n’en était pas vraiment une, mais au final on répondait à toutes les questions qui avaient été posées dans le livre donc ça n’était pas dramatique.

Ici, j’ai une fois de plus trouvé la fin un peu trop abrupte. OK, on nous présente des tranches de vies sur plusieurs générations et l’histoire pourrait être sans fin. Mais tout de même il y a pas mal d’éléments pour lesquels on reste sans réponse et ça m’a un peu gênée. Du coup, comme il s’agit du dernier roman en date de l’auteure, je me prête à espérer que le prochain en sera la suite ! Et si c’est le cas, vous pouvez être sûrs que je me jetterai dessus car j’ai vraiment passé un bon moment dans cette ferme !

.

Bonne journée mes Chickettes !

.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

9 Commentaires le “Et puis, Paulette… – Barbara Constantine”

  1. 18 juillet 2013 à 7 h 51 min #

    Il a fait partie de mon Blogo de la Tentation et a filé dans ma wish. Mais comme toi je risque de râler d’une fin abrupte, je déteste ça 😛 Mais ça a l’air d’être un vraiment beau petit livre… Tom est dans ma PAL je commencerai par lui !

    • tequiladrenaline
      18 juillet 2013 à 10 h 28 min #

      J’ai préféré celui à Tom, même s’il était très chouette également ! 😀

  2. 19 juin 2013 à 16 h 46 min #

    On se croirai presque dans un Marc Levy ^^ La couverture ne m’aurait pas attiré mais ton article me donne envie de découvrir ce livre et cet auteure. Une bonne découverte 🙂

    • tequiladrenaline
      20 juin 2013 à 7 h 49 min #

      Alors pour le coup ça n’a pas grand chose à voir avec Marc Levy ! Le style est vraiment différent et si on a les bons sentiments, ils sont bien différents ! Ca se lit tout seul. Si tu tentes, dis moi ce que tu en auras pensé ! 😉

  3. 18 juin 2013 à 16 h 17 min #

    J’ai vu souvent passé ce livre et la plupart du temps les commentaires étaient positif. Et puis ton avis donne vraiment le goût de le lire. Le fait que l’histoire se passe sur une ferme et le thème aborder il n’y a rien pour me déplaire là-dedans 😉

    • tequiladrenaline
      18 juin 2013 à 16 h 20 min #

      C’est une style assez spécial mais c’est vraiment agréable à lire ! 😉

  4. 18 juin 2013 à 8 h 43 min #

    Hmm les prénoms des personnages ne font pas fantasmer mais bon à voir 🙂

    • tequiladrenaline
      18 juin 2013 à 9 h 21 min #

      Oui bon ils ont entre 65 et 95 ans pour la majorité ! lol

Rétroliens/Pings

  1. Le souffle de l’Archange – Nalini Singh | Smells like Chick Spirit - 17 juillet 2013

    […] (447 pages) mais il se lit tout seul. J’avais enchaîné directement sa lecture avec celle de Et puis, Paulette (oui je n’ai pas peur des contrastes) la même après midi et lors de ma première session, […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :