Amish, Sex & Blood – Banshee (2)

Banshee – Saison 2

6nop6 de la série

Après 15 ans de détention, un ex-détenu atterrit pas vraiment par hasard dans le bar d’une petite ville perdue des Etats-Unis. Alors qu’il échange tranquillement avec le barman, un ancien champion de boxe qui lui aussi a fait de la prison, une bagarre éclate et le nouveau shérif, fraîchement débarqué se fait descendre. Histoire de « s’intégrer » plus rapidement, notre héros lui pique son identité et devient Lucas Hood, le nouveau shérif de Banshee.

Banshee, petite ville côtoyant une communauté amish pas vraiment intégrée. Banshee gangrénée par une mafia dirigée de main de maître par Kai Proctor, un monsieur pas des plus sympathiques dont le maire et le procureur général veulent se débarrasser à tout prix. Procureur général dont l’épouse Carrie, semblerait appartenir au passé du nouveau shérif.

Mon article sur la saison 1

.

Bien évidemment la suite de cet article est réservé à celles et ceux qui ont vu la saison ou s’en foutent d’être spoilés !

6nop6 de la saison 2

Nous avions donc laissé Banshee dans un état de gros foutoir après que Rabbit ait eu enlevé le fils de Carrie et que celle ci soit obligée d’avouer à son mari et sa fille aînée la vérité sur son passé. Mais c’est surtout l’énorme baston entre Hood, ses adjoints et les hommes de Rabbit qui auront le plus mis le bordel dans la ville. Au point que tout ce petit monde est convoqué par le FBI pour mettre au clair les raisons de cette guérilla. Nous faisons donc la connaissance de Jim Racine, un agent du FBI qui a dédié sa vie à attraper le fameux mafieux ukrainien et qui sera prêt à tout pour y arriver.

En parallèle Proctor est en plein bras de fer avec Alex Longshadow, le nouveau chef de la réserve indienne, mais aussi avec sa famille amish qui l’a renié.

Enfin, le fils du vrai Lucas Hood débarque en ville pour voir son père…

.

The City that never sleeps

Quand on a adoré une première saison, on a toujours un peu peur que la seconde soit moins bonne, voir carrément ratée.

Pour ma part, comme j’avais vraiment aimé la première saison de Banshee et son ambiance si particulière, j’avais opté pour ne pas me jeter sur la seconde saison et attendre patiemment que celle ci soit entièrement diffusée, histoire de regarder les 10 épisodes d’affilée. Du coup j’ai passé mon week end à Banshee, ça n’a pas été de tout repos, mais putain ce que c’était bon ! 😀

.

Banshee est une série dont on entend finalement peu parler et qui est peu connue. Rapport sans doute à sa diffusion sur Cinemax et au fait qu’elle ne soit pas ce qu’on peut considérer comme un divertissement tout public… Mais si lorsqu’on regarde Banshee de loin on peut penser qu’il s’agit principalement d’une accumulation de scènes de baston surréalistes et de plans cul sans grand intérêt si ce n’est d’exploiter le vieil adage « le sexe fait vendre », Banshee c’est en fait bien plus que cela.

Parce que la série possède une véritable histoire qui tient en haleine les téléspectateurs. On a des storylines travaillées et un réel suspens.

Alors oui évidemment que les situations ne sont pas des plus crédibles… Mais très sincèrement, on s’en fout !!!

Surtout qu’ils ont eu la bonne idée de faire évoluer les personnages et de creuser un peu leur psychologie. Hood est à la fois froid comme une porte de prison et on ne peut s’empêcher d’avoir de l’empathie pour lui, de ressentir tout un tas d’émotions, de prendre du plaisir à le voir sourire et s’ouvrir un peu plus aux autres.

On apprécie aussi que tout ne tourne plus autour de lui et de Carrie. Carrie qui passait une partie de la saison en taule, est moins présente et finalement ça fait du bien parce qu’il y a de la place pour les autres personnages. Kelly notamment. Mais aussi Rebecca qui ne sait trop où se positionner entre suivre sagement la voie tracée par son oncle ou accepter les valeurs qu’on lui a inculquées. J’ai d’ailleurs beaucoup aimer les deux épisodes qui se déroulent dans la communauté amish parce que finalement on en parle beaucoup mais sur les 20 épisodes de la série on ne les a pas tant vus que ça.

Pareil pour les indiens ! Même si pour le moment on a l’impression que la storyline qui les concerne sera surtout présente dans la 3ème saison et que ce qui s’est passé cette saison-ci était surtout là pour la préparer. Et c’est là qu’on voit que le scénario est travaillé et qu’on n’est pas juste sur des arcs scénaristiques d’une saison qui passent de l’un à l’autre sans véritable liens entre eux.

Notons aussi que cette seconde saison aura introduit deux nouveaux personnages, pour le moment très secondaires, mais dont le potentiel de devenir des méchants puissance 1000 est prometteur et à côté de qui Rabbit et Proctor pourraient passer pour des petits joueurs… Je parle de Chayton Littlestone dont le physique de géant indien aurait tout à fait coller à mon TFSA de la semaine dernière et de Clay Burton, l’assistant de Proctor qui ne parle pas des masses mais dont la scène de « nettoyage » de la chambre d’hôtel était assez épique (avec un sourire dans le miroir qui me fait encore frissonner en y repensant !).

On ajoute aussi le plaisir de revoir Zeljko Ivanek qui jouait notamment le Magister flippant de True Blood !

.

Mais ce que j’ai vraiment aimé par dessus tout cette saison c’est la réalisation. Beaucoup de scènes fonctionnent sur une accumulation de scènes parallèles… C’est un peu difficile à expliquer mais ça donne un effet assez particulier parce qu’il arrive souvent que ce soit des scènes très différentes les unes des autres ou alors des mélanges entre l’action en temps réelle et des flashbacks. Le résultat prend vraiment aux tripes. De la mère manière, sur certaines scènes ils mélangent la temporalité d’une même scène… pendant un dialogue, on peut voir l’un des protagonistes s’en aller alors qu’on entend toujours leur conversation. Le résultat est spécial mais vraiment bien et comme on ajoute à cela une bande son géniale, le résultat met les poils !

Pour ce qui est des scènes de baston, on en a toujours autant et elles sont également particulièrement bien chorégraphiées et filmées. Je garderai longtemps la scène de la fusillade dans l’église en mémoire ! Et j’étais d’ailleurs pendant cette scène là à deux doigts de pleurer de joie (oui je suis bonne pour être enfermée ! lol).

Ce qui m’a plu aussi cette saison c’est que si certaines scènes sont vraiment violentes, on s’habitue presque à toute cette hémoglobine. Néanmoins ils sont arrivés à nous proposer des scènes vraiment atroces, plus psychologiquement que physiquement. Je pense notamment à celle de l’agression de la femme d’Emmett. Ou encore à celle qui ne me fera plus regarder la viande hachée du même oeil…

.

Evidemment on oublie pas la bonne dose d’humour, portée principalement par Job, parce que sans ça ce serait quand même drôlement pesant !

.

Bref une seconde saison qui ne m’a pas déçue, bien au contraire et dont la fin est vraiment prometteuse pour la troisième saison puisque nous sommes déjà assurés que la série est renouvelée !

Hâte de retourner à Banshee !

Parce que oui ma Bigrette en sucre, je te confirme qu’avec Anthony Starr, y a pas de doutes, les kiwis et moi c’est une passion ! 😉

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

20 Commentaires le “Amish, Sex & Blood – Banshee (2)”

  1. vernis de patache
    18 mars 2014 à 17 h 26 min #

    J’adore cette série et je n’en loupe pas une. Je suis fan. Bisous

    • tequi
      18 mars 2014 à 17 h 31 min #

      Décidément tu as bon goût ! 😛

      • vernis de patache
        19 mars 2014 à 8 h 26 min #

        Merci. De ta part ça me fait très plaisir, bisous

  2. 18 mars 2014 à 17 h 03 min #

    J’ai dû le sentir que je devais lire cet article ou au moins une partie, je sais pas pourquoi, je devais SAVOIR que t’allais parler de moi. 😉
    Aaaaah, tu rentres dont dans la secte fermée des obsédées de la nationalité avec tes kiwis (même si souvent on apprend leur nationalité par erreur 😀 ). Benvenuto! 😉

    PS: J’aime quand je suis ta Bigrette en sucre. ❤

    • tequi
      18 mars 2014 à 17 h 06 min #

      ❤ ❤ ❤ et je reparle d'un autre kiwi dans mon article Ciné Club à la fin du mois, décidément ! Et oui ça n'est pas une obsession sur la nationalité c'est craquer sur des acteurs qui s'avèrent à la fin être de cette nationalité !

      • 18 mars 2014 à 18 h 32 min #

        Pareil… C’est bizarre… XD

  3. 18 mars 2014 à 10 h 44 min #

    bon je n’ai vu que la S1 mais franchement je n’ai pas accroché plus que ca..
    si je devais résumer, en fait c’est une série Baston..
    et je n’arrive à m’attacher à aucun personnage (à part peut etre la gamine)
    bon meme si je n’ai pas accroché je l’ai regardé qd meme d’un oeil presque jusqu’au bout (me suis endormie sur le dernier episode) et tu m’excuseras mais je n’ai pas lu non plus ton article du coup, juste « au cas où » on « retomberait » dessus avec mon homme. 🙂
    mais bon, je ne vais pas courir après non plus..

    • tequi
      18 mars 2014 à 10 h 48 min #

      Oh mais je comprends qu’on ne puisse pas accrocher ! Je pense justement que c’est ce genre de séries tellement « marquée » que soit on est embarqué, soit on accroche pas du tout ! D’ailleurs dans mon article sur la première saison, j’avais commencé par dire que je conseillais de regarder le pilot et de s’arrêter tout de suite si on n’aimait pas parce que le reste était dans la même lignée.

  4. Bloody Anna
    18 mars 2014 à 10 h 39 min #

    Je crois que à chaque fois que je découvre une « nouvelle » super série c’est grâce à toi 😀 Pour Banshee, je ne sais plus si c’est toi ou Marine… Bref, inutile de dire que j’adore cette série, si ? Bon, alors je l’adore, j’en ai même fait un billet sur mon blog tellement j’ai halluciné en découvrant ce nouvel univers (quand je regarde un épisode, plus rien n’existe autour de moi et j’ai les yeux écarquillés comme si je venais de me prendre une dose ^^). J’ai TOUT aimé dans Banshee (j’ai vu le dernier épisode de la saison 2 hier soir, putain d’épisode si je puis me permettre). Job est génial et je fantasme sur Kai Proctor (je dois pas être bien nette moi), mais Ulrich Thomsen est tellement bon… Par contre, je ne sais pas comment tu as fait pour attendre que la deuxième saison se finisse pour la regarder, j’en ai été tout bonnement incapable. Là, j’ai vraiment hâte de la saison 3 qui s’annonce plutôt bien sauf qu’il va falloir patienter…

    • tequi
      18 mars 2014 à 10 h 45 min #

      En fait j’ai tellement de retard sur mes séries que j’arrive très bien à laisser les épisodes s’entasser ! lol Et puis franchement quel kiffe de passer un week end à Banshee, pouvoir enchainer les épisodes sans avoir à attendre et vivre justement ce sentiment hypnotique à la limite de l’apnée pendant des heures d’affilée ! Ca vaut la patience d’attendre ! 😉
      Et pour Proctor je comprends bien et je crois que Rebecca serait d’accord avec toi (elle est chelou celle ci quand même ! lol)

      • Bloody Anna
        18 mars 2014 à 20 h 32 min #

        J’ai énormément de mal à cerner Rebecca d’ailleurs, je pense qu’on va en découvrir beaucoup dans la troisième saison. Comme j’ai hâte ! (heureusement Game of Thrones et True Blood vont combler l’attente, entre autres :D)

        • tequi
          19 mars 2014 à 9 h 37 min #

          Oui mais c’est ça qui est super intéressant ! Parce qu’elle est tellement incernable et instable que tu ne sais jamais qui elle va trahir et comment elle va réagir. D’ailleurs je trouve que pour le moment elle s’en sort pas mal… Mais elle devra sans doute choisir un camp dans la troisième saison ! 😛

Rétroliens/Pings

  1. Amish, Sex & Blood – Banshee | Smells like Chick Spirit - 10 janvier 2019

    […] le blog : Saison 2 – Bilan de fin de saisonSaison 2 classée 9ème/50 dans le classement 2013/2014Saison 3 – Season PremiereSaison 3 […]

  2. (anti)Terrorist in training – Quantico (1) | Smells like Chick Spirit - 17 décembre 2015

    […] Jacob Artist (Glee), Brian J. Smith (Sense8), David Alpay (The Vampire Diaries), Anthony Ruivivar (Banshee), Anne Heche (Save Me), Mark Ghanimé (Helix) ou encore Eliza Coupe (Benched). Je n’arrive […]

  3. Back to the future – 12 Monkeys (1) | Smells like Chick Spirit - 14 avril 2015

    […] pas inconnus tels que Amanda Schull (Pretty Little Liars, Suits…), Zeljko Ivanek (True Blood, Banshee), Todd Stashwick (The Originals), Demon Barnes (The Unit, Hemlock Grove), Noah Bean (Damages, […]

  4. Seasons Finales (22) | Smells like Chick Spirit - 26 mars 2015

    […] Mon article sur la saison 2 […]

  5. Bilan des nouveautés séries – Janvier 2015 | Smells like Chick Spirit - 4 février 2015

    […] Pour le reste du casting on retrouve Noah Bean (Damages, Nikita…), Kirk Acevedo (Oz, Fringe, Prime Suspects…), Demore Barnes (Hemlock Grove), Todd Stashwick (The Originals) ou encore Zeljko Ivanek (Oz, 24, Heroes, Damages, True Blood, Banshee…). […]

  6. Bilan des nouveautés séries – Automne 2014 (1) | Smells like Chick Spirit - 28 octobre 2014

    […] scandale, Bad Boys…) , Tim Daly (Private Practice) ou encore Zeljko Ivanek (Damages, True Blood, Banshee), je ne suis définitivement pas la cible de ce genre de séries […]

  7. Top 50 Séries 2013 / 2014 – Part Two | Smells like Chick Spirit - 7 octobre 2014

    […] 9 – Banshee – Saison 2 […]

  8. Hissez Haut ! – Black Sails (1) | Smells like Chick Spirit - 20 mars 2014

    […] mon objectivité est peut être nuancée par le fait que j’ai enchaîné Black Sails après Banshee… […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :