Lines will be crossed – The Red Road (1)

(à noter que comme tous les articles qui concernent une première ou une unique saison, celui ci est spoilerfree !… )

The-Red-Road-TV-Series-image-the-red-road-tv-series-36780511-1920-1080

The Red Road – Saison 1

6nop6

Alors qu’il doit déjà faire face à ses problèmes familiaux avec sa femme alcoolique et une adolescente rebelle, Harold Jensen, shérif d’une petite ville des Etats-Unis, va devoir s’allier avec un type louche de la communauté indienne de sa ville, afin de protéger les siens. Ou comment se protéger l’un l’autre lorsqu’on se voue une haine indéfectible.

.

 

The wolf and the dog

Après Top of the Lake (qu’il faut impérativement que je regarde) et Rectify, Sundance Channel nous propose une nouvelle série, avec ce style propre à la chaîne. Ce style plus proche du cinéma d’auteur que du blockbuster que peuvent avoir les séries les plus populaires. Un style pas toujours simple à aborder.

Mais soyons honnête dés le début de cet article, si j’ai attaqué The Red Road, ça n’est absolument pas parce que j’avais beaucoup aimé l’ambiance et l’histoire de Rectify, c’est uniquement pour ❤ Jason Momoa ❤ qui me manquait terriblement depuis que cette salope de sorcière avait empoisonné Khal Drogo dans Game of Thrones ! 😛 Désolée de faire ma fangirl ici, mais voilà les gabarits imposants, les visages mystérieux, les regards clairs et sombres à la fois… C’est plus fort que moi, je craque, je veux le même à Noël ! 😛

Fort heureusement, la série est suffisamment accrocheuse pour que je dépasse le stade de bavage intensif et m’intéresse aussi à l’histoire.

 

.

En fait ce qui est vraiment passionnant avec cette série, c’est l’absence totale de manichéisme. Kopus est un salop, un trafiquant et un dealer qui sort de taule et revient dans le patelin où il a grandi pour sauver la mise d’un ami d’enfance, mais causer bien plus de tord à d’autres de ses proches. N’empêche qu’il est touchant. Jensen de son côté a tout du père de famille propre sur lui, shérif du patelin, une femme, deux filles et une rigueur d’apparence à toute épreuve. Sauf qu’il va devoir faire des choix pour protéger les siens et se protéger lui-même… Personne n’est blanc bleu dans cette affaire et ça permet de ne jamais savoir les chemins qu’ils vont emprunter et c’est ça qui est intéressant.

Et puis on a la jolie histoire d’amour à la Romeo et Juliette… Lui c’est le petit frère de Kopus, un jeune Indien un peu paumé mais touchant. Elle c’est la fille aînée de Jensen, l’ado rebelle mais pas tête à claques. Leur histoire est suffisamment jolie pour donner une touche de douceur à cette histoire, mais une dimension plus dramatique également. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le personnage de Junior. Parce qu’au départ il parait un peu niais mais qu’en fait il est arrivé à me tirer des sourires attendris assez rares devant un écran (et pour le coup c’est moi qui devait avoir l’air niaise ! lol). Et là encore il est question de chemins empruntés et de ligne ténue entre bien et mal. Aussi parce qu’il est ce que semblait être Kopus au même âge et qu’il a encore le choix de ne pas mal tourner.

.

Autre thème et personnage important de l’histoire, Jean, la femme de Harold et dont on comprend bien qu’elle était proche de Kopus au lycée. Aujourd’hui elle est alcoolique et très instable et va être l’élément déclencheur de toute l’histoire. Chapeau à Julianne Nicholson qui était déjà excellente en Dr DePaul dans Masters of Sex et qui là encore nous livre une interprétation très juste d’un personnage très ambigu. C’est elle qui inconsciemment va tenir les ficelles de toute l’histoire et du coup c’est intéressant de voir comment l’on peut conditionner la vie de ceux qui nous entoure sans s’en rendre compte.

.

Je trouve néanmoins qu’il manque quelques petites choses pour en faire une série vraiment passionnante. Si Martin Henderson a le physique blond et froid idéal pour son rôle de Jensen, je trouve que lui manque un petit jenesaisquoi de charisme. Lorsqu’il est seul ça passe plutôt bien, mais en dualité avec Kopus, il perd complètement de son aura et se fait bouffer. C’est peut être aussi volontaire, mais du coup on a un peu l’impression que quoi qu’il fasse, il n’aura jamais le dessus. Mais bon que voulez-vous Jason Momoa est je trouve encore plus impressionnant dans ce rôle de Kopus que dans celui de Drogo… et là il a du texte ! 😛

En revanche, il manque quand même quelque chose. Peut être un fil rouge plus marque, ou un suspens plus présent. Sur les 6 épisodes j’en ai regardé 5 à la suite. Je ne me suis pas ennuyée et je n’y suis pas allée à reculons (et pas uniquement pour Momoa… enfin je crois), mais en mode classique de visionnage hebdomadaire, je ne suis pas certaine que je serai revenue semaine après semaine.

.

N’empêche que le dernier épisode est vraiment puissant et les dernière minutes complètement hypnotiques. Du coup, j’espère que la série va être renouvelée parce que je voudrai vraiment connaître la suite, ce season finale n’étant pas du tout satisfaisant à mes yeux pour un series finale ! Je croise donc les doigts ! 😉

En tous cas ça fait quand même du bien de pouvoir enchaîner des séries très différentes et de passer du superficiel guilty pleasure de Once Upon a Time in Wonderland à un drame où la psychologie des personnages est bien plus intéressante que l’histoire en elle même.

Je vous encourage donc à jeter un oeil à cette série différente et intelligente qui vous emmènera vers des chemins auxquels vous ne vous attendrez peut être pas. Et pour ceux qui l’auront vu, j’ai hâte d’avoir votre opinion sans la subjectivité du regard de Jason Momoa ! 😛

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

11 Commentaires le “Lines will be crossed – The Red Road (1)”

  1. 8 avril 2014 à 18 h 50 min #

    J’étais moi aussi en manque intégral de Jason Momoa depuis la mort tragique de Drogo (mort dont je ne me suis toujours pas remise d’ailleurs, son absence est cruelle pour moi)… Bref, à la base quand j’ai vu nouvelle série avec Jason Momoa en tête d’affiche, j’ai dis « je prends » de suite !!! Effectivement je trouve aussi en essayant d’être objectif, bien qu’à la vue de Sieur Jason, mon objectivité fond comme neige au soleil, que la série manque d’un fil conducteur et marque quelques longueurs … Mais bon j’aime tellement le voir que je pardonne ces quelques points noirs … J’aimerais voir une 2ème saison et pourquoi pas voir naître une romance entre Kopus et Sky Van Der Veen (alias Lisa Bonet, Madame Momoa dans la vie) …

    • tequi
      9 avril 2014 à 9 h 09 min #

      Raaah mais je savais pas que c’était sa femme !!! Et non seulement elle lui a fait 2 gosses (aux noms assez incroyables…) mais c’est aussi la mère de la fille de Lenny Kravitz ! La garce ! lol
      Et sinon je me sens moins seule d’avoir adhéré à cette série principalement pour Momoa ! 😛 (et j’espère aussi qu’il y aura une saison 2, mais surtout pour l’évolution des personnages et surtout la relation entre Kopus et Harold !)

  2. 8 avril 2014 à 15 h 17 min #

    J’ai maté y a pas si longtemps que ça le premier épisode et comme tu le dis il manque le jenesaisquoi, je me suis presque ennuyée, résultat j’ai les autres épisodes sous le coude mais j’ai pas trop envie de les regarder.
    En même temps je ne sais pas quoi regarder ces derniers temps -.-« 

    • tequi
      8 avril 2014 à 15 h 46 min #

      Quelle chance ! moi je ne sais pas où donner de la tête ! lol Mais c’est clair que si je ne m’étais pas mis la deadline de publier mon article sur la série quelques jours après le season finale, je pense qu’elle serait restée longtemps stockée aussi ! Mais elle vaut quand même le coup d’oeil !

  3. 8 avril 2014 à 12 h 05 min #

    J’ai justement télécharger les premiers épisodes l’autre jour (après une petite promo de l’une des actrices de la série, ex petite soeur chanteuse de The Lying Game, sur Instagram). Je ne savais pas trop à quoi m’attendre du coup je la gardais sous le coude mais là, je crois que je vais commencer ce weekend ! Merci Téqui ! 🙂

    • tequi
      8 avril 2014 à 12 h 28 min #

      hâte de savoir ce que tu en penses ! 😉

      • 8 avril 2014 à 13 h 57 min #

        (téléchargé* bouh la grosse faute)

        Je vais regarder avec ma mère je pense ^^ Je te dirais ce qu’on en a pensé 😉

Rétroliens/Pings

  1. Series Hebdo (21) | Smells like Chick Spirit - 29 novembre 2015

    […] dans l’équipe de Martin Henderson bien plus sexy en cardiologue qu’en flic dans The Red Road ! 😛 Je n’avais pas du tout vu venir le truc qu’ils pouvaient être beaux frères et […]

  2. Reprises en séries – Printemps 2015 (2) | Smells like Chick Spirit - 25 juin 2015

    […] The Red Road – Saison 2 (Sundance) […]

  3. Renouvellements et Annulations – Automne/Hiver 2014-2015 | Smells like Chick Spirit - 13 mai 2015

    […] The Red Road (Sundance) […]

  4. Top Five SériesAddict – Y a pas que les plots dans les séries ! | Smells like Chick Spirit - 10 octobre 2014

    […] puis il y a les séries comme The Red Road… J’ai commencé à la regardé pour le simple plaisir de voir Jason Momoa à […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :