The man who would be better than Bond… Fleming

(à noter que comme tous les articles qui concernent une première ou une unique saison, celui ci est spoilerfree !… )

Fleming, the man who would be Bond

6nop6

Si le monde entier connait le plus célèbre espion britannique, James Bond, la vie de son auteur, Ian Fleming, est moins connue du grand public. A travers cette mini série de la BBC, découvrez ce qui aura crée le déclic chez un jeune aristocrate anglais hédoniste pour qu’il crée l’un des personnages de fiction les plus connus et qui au fond ressemble plutôt pas mal à son auteur…

.

His name is Fleming, Ian Fleming…

J’étais partie cette semaine pour vous présenter deux mini séries. La première, Klondike une mini série de 3 épisode de 1h30 diffusée par Discovery et racontant la ruée vers l’or dans la région du Klondike. Une série que j’attendais particulièrement pour Richard Madden, l’infortuné Rob Stark de Game of Thrones ! Sauf que le premier épisode a été tout sauf palpitant… L’histoire était intéressante, rien à reprocher au niveau visuel ou historique, mais un terrible manque de rythme et du petit plus qui fait qu’on est captivé tout de suite. Du coup à la fin du premier épisode, j’ai laissé tomber, ne me voyant pas affronter 3h supplémentaires…

Je suis donc passée à Fleming, the man who would be Bond, une mini série de la BBC America, diffusée il y a quelques semaines et composée de 4 épisodes d’une quarantaine de minutes. J’étais un peu échaudée de peur de ne pas accrocher non plus, mais bien au contraire, j’ai été happée dés les premières secondes.

Tout y est. Le personnage principal est magnétique et tout de suite sympathique. On l’aime dés les premières minutes, lorsqu’on comprend qu’il est un peu le raté de la famille et qu’une partie de sa vie va consister à dépasser son complexe vis à vis de son frère aîné, aventurier, auteur et héros de guerre.

Parce qu’on est en plein dans la Seconde Guerre Mondiale. Et justement, ce sont les mêmes traits de caractère, l’audace, l’intelligence et le charme de Fleming (et le fait qu’il parle couramment allemand) qui vont pousser le département « espionnage » de la Royal Navy à recruter Fleming.

Et alors que le jeune homme ne manquait déjà pas d’imagination, le fait de devenir un espion, de vouloir toujours se démarquer, va faire germer en lui celui qu’il aurait voulu être et qui donnera naissance quelques années plus tard à un certain James Bond…

.

Vous l’aurez compris, le personnage m’a tout de suite plu.

Je ne suis pas une grande fan des films de James Bond. J’aime bien le divertissement, j’aime beaucoup le style repris depuis que Daniel Craig incarne l’espion, j’ai dû à peu près tous les voir au moins une fois, mais je ne suis pas de ces fans qui connaissent tout par coeur et vouent un culte au personnage.

Du coup, j’ai vraiment trouvé Ian Fleming, tel qu’il nous est présenté dans la série, comme beaucoup plus intéressant que son personnage ! Parce qu’il a des fêlures, parce que même s’il est un séducteur, on comprend bien qu’il est pétri de sentiments. Parce qu’il a un humour so British. Parce que Dominic Cooper est craquant ! lol

.

J’avoue qu’à part l’avoir croisé dans Avengers, je ne connaissais pas du tout Dominic Cooper et je n’ai pas été déçue. Beaucoup de magnétisme émane de cet acteur et il arrive vraiment à donner une dimension plus qu’intéressante à son personnage.

Pour le reste du casting, on croise également Rupert Evans (North and South), Lara Pulver (Robin Hood, Da Vinci’s Demons…) ou encore Annabelle Wallis (Peaky Blinders).

.

Ce qui apporte beaucoup à cette série également, c’est le soin porté à l’esthétique visuelle. Les décors, les costumes, la musique, les reconstitutions historiques… Tout est parfait et contribue amplement à ce qu’on plonge dans cet univers qui en deviendrait presque familier.

.

Bref, vous l’aurez compris j’ai adoré ces 4 épisodes et je regrette vraiment que cela ait été si court ! Mais comme pour Bonnie & Clyde en fin d’année, ce genre d’histoire ne peut s’étaler sur des saisons entières sans en perdre son rythme et son intérêt. Mais du coup vous n’avez vraiment aucune excuse pour ne pas découvrir ce petit bijou ! 😉

fleming-trailer2header

.

Bisous à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , , , , , ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

20 Commentaires le “The man who would be better than Bond… Fleming”

  1. 24 mars 2014 à 23 h 40 min #

    Encore un truc que j’ai envie de voir tiens. Tu m’inspires tequi 😀 Ou plutôt je copie tout sur toi ahaha. Déjà j’ai ajouté Bonnie and Clyde la dernière fois, et maintenant celle-ci. Merci.

    • tequi
      25 mars 2014 à 9 h 56 min #

      Raaah franchement je t’envie parce qu’elle est vraiment excellente cette mini série ! Contente de t’inspirer !

  2. 11 mars 2014 à 13 h 46 min #

    Moi qui suis un fan de 007, je devrais donc apprécier…

    • tequi
      11 mars 2014 à 16 h 42 min #

      Ah ben oui en gros fan que tu es j’aimerai bien savoir ce que tu penses de cette mini série ! 😉

  3. 4 mars 2014 à 15 h 37 min #

    Rien que pour l’acteur sexy je regarderai bien cette mini série 🙂 j’aime bien James Bond, mais pas au point d’être super fan ! mais cela m’intéresse d’en savoir plus sur son créateur 😉

    • tequi
      4 mars 2014 à 16 h 04 min #

      Franchement je suis pas une ultra fan non plus mais j’ai adoré !!! 😉

  4. 4 mars 2014 à 12 h 12 min #

    Oh ben je connaissais pas non plus… Va falloir rattraper ca ^^
    Une vraie mine d’or ton blog 🙂

    • tequi
      4 mars 2014 à 12 h 50 min #

      oh merci beaucoup poulette ça me va droit au ♥ !

  5. 4 mars 2014 à 11 h 08 min #

    Alors pour le coup, moi, je suis de ceux qui adulent James. (Rien que Casino Royale dimanche soir sur France 2, j’me sentais plus) ET JE NE CONNAISSAIS PAS CETTE MINISERIE!!! Honte à moi! En plus c’est ma BBC chérie qui l’a produite? Nan mais sérieux, je me frappe le front, là… -_-

    Et si a apprécié Dominic Cooper, tu l’aimeras peut-être dans Sense and sensibility, l’adaptation BBC justement du roman de Jane, ou dans Tamara Drewe (avec Baaaaaaard) ou dans Mamma Mia!. 😉

    • tequi
      4 mars 2014 à 11 h 19 min #

      Alors tu vas me regarder cette mini série en vitesse et vite revenir me dire ce que tu en auras pensé ! Franchement j’ai adoré !

Rétroliens/Pings

  1. | Il ne leur manque que la parole – All Creatures Great and SmallSmells like Chick Spirit - 19 octobre 2020

    […] celui de Samuel West que vous avez pu voir dans Mr Selfridge, The Crimson Field, Grantchester, Fleming the man who would be Bond ou encore Jonathan Strange & Mr Norrell. Il campe ici Siegfried Farnon, le vétérinaire en […]

  2. TFSA – So Vintage ! | Smells like Chick Spirit - 26 juillet 2019

    […] 4 – Fleming : The Man who would be Bond […]

  3. Top Five Séries Addict – Rallonger les bonnes choses | Smells like Chick Spirit - 15 septembre 2017

    […] – Fleming, the man who would be Bond (BBC […]

  4. Bilan des nouveautés séries – Automne 2015 | Smells like Chick Spirit - 16 décembre 2015

    […] ce qui est du casting, on retrouve la très jolie Alexa Davalos (Mob City), Rupert Evans (Fleming : The Man who would be Bond), Luke Kleintank (Travis, le gentil petit ami d’Hannah dans Pretty Little Liars qui a brièvement […]

  5. Spy Girl – Marvel’s Agent Carter (1) | Smells like Chick Spirit - 4 mars 2015

    […] Atwel (Les Piliers de la Terre, Cendrillon…) et mon Dominic Cooper chéri d’amour (Fleming the Man who would be Bond) n’auraient pas eu le même charme […]

  6. Bilan des nouveautés séries – Janvier 2015 | Smells like Chick Spirit - 4 février 2015

    […] que j’aime Tony. Parce que le fiston a pris beaucoup de son père et que Dominic Cooper (Fleming the Man who would be Bond) n’a rien à envier à Robert Downey Jr ! 😉 Malheureusement le charismatique inventeur […]

  7. Bloody Amazing – Peaky Blinders (1) | Smells like Chick Spirit - 2 septembre 2014

    […] (Harry Potter, Skyfall, Penny Dreadful) ou encore Annabelle Wallis que j’avais adorée dans Fleming, the man who would be Bond et dont le rôle de Grace, une jeune femme qui va jouer un grand rôle dans cette histoire et qui […]

  8. Top Five Séries Addict – Minimizer | Smells like Chick Spirit - 27 juin 2014

    […] – Fleming, the man who would to be Bond (BBC […]

  9. Top Five Séries Addict – La 100ème !!! | Smells like Chick Spirit - 9 mai 2014

    […] 93 – Ian Fleming (The man who would be Bond) […]

  10. One for all … – The Musketeers (1) | Smells like Chick Spirit - 24 avril 2014

    […] eux des visages connus et retrouvés avec plaisir. Annabelle Wallis que j’avais adorée dans Fleming et qui joue également dans Peaky Blinders et dont j’espère vraiment revoir le personnage de […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :