Un sentiment plus fort que la peur – Marc Levy

Nous voici donc pour notre article lecture hebdomadaire (je continue de profiter de mon excellent rythme de lectures pendant les vacances pour alimenter mes articles littéraires, parce que le reste de l’année les séries ont tendance à prendre beaucoup trop de place ! 😛

762369

6nop6

Andrew Stilman se remet tant bien que mal des événements qui ont récemment bouleversé sa vie (Si c’était à refaire). Et alors qu’épaulé par son meilleur ami, il tente de se remettre sur les rails, il va faire la connaissance de Susie Baker, une jeune femme qui n’a pas non plus été épargnée par les drames et qui va l’entraîner délibérément dans la découverte d’un terrible complot à l’échelle internationale.

.

Ain’t no mountain high enough

J’avais beaucoup apprécié Si c’était à refaire et tout particulièrement la partie sur l’histoire de l’Argentine, que j’espérais vraiment retrouver dans ce roman. Il m’a donc fallu quelques pages pour comprendre que non, on ne repartirait pas en Argentine et qu’il s’agissait là d’une toute autre enquête d’Andrew Stilman !

Mais heureusement j’aime vraiment beaucoup ce journaliste un peu désabusé, porté sur la boisson mais pas dénué de sens de l’humour et à la fois fouineur et grand coeur. Je comprends tout à fait que Marc Levy ait eu envie de revenir vers ce personnage car il a quelque chose de vraiment attachant.

En revanche, je ne peux pas en dire autant de la petite nouvelle de l’histoire, Susie Baker… Je ne vous spoilerai rien ici, mais c’est vrai que la jeune femme est prête à tout pour rétablir une vérité qui a ruiné totalement sa famille et quand je dis prête à tout, c’est vraiment sans se soucier ou presque du mal qu’elle va faire autour d’elle. Du coup, son histoire à elle est vraiment passionnante mais le personnage en elle-même manque un peu d’humanité à mon goût…

Autre regret (non mais en fait j’ai aimé le roman, beaucoup même, mais il est difficile de vous dire pourquoi sans vous spoiler, du coup les points négatifs sont plus facile à évoquer ! lol), qui est totalement subjectif et insignifiant par rapport à l’histoire, j’ai trouvé Simon beaucoup trop anecdotique. Simon c’est le meilleur ami de Andrew, qui a un garage de voitures anciennes et un humour décapant. Je l’ai déjà dit, Marc Levy a un réel talent pour les sidekicks à l’humour décapant. Et Simon est tellement génial que j’ai regretté de l’avoir finalement encore moins présent dans ce tome que dans le précédent ! Et je continue à garder l’espoir que Marc Levy nous fera un jour un roman avec un héros de la trempe d’un Simon ! 😉

.

Sinon comme je vous le disais, j’ai vraiment aimé ce roman, qui comme tous les Marc Levy, a été lu d’une traite. J’avais beaucoup apprécié L’Etrange Voyage de Monsieur Daldry, La Première Nuit et Le Premier Jour parce que justement ils avaient une dimension romans d’aventures qui changeaient vraiment de ce que Marc Levy avait fait jusqu’à présent et qu’il réussissait parfaitement.

Et j’avais du coup un peu regretté de ne retrouver ce style que dans le dernier tiers de Si c’était à refaire. Pour le coup dans Un sentiment plus fort que la peur, on est dans l’aventure, les rebondissements, le suspens et même le roman d’espionnage à la James Bond, des premières aux dernières pages et c’est franchement agréable !

En fait, si je compare très souvent Marc Levy à Guillaume Mussi parce qu’ils sont tous les deux des écrivains prolixes et à succès français, ce que j’aime beaucoup chez Marc Levy ces dernières années c’est qu’il nous propose des romans très différents, dont on se souvient et qui marquent, qu’on les aime plus ou moins ou non. Si au final, j’ai préféré toute la partie découverte de l’histoire de l’Argentine du premier tome des aventures d’Andrew, à la nature en elle-même du complot de ce roman-ci (peut être un peu too much), c’est Un sentiment plus fort que la peur dans son intégralité que j’aurai préféré. Parce qu’on ne s’y ennuie pas un seul instant, qu’on n’a pas envie de lâcher le roman et qu’on est tout à fait satisfait par la fin.

Si vous avez aimé Si c’était à refaire, je ne peux donc que vous encourager à lire celui ci ! 😉 En plus j’ai une gentille Maman qui m’a déjà offert Une autre idée du bonheur, le dernier roman de l’auteur, alors que d’habitude j’attends les sorties poche ! Du coup je ne vais pas le lire tout de suite, mais il me fait quand même bien envie ! 😉

Bonne journée à tous ! 🙂

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:, ,

Catégories : Chick Spir

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

4 Commentaires le “Un sentiment plus fort que la peur – Marc Levy”

  1. 16 septembre 2014 à 12 h 20 min #

    Envie de le découvrir !

  2. 16 septembre 2014 à 11 h 25 min #

    J’ai été déçue aussi parce que je m’attendais à la suite de Et si c’était à refaire, mais en fait, pas tellement. Ceci dit j’ai dévoré le roman en 2 ou 3 jours pendant mes vacances. Clairement ce n’est pas mon préféré de Marc Levy, mais on passe un bon moment.

Rétroliens/Pings

  1. Elle & Lui – Marc Levy | Smells like Chick Spirit - 2 septembre 2015

    […] une année que je n’avais pas lu de roman de Marc Levy, même si ma précédente lecture, Un Sentiment plus fort que la Peur, m’avait laissé un bon souvenir. Et puis comme on m’avait offert celui ci et que la […]

  2. Pàl estivale | Smells like Chick Spirit - 12 février 2015

    […] 3- Un sentiment plus fort que la peur – Marc Levy […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :