Contes de Noël – Romain Sardou

Joyeux Noël mes Chickettes et mes Chickettos !!! ♥♥♥♥

Aujourd’hui vous devez être en train de digérer le gargantuesque réveillon d’hier et vous préparer à remettre ça à midi (en tous cas moi c’est mon programme…), donc vous n’allez peut être pas passer beaucoup de temps sur la blogo. Néanmoins je n’avais pas envie de laisser le blog tout seul et je vous propose donc un article de saison : les contes de Noël ! 🙂
Et vous le savez déjà, je suis une grande fan du romancier Romain Sardou dont je vous ai déjà parlé pour ses romans, La Treizième Colonie, La Main Rouge et Pardonnez nos Offenses.
Pour ma part, je l’avais découvert justement, à travers ses contes de Noël dont je garde vraiment un chouette souvenir. Il y en a eu deux, ainsi qu’un recueil de nouvelles, donc je vous propose de vous parler des trois livres en un seul et même article ! 😉

Une seconde avant Noël

« Une seconde avant Noël » raconte l’histoire d’Harold Gui. Ce jeune garçon d’une dizaine d’années vit à Cokecuttle, ville industrielle d’Angleterre. Harold est un petit orphelin miséreux qui ne sait pas trop quoi faire pour subsister. Il tente de devenir petit ramoneur, mais en cette période difficile, les enfants sont tout aussi cruels que leurs aînés et il échouera à l’examen de passage. Et pourtant, malgré les épreuves difficiles de sa jeune vie, Harold a gardé son âme d’enfant et sa bonté.  En parallèle, on apprend que tous les êtres fantastiques qui peuplent nos légendes étaient autrefois sur terre. Mais de peur que les humains leurs volent leurs pouvoirs, ils se sont tous exilés dans la Constellation du Petit Cheval. Du haut de son étoile, une fée constate que le 25 décembre est de moins en moins célébré. De plus Saint Nicolas se ringardise et de moins en moins de personnes croient en lui. Il faut trouver une solution pour raviver la flamme du 25 décembre. Mais que faire ? 

Harold va se trouver mêlé à cette affaire malgré lui.

.

Autant être franche, j’ai adoré ce conte ! Tout d’abord, pendant toute la lecture de ce roman, on est transi d’émotions. Personnellement, j’ai vacillé entre rire et larmes aux yeux pendant les trois quarts de la lecture. Ce n’est pas le genre d’histoire qui vous file le cafard pour le restant de la journée, mais qui transmet de belles émotions et des pincements au cœur. Souvent dans les contes, il y a un moment fort (genre la mort du père de Simba ou de la maman de Bambi…). Ici, il y en a plusieurs et de qualité égale sans être obligé de tuer toute la famille du héros. 

De plus, j’ai beaucoup aimé cette ambiance à la Charles Dickens. C’est du Dickens, sur les terres de Dickens, mais à la française ! On y retrouve tous les éléments. Le petit garçon pauvre et le dur environnement des enfants de l’équipe voués à vivre dans la rue et à travailler aussi dur (si ce n’est plus) que des adultes. On y trouve la ville anglaise ultra industrielle où le jour ne perse jamais et où l’on respire à pleins poumons les poussières de charbons. On y trouve également ces adultes odieux qui profitent de la faiblesse des plus petits qu’eux et qui semblent n’avoir aucun cœur. Romain Sardou s’est clairement inspiré de Dickens et d’ailleurs, il le dit dans son conte ! Mais il apporte à cette atmosphère, une touche d’originalité, sa touche personnelle qui change tout.
J’ai également beaucoup aimé son style d’écriture. Le conte, ça vient du verbe « raconter », non ? Et lorsqu’on raconte, on s’adresse directement à quelqu’un ? Et bien Romain Sardou s’adresse directement à son lecteur, il l’interpelle, lui demande de se mettre dans tel ou tel état d’esprit. J’ai beaucoup apprécié.

Bon et bien évidemment, si vous n’avez pas gardé une âme d’enfant, je vous déconseille vivement ce livre, vous vous y ennuieriez beaucoup trop ! Le style peut en outrer certains également. Comment ?!! Cet auteur bas de gamme se permet de plagier un auteur aussi connu et reconnu ?!
Vous pouvez ne pas aimer ce roman également si vous n’aimez pas Noël et sa magie.

Un conte qui peut tout aussi bien être lu pour vous, mais aussi aux plus petits qui vous entourent !

.

Sauver Noël

Nous sommes à Londres au début du siècle, quelques jours avant Noël. Gloria Pickwick est la gouvernant de la famille Balmour, riches aristocrates anglais. 
Tout se passe pour le mieux, jusqu’à l’arrivée de nouveaux voisins bien étranges. La curiosité de Gloria est d’autant plus piquée au vif lorsque la veille de Noël ceux-ci organisent un puissant banquet et que le lendemain tous les petits Anglais se rendent compte que le Père Noël n’est pas passé ! 
Vont s’en suivre une foule de péripéties qui entraîneront Gloria jusqu’en Irelande pour sauver Noël et lutter contre cet étrange voisin, le baron Ahriman.

.

Gloria est la pétillante veuve d’un ramoneur mort en voulant sauver un enfant coincé dans une cheminée. Suite à ce drame, elle est embauchée chez les Balmour comme gouvernante et occupe son poste avec brio. Elle est également la mère de la petite Zoé. Un personnage avec du peps comme on les aime ! On retrouve également Harold, le personnage de Une Seconde avant Noël, mais l’histoire est écrite de telle façon que le personnage donne envie de lire l’autre conte sans ne rien raconter qui pourrait gâcher la lecture ! (d’ailleurs, j’avais commencé par Sauver Noël !)

J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce conte. Il m’a beaucoup fait penser au Monde de Narnia, même si l’histoire n’a rien à voir, c’est ce côté conte avec des animaux et des êtres fantastiques qui s’y apparente.
C’est une histoire qui se lit facilement et agréablement, très bien écrite, avec tous les ingrédients d’un bon livre : humour, émotions, aventure, suspens. On pourrait trouver qu’il y manque l’histoire d’amour entre un homme et une femme, mais sans creuser beaucoup on se rend compte qu’il s’agit ici d’une histoire d’amour entre une mère et sa fille.
De plus, on pourrait penser qu’avant même de commencer la lecture, on connaît déjà la fin, mais c’est là que le lecteur potentiel pourrait se tromper. Effectivement, le conte se termine en happy end (ben c’est un conte quand même !) et je peux vous dire, sans rien dévoiler, que Noël sera sauvé ! Mais, pour ma part, la fin m’a franchement surprise !

.

 

L’arche de Noël et autres contes

Ce livre est composé de 4 contes de Noël, que je ne vais pas vous détailler ici…

.

Pour rompre le suspens et ne pas que vous pensiez que je suis toujours dithyrambique lorsqu’il s’agit de Romain Sardou, sachez que j’ai été très déçue par ce recueil que j’attendais avec une énorme impatience puisque j’avais adoré les 2 précédents contes. Evidemment c’est écrit par Romain Sardou et donc c’est bien écrit. On y retrouve le style si particulier qu’il utilise pour les contes de Noël et rien que ça, ça m’a fait apprécier mes moments de lectures. Il y a plein de bonnes idées et je suis certaine que les histoires plairont beaucoup aux plus jeunes. 

Mais quand même, frustration et déception pour la fan que je suis… d’abord parce que c’est rageant d’être déçue par un auteur qu’on vénère… Et puis c’est frustrant de se réjouir des bonnes idées qu’il a pu avoir, des pistes de romans qui sont données et qui ne sont pas poursuivies. En plus, c’est de l’arnaque !!! Quand j’ai commandé le roman sur le site de l’a Fnac je ne m’attendais absolument pas à avoir un livre au régime !!! Un recueil de nouvelles qui ne fait que 183 pages ce qui est ridicule pour un ouvrage broché. Encore si ça avait été du concentré… Mais non, c’est maigre, ce n’est pas passionnant et comble du comble je l’avais payé 17.90€ !!!

.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller si vous aimez les contes de Noël, de vous jeter sur Une Seconde Avant Noël et et sur Sauver Noël. Par contre, laissez tomber le troisième, même en poche ça ne vaut pas la peine. Quand le recueil est sorti en 2008, l’auteur était entre deux romans et je pense sincèrement qu’il a dû avoir la pression de son éditeur pour pondre un conte et qu’il a du lui écrire ça pour qu’il le lâche. C’est pas possible autrement !

Du coup, j’ai pardonné à Romain cette petite faiblesse mise sur le compte d’une société de consommation toujours plus avide, et je continue à l’aduler pour le reste de sa bibliographie ! 😉

.

Je vous souhaite encore un Joyeux Noël à tous et on se retrouve demain (je veux pas retourner au bouloooooot !) pour… oh ben tiens, un nail art de Noël ! 😉

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , , , , ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

4 Commentaires le “Contes de Noël – Romain Sardou”

  1. 25 décembre 2013 à 12 h 34 min #

    je lis pas ton article (pas l’temps) mais je te fais des gros bisous de noël ♥

    • tequi
      26 décembre 2013 à 10 h 36 min #

      Merci ma Poulette ! Un Joyeux Noël rétroactif pour toi aussi ! J’espère que tu as passé un bon réveillon et que tu as été gâtée comme il se doit ! 😉

  2. 25 décembre 2013 à 10 h 02 min #

    J’avoue ils me font de l’oeil depuis un bout de temps 🙂
    Joyeux noël, chickette ♥

  3. Kimysmile
    25 décembre 2013 à 9 h 05 min #

    Joyeux noël 🙂

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :