Journée de la Femme, my ass…

 

Quand j’ai attaqué ce blog, je pensais vous faire part régulièrement de billets « humeur ». En même temps quand j’ai commencé ce blog je pensais qu’il allait être à majorité un blog beauté avec quelques mentions de séries télé…

Bref, je ne suis pas du genre à régulièrement râler ici, mais là ça commence à bien faire ! Il y a une dizaine de jours on nous a rebattu les oreilles avec la Journée de la Femme. Concept qui m’a toujours agacée parce qu’on fête ça comme si c’était Noël alors que c’est tout de même le symbole que les femmes ont besoin d’une journée pour qu’on évoque à quel point leurs droits sont bafoués.

Et pourtant je ne suis pas féministe. Je ne suis pas de celles qui s’insurgent de l’utilisation de la femme comme étant un objet, j’ai tendance à trouver les publicités des marques de mode « osées » plutôt esthétiques, ça ne me gêne pas que des nanas se balades à poils sans trop de raisons dans les séries télé et si la pub utilise souvent le stéréotype de la femme au foyer pour vendre les produits de consommation, je ne m’y reconnait clairement pas, mais ça ne me fait pas dresser le poil. Parce qu’au fond je me dis qu’il y a des choses plus graves que ça et qu’au niveau des droits de la Femme on a des combats plus importants à mener.

Sauf que je veux bien fermer mon caquet un moment, mais samedi dernier je me suis retrouvée dans un état de dégoût et de colère suffisamment avancé pour avoir envie de le partager et de le débriefer avec vous.

Jack Parker dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises dans mes Chick’s Week, chroniqueuse entre autres sur Madmoizelle, s’est faite agresser dans le métro par un sale pervers qui lui a passé les doigts sous la jupe. Outre le fait que cet agression caractérisée est immonde et que j’espère bien qu’elle lui a défoncé la tronche pour un moment, ce sont les réactions qui ont suivi son témoignage sur son tumblr qui m’ont rendue dingue.

Morceaux choisis :

Dans un premier temps, on pourrait penser que c’est un peu bizarre de partager un traumatisme avec ses lecteurs, que c’est quelque chose de tellement intime comme blessure que c’est s’infliger une double peine que d’en parler sur le net et de s’exposer ainsi à ce type de commentaires immondes. Mais en même temps, du peu que je perçois Jack Parker dans ses articles, elle semble être une jeune femme de caractère, qui même si elle a vécu un traumatisme, a au moins le réconfort d’avoir été en mesure de se défendre. Et avec la montagne de saloperies qui nous entoure, je trouve que c’est une bonne chose de partager, de ne pas se taire, de montrer à celles qui auront finalement cru que c’étaient elles les fautives ou qui auraient été trop honteuses pour en parler, qu’elles ne sont pas les seules et surtout que ça n’est pas de leur faute.

C’est quand même dingue qu’on soit à ce point formatées pour pouvoir penser que dans une agression c’est la victime qui est coupable ! Qu’on trouve ça normal. Qu’on se pose la question de savoir ce qui n’allait pas ou ce qui a pu être l’élément déclencheur.

.

Je vis au Maroc. Un pays que j’aime depuis plus de 20 ans, mais qui a encore beaucoup de boulot en ce qui concerne le droit des femmes. Et pourtant ça avance. Il y a quelques mois, la loi donnant la possibilité à un violeur d’épouser sa victime pour éviter la prison (et la honte pour la famille de la victime) a enfin été supprimée. Une loi qui finalement résume bien ce dont je parlais plus tôt, le fait qu’au fond dans le regard de certains hommes, ce sont les victimes les fautives. Cette annulation a été à mes yeux un énorme pas. Un énorme pas fait à l’exacte même période où l’Espagne revenait sur le droit à l’avortement et que ça donnait des idées à certains en France…

Parce que naïvement, ce genre de commentaires archaïques et haineux que l’on peut lire après l’article de Jack, ils me choquent évidemment, mais ils me choquent encore plus en France. Comment un jeune homme à priori bien éduqué peut il en 2014 penser qu’une nana qui se met en jupe est une provocatrice qui n’a que ce qu’elle mérite si elle se fait agresser ?! Comment peut on comparer une fille en jupe avec un mec à poil en érection ?! N’est-il pas au courant que l’érection est une réaction chimique due au désir et à ce que je sache on ne laisse pas de traces humides derrière nous à chaque fois qu’on est en jupe, telles de jolis petits escargots provocateurs !!!!

.

Parce qu’il faut arrêter, hein, nous aussi les nanas il nous arrive de baver sur un mec qui passe dans la rue. Il peut même nous arriver de fantasmer un peu sur cet inconnu au physique avantageux. Mais ça n’est pas parce qu’on peut ressentir du désir qu’on se doit de l’assouvir ! Est ce que ces mecs qui légitiment l’agression d’une fille parce qu’elle est « appétissante », se jette sur toute la nourriture qu’ils voient dans les supermarchés sous prétexte qu’elle a portée de main ?!

.

Et c’est là qu’on en vient au débat qui avait eu lieu il y a quelques mois au sujet du harcèlement sexuel dans la rue. Parce que non, figurez vous que ne pas pouvoir faire trois pas sans se faire siffler, entendre des commentaires sexistes ou des bruitages en tous genres, non on ne le prend pas comme autant de compliments. Certes des fois ça peut être mignon, mais à 99% du temps c’est juste lourd. Et je suis fatiguée le matin en m’habillant de devoir réfléchir à mon programme de la journée, de devoir anticiper si je vais avoir à beaucoup marcher dans la rue et à ce moment là éviter cette jolie robe ou ce top un peu trop décolleté.

Ah non pardon, on devrait s’estimer chanceuses d’être remarquées… Sauf que je discutais de ce sujet avec mon médecin (une femme) qui a son cabinet à un rez de chaussée d’immeuble avec une grande baie vitrée sans tain. Toute la journée elle voit défiler dans sa rue des hommes, de toutes couches sociales et dont une partie d’entre eux vont se retourner et accoster toutes les nanas qu’ils croisent. TOUTES. De la pré-ado en bottes Hello Kitty, à la jeune femme voilée, en passant par la pin up mais aussi par la grosse mama en djellaba… On est de la viande. Une chèvre ils la siffleraient !

.

Alors je suis bien consciente que dans un sens il y a pire et qu’en tant que femme on n’est pas à plaindre par rapport à une grosse majorité d’autres femmes sur la planète qui subissent des atrocités tous les jours pour la simple et unique raison qu’elles sont nées femmes.

Mais à un moment donné, et j’en reviens au pourquoi du comment de mon titre, je m’en bats la race de la Journée de la Femme, de recevoir des promos de marques en tous genres, des chocolats de mes fournisseurs et un texto de mon voisin avec qui je me suis engueulée parce qu’il s’est permis d’hausser la voix sur moi (sans doute parce que je ne suis qu’une petite nénette qui ferait mieux de la fermer quand il menace d’empoisonner mes chats…). Moi ce que je voudrai c’est qu’on éduque les petits garçons. Qu’on leur explique que non les femmes ne sont pas là pour leur préparer à bouffer, repasser leurs chemises, leur faire des héritiers et leur tailler des pipes. Je n’irai pas jusqu’à dire que les femmes sont supérieures parce qu’elles ont ce pouvoir de donner la vie, faut pas exagérer non plus, pour moi tout le monde est à égalité, sans sperme on ne créerait rien du tout et je pense qu’on est surtout des « vaisseaux » de transition, des foyers d’accueil à bébé et que cette prétendue force est peut être ce qui a faire croire aux premiers mâles qu’ils étaient supérieurs.

Je voudrai donc qu’on explique aux petits garçons que de se comporter comme des connards ne leur fera pas pousser une paire de couilles et que de molester quelqu’un qui n’est pas en mesure de se défendre physiquement, ne fait pas d’eux des êtres supérieurs (je ne dirai pas des hommes, il ne s’agit que d’un genre sexuel après tout). Non parce que j’ai remarqué que très bizarrement je me faisais beaucoup plus emmerder dans la rue lorsqu’à l’adolescence je promenais mon caniche en jogging que maintenant lorsque je promène en jupe mon rottweiler. Bizarre non ?

Si on pouvait juste apprendre à ces petits garçons à grandir en respectant toutes les femmes et pas uniquement leurs mères.

Si la journée de la Femme, outre dénoncer les atrocités faites aux Femmes à travers le monde, mais bon là excusez moi il faudrait quand même plus d’une journée par an, pouvait servir à sensibiliser nos sociétés qui se croient évoluées et les éduquer sur la notion de respect d’autrui, alors j’estimerai que cette journée à un réel intérêt ! 😉

.

Voilà mes Chickettes et Chickettos qui auront eu le courage de lire cet article différent de ce que je vous ponds d’habitude, certainement trop long et beaucoup trop fouillis, mais quand je suis énervée j’ai un tout petit peu de mal à être en mesure de rédiger des textes construits.

Ce qu’il faut donc retenir de ce que je voulais dire aujourd’hui c’est que quoi qu’il arrive, une victime est une victime et n’a pas à se sentir fautive ou honteuse, le traumatisme est déjà bien assez grand comme ça. Et que si une fille est apprêtée dans la rue, ça peut tout à fait être dans une démarche de séduction, parce qu’on a tous envie de plaire à autrui et à soi même, mais ça n’est en aucun cas une invitation à l’agression sexuelle ! Messieurs si vous trouvez qu’une fille est jolie dans la rue, dites le lui, de la façon dont vous aimeriez recevoir un compliment, vous n’obtiendrez peut être pas grand chose d’elle, mais un sourire sera toujours une meilleure réponse qu’une salve d’insultes.

Et pour finir je vous conseille l’excellente analyse vidéo de ma copine Junkan qui s’attarde avec intelligence et dérision sur ces commentaires haineux et sur la nécessité de pouvoir punir ces décérébrés (et même si elle ne veut pas souhaiter de mal à autrui, moi je leur souhaite ouvertement !).

Allez ne vous inquiétez pas, demain on revient à nos bonnes vieilles habitudes et on parlera séries ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , ,

Catégories : (mauvaise) Humeur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

40 Commentaires le “Journée de la Femme, my ass…”

  1. 25 mars 2014 à 0 h 16 min #

    Speechless. Ça me donne envie de vomir.

  2. Temesis
    19 mars 2014 à 22 h 15 min #

    Parfaitement d’accord avec ton article merci de l’avoir écrit.
    Connais-tu ce court métrage : majorité opprimée. Une inversion des rôles qui montre bien ce que vivent les femmes et surtout ce qui est devenu normal, quotidien alors que non …

    • tequi
      20 mars 2014 à 9 h 48 min #

      Ah merci pour cette vidéo ! je l’avais vue passer mais je ne m’y étais pas intéressée plus que ça ! 😀

  3. vernis de patache
    19 mars 2014 à 15 h 15 min #

    Récemment je lisais dans le journal : un sexagénaire avait fait des propositions sexuelles rémunérés a une ado de 16 ans car elle portait un tee-shirt sexy et qu’elle était homosexuelle. La juge a dit à l’homme que c’est pas parce que sur son tee-shirt il était inscris « prend-moi » que la jeune fille était d’accord.

    • tequi
      19 mars 2014 à 16 h 46 min #

      ………………….. et si c’était marqué « va te faire enculer » sur le tee shirt il y serait allé ?

      • vernis de patache
        19 mars 2014 à 17 h 00 min #

        va savoir !?!

  4. vernis de patache
    19 mars 2014 à 15 h 09 min #

    Aïe l’ouverture d’esprit ! Je suis d’accord avec toi. Si porter un jupe est un appel au tripotage alors où allons nous ?

    Il y a quelques années j’avais été indignée aussi car un homme avait été relaxé suite à une accusation de viol en Italie, simplement parce que l’adolescente portait un jeans : http://www.liberation.fr/monde/1999/02/12/italie-pas-de-viol-en-blue-jean_264793

    J’imagine aussi qu’il y a plus de viol quand il fait beau, si on en croit ce Bastien.
    Il y a des homme qui pense comme au moyen age mais il y a aussi beaucoup de femme c’est encore pire, non ?

    • tequi
      19 mars 2014 à 16 h 45 min #

      Ah c’est certain que venant d’une femme le même raisonnement est juste inimaginable et pourtant…

      • vernis de patache
        19 mars 2014 à 17 h 01 min #

        oui ça existe, malheureusement. Je ne sais pas pourquoi de suite je pense aux extrémistes (de toute religions confondues).

        • tequi
          19 mars 2014 à 17 h 12 min #

          ben à la limite les personnes endoctrinées par une religion et donc une façon de penser archaique, je peux presque comprendre. C’est venant des autres que ça m’inquiète !

          • vernis de patache
            19 mars 2014 à 17 h 49 min #

            oui tout à fait d’accord. Ça me rend dingue. J’ai repensé au mec qui bande tout l’été… je me demandais ce qu’il faisait quand il allait à la plage… c’est un handicapé finalement !

          • tequi
            19 mars 2014 à 17 h 52 min #

            Regarde la vidéo de Junkan si tu ne l’as pas encore fait, c’est ce qu’elle lui répond ! 😉

          • vernis de patache
            19 mars 2014 à 18 h 34 min #

            ok, merci

  5. emmanat
    19 mars 2014 à 13 h 52 min #

    Cet article est super et je pense que je vais le partager! j’avais complètement halluciné en voyant ces fameux commentaires et me demandait meme si certains mecs ne cherchaient juste pas à énerver un peu plus! mais malheureusement certains devaient très certainement le penser.. c’est affligeant! Il faut faire attention à tout et tout le monde quand on sort et c’est chiant.. et j’ai plus peur pour ma fille que pour moi ! bref c’est bien triste le monde dans lequel on vit.. 😉

    • tequi
      19 mars 2014 à 16 h 44 min #

      C’est une dualité vieille comme le monde mais c’est vraiment pénible ! Et oui certains commentaires, on chercherait presque à croire à une blague tellement c’est pas possible d’être aussi con !

  6. 19 mars 2014 à 11 h 47 min #

    J’me retrouve vachement dans la façon de réagir de Jack Parker : moi, on m’emmerde, je répond, je ne me suis jamais laissée faire (déjà à l’école, j’ai giflé très fort un de mes camarades parce qu’il voulait s’amusait à me chatouiller pour m’embêter ^^). Du coup, j’ai droit à des réactions très virulentes et horribles quand je tiens tête aux harceleurs de rue. « Mal baisée » et « salope » reviennent le plus … J’ai toujours eu du mal à comprendre comment on peut décemment passer d’un joyeux « Hey madmoiselle, t’es charmante, tu viens boire un verre ? » à un méchant « c’est ça casse toi salope ! t’as d’la chance qu’y ait du monde, j’te viole quand j’veux ! » (véridique, mais vu que je me suis retournée avec un bon regard mauvais bien senti, il est reparti la queue entre les jambes) … On se fait agressée, c’est de notre faute, on se défend, c’est nous les salopes, les méchantes … Et fuck la logique et le bon sens !
    Et l’excuse de la jupe, elle a bon dos : moi, je me balade non-stop en sarouels larges et en hauts souvent larges aussi, selon ma mère j’suis en mélange entre un clown et une hippie … je fais 102kg, j’suis pas une gravure de mode, et je ne suis jamais maquillée comme un camion volé … On peut pas vraiment dire que je suis une créature du diable, une sale tentatrice … Certes, j’avance avec mon 95C bien en avant et mes bonnes grosses fesses en arrière (j’suis cambrée, qu’est-ce j’y peux ?), mais quand je marche dans la rue, ya des tas et des tas de nanas bien plus bandantes (pardonnez-moi l’expression) que moi. Donc non, je n’affiche pas sur moi « coucou les gars, violez-moi, je ne demande que ça » (pas plus que ces nanas « bandantes » hein, c’est pas ce que je veux dire, juste que si la jupe/robe est une incitation au viol selon certains, moi j’en suis très loin, et même si je suis en robe, c’est des trucs très long, limite je marche dessus XD). Et bien ça ne les rebute pas pour autant …
    Donc le coup de « faites attention à pas être aguicheuses », j’suis désolée, c’est des grosses conneries, les gens qui osent dire cela n’ont jamais du être confronter au harcèlement de rue ! Moi, même habillée comme un clown, j’me fais interpeller, et pas d’une façon agréable (j’ai déjà eu droit, comme ça, sans raison à « hey, tu m’suce ? » à la sortie de ma fac … par un mec en costard cravate propre sur lui … C’est la nouvelle façon de dire bonjour ?).

    Les premières fois, je pensais à un problème d’éducation. J’me disais que ces mecs devaient être odieux avec leur propre mère et leurs sœurs … Et puis non. C’est pire que ça. C’est même pas générationnel puisque ça va de l’ado pré-pubère au vieux papy … C’est même pas culturel …
    Avant-hier, à l’heure où on préparait le repas, on allume la tv et on tombe sur les anges de la téléréalité. D’habitude on zappe, mais là on était occupé. Et ce qu’on a vu, c’était édifiant … Le mec, il est dans la voiture avec d’autres participants, dont sa copine, assise à côté de lui. De l’autre côté, une autre nana, qu’il drague ouvertement. Devant sa copine. Oui oui. La fille lui dit de pleins de façon qu’il perd son temps : elle commence par lui dire qu’elle a un copain et qu’elle est heureuse avec, mais non seulement ça ne le freine pas, ça le pousse à insister … Et tout ça, à côté de sa copine … Sincèrement, même si je trouve cette fille relativement vulgaire dans son attitude, j’ai eu de la peine pour elle. Pour elle et pour celle qui subissait la drague, qui n’avait rien de mander et qui aurait bien aimer que l’autre con la laisse tranquille. Et le mec lui, il comprenait pas que sa copine fasse la gueule … C’est ça les mecs de 2014 ? Et les vrais gentlemen (comme mon chéri), ils se cachent ? On en est à un point où on dirait que c’est honteux de bien se comporter avec une nana …

    Bon, j’arrête mon pavé, j’pourrais déblatérer là-dessus des heures ^^ En tous cas, si j’ai des fils, ils auront intérêt à bien traiter les femmes, sinon j’leur coupe le kiki !

    • tequi
      19 mars 2014 à 12 h 00 min #

      Pour résumer, on est bien d’accord ! Moi aussi j’ai évidemment le réflexe de répondre et d’envoyer paître, mais je me suis rendue compte que passer mon chemin était beaucoup plus efficace et vexant que de leur donner de l’importance. Par contre le jour où ça devient plus agressif et physique… le problème c’est qu’ils utilisent (en général) leur force physique plus importante que la notre comme un argument qui leur donne tous les droits.
      Quand aux gentlemen, je cherche encore ! 😉

      • 17 avril 2014 à 12 h 20 min #

        Je te rassure : je passe aussi mon chemin la plupart du temps, mais si le mec insiste, malheureusement faire comme si de rien n’était ne suffit plus … Mais moi j’suis comme ça : on m’attaque, j’me défend, parce que je ne suis pas juste un bout de viande et que j’attend qu’on me traite comme un être humain et pas comme un objet.
        Là où je vois que je suis bien tombée, c’est que mon mec pense comme moi, et qu’au moins j’aurais la certitude que mes enfants grandiront avec de bonnes valeurs et dans le respect et la tolérance.
        Mais dans le doute, si j’ai une fille je la collerais dans un cours de judo/karaté/kravmaga/… pour qu’elle sache se défendre XD

  7. 19 mars 2014 à 11 h 23 min #

    Il n’y a pas de problèmes de femmes qui soient moins important que d’autres. C’est pas parce que des femmes vivent dans des situations moyenâgeuses, que l’on ne doit plus s’occuper des problèmes des femmes en Europe. Donc, ton billet est totalement justifié ! Par contre, je me permets de relever que tu dis comme beaucoup de femme: « je ne suis pas féministe, mais… ». Ton billet ici est un pur acte de féminisme dans chacune de ces lignes. Donc, tu ne peux pas nier être féministe. Sache que le féminisme a de nombreux visages et ce n’est pas parce qu’on est pas en phase avec chaque idée de ce qu’on croit être cet espèce de féminisme unilatéral qu’on ne l’est pas. Un des grands sujets sur lequel se déchire les féministes, c’est, par exemple, la prostitution que les féministes plutôt conservatrices veulent interdire et que les féministes sex-positive veulent garder légal, car l’état n’a pas à contrôler le corps des femmes !

    • tequi
      19 mars 2014 à 11 h 55 min #

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Lorsque je dis que je ne suis pas féministe je veux surtout dire que je ne me retrouve pas dans beaucoup d’idées qu’on peut lire ici et là et surtout que je ne suis pas suffisamment informée ou engagée pour me proclamer de quoi que ce soit.
      Après cela ne m’empêche pas de dire ce que je pense et de le penser très très fort ! 😉

  8. Didi
    19 mars 2014 à 11 h 06 min #

    Merci pour cet article ! ♥

    • tequi
      19 mars 2014 à 11 h 52 min #

  9. 19 mars 2014 à 10 h 42 min #

    cette dernière photo est excellente lol, le petit sourire de Sarko me fait rigoler, ceci dit parlons de cet article qui est bien construit, t’inquiète pas mais je sais ce que tu veux dire, quand j’ai les boules ça bouillonne trop et je suis pas sûre d’avoir tout dit et bien dit !

    Je suis une adepte du jeans dont la jupe et moi on est pas copines, ça n’a jamais empêché les gros connard quand j’étais jeune et innocente de me placer des mains au cul quand j’étais serveuse.
    Maintenant je suis en mode boule dogue quand je marche dans la rue donc je pense ne pas offrir d’image qui fait envie hé hé !
    Je me suis déjà fait la réflexion en regardant des nanas particulièrement dévêtues « où elles veulent en venir ? »
    Parfois c’est trope t pour moi c’est de la provoc faut quand même pas déconner MAIS c’est pas pour ça que le mec a le droit de te toucher alors que tu n’as rien demandé, à la limite ça lui donne le droit de t’accoster pour te draguer, sait-on jamais.

    Je ne suis pas pour les attouchements, dommage que ça ne m’arrive plus car aujourd’hui le mec se prendrait ma main dans la gueule au minimum…

    Bisous

    • tequi
      19 mars 2014 à 11 h 07 min #

      Je vois tout à fait ce que tu veux dire. Evidemment qu’on est pas des saintes et qu’on se fait des remarques pas très obligeantes sur les tenues de certaines. Mais si on les garde pour soi, je pense que les mecs peuvent en faire autant !!
      Et moi aussi je marche version bouledogue mais ça ne les arrête pas et pas nécessairement quand je suis en jupe. Comme je le disais, ils sifflent les gonzesses parce que ce sont des femmes, peu importe l’âge, le physique ou la tenue !

      • 19 mars 2014 à 11 h 12 min #

        ouais en même temps je peux croiser une connaissance et ne pas la voir il est possible que je zappe les sifflets mais je crois que je ne les attire plus =)
        Je pense que les nanas mettent rarement une main au panier d’un mec (ben quoi il porte un jean moule-boules, il l’a cherché nan ?) et que les mecs devraient respecter un minimum les nanas, les commentaires que tu as relevé m’ont pas choquée mais atterrée !
        Pfff les humains alors !!

  10. 19 mars 2014 à 10 h 18 min #

    La première image ne s’affiche pas ma Téqui ! Ouais j’sais on s’en fout par rapport au contenu, mais c’était juste histoire de prévenir. Que répondre à ton post si ce n’est l’applaudir. Tu dis que tu écris « décousu » quand t’es énervée? Bah j’dis que tu devrais t’énerver plus souvent. C’est super bien écrit, et on sent tes tripes vibrer à la lecture. J’ai pensé à toi quand cette loi au Maroc a été annulée. J’me suis rappelée dans quel contexte tu vivais, et même si je sais très bien que le Maroc est loin d’être aussi injuste et violent avec les femmes que peuvent l’être d’autres pays, je me suis fait la même réflexion que toi. Comment, ici, en France, alors que dans la théorie, on est censé être « Le pays des Lumières », celui de la fraternité et des libertés, on en arrive à régresser autant alors que d’autres, au contraire, évoluent dans le bon sens… Est ce qu’on en est arrivé à un point de non retour? Au point où on s’aperçoit que vivre libres et égaux, finalement, c’est pas intéressant, que ça fait rien gagner alors on décide de revenir à des préceptes idéologiques préhistoriques? J’en sais rien. Mais ça fait peur tout ça….

    • tequi
      19 mars 2014 à 11 h 01 min #

      Ca fait d’autant plus peur que ce sont des femmes qui font ça !
      Merci de me prévenir pour la photo, ça buggue, je ne sais pas pourquoi !

      • 19 mars 2014 à 11 h 05 min #

        C’est Overblog qui protège les photos. Faut l’enregistrer sous avant de la publier je pense 😉 Et si tu as déjà fait comme ça, ben j’sais pas :p Bisous!

        • tequi
          19 mars 2014 à 11 h 52 min #

          en fait j’ai pas fait gaffe que c’était une photo overblog et maintenant je la retrouve plus ! lol

          • 19 mars 2014 à 12 h 22 min #

            bah t’as plus qu’à en trouver une autre! :p

          • tequi
            19 mars 2014 à 12 h 56 min #

            C’est bon je l’ai retrouvée ! 😉

  11. 19 mars 2014 à 10 h 11 min #

    « Moi ce que je voudrai c’est qu’on éduque les petits garçons. Qu’on leur explique que non les femmes ne sont pas là pour leur préparer à bouffer, repasser leurs chemises, leur faire des héritiers et leur tailler des pipes. »

    Effectivement, je crois qu’il y a un gros souci d’éducation. Dans tous les dégueulasses et les relous, il y a des déviants sexuels, mais je pense qu’il y a aussi des mecs à qui on a appris que les états d’âmes des femmes, c’est pas important, et que les hommes sont irrésistibles.
    Et pour ce genre là, on peut faire quelque chose en éduquant bien nos enfants.
    C’est juste dommage qu’ils en aient aussi…

    Et merci pour la citation 😉

    • tequi
      19 mars 2014 à 10 h 48 min #

      C’est ça, c’est le serpent qui se mord la queue si je puis dire… Tout vient de l’éducation et du principe de respect pour mieux vivre en société et malheureusement on éduque nos enfants à notre image et on les empêche plus ou moins d’évoluer…

  12. 19 mars 2014 à 9 h 40 min #

    Tout à fait d’accord, j’en avais la nausée de lire ces commentaires. Le problème aussi, c’est qu’à force d’éduquer les femmes à « faire attention », à ne pas s’habiller comme ci, à ne pas sortir toutes seules… Au lieu d’éduquer les garçons à ne PAS harceler, eh ben on transfère la faute sur la victime, quelque part: après tout, elle n’avait qu’à « faire attention » !…

    • tequi
      19 mars 2014 à 10 h 47 min #

      Oui c’est difficile de faire la part des choses entre rentrer dans le moule pour éviter les problèmes ou se rebeller et risquer des conséquences.

    • 23 avril 2018 à 7 h 23 min #

      Voila c’est eux qui ont un gros problème pas les femmes !!!!!

  13. 19 mars 2014 à 9 h 22 min #

    ❤ je partage

    • tequi
      19 mars 2014 à 9 h 40 min #

  14. 19 mars 2014 à 9 h 06 min #

    je ne peux qu’être d’accord avec toi et ton article !! Je trouve ça vraiment étrange et alarmant qu’en 2014, on en soit toujours à ce niveau…

    • tequi
      19 mars 2014 à 9 h 40 min #

      Dans une société qui se veut civilisée en plus !

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :