Les Dents de l’Amour – Christopher Moore

Coucou à tous ! Voilà donc un article lecture, cela faisait longtemps ! 😛 Cette lecture là m’a été « imposée » par ma blopine Nelcie, dans le cadre du Challenge Livra’deux de Livraddict. Et en même temps c’est vraiment une bonne chose parce que depuis le temps qu’il était dans ma pàl celui ci, il fallait vraiment que je le lise ! 🙂

6nop6

Tommy a 19 ans et vient de débarquer à San Francisco de son Indiana natal pour y devenir écrivain. En attendant il vit dans une pièce avec 5 Chinois et tente de joindre les deux bouts.

Jody a 26 ans, un mec insupportable et un petit boulot pas très intéressant. Un soir alors qu’elle rentre chez elle, elle se fait attaquer dans une ruelle et se réveille 2 jours plus tard… en vampire !

Ces deux là vont se croiser et si le démarrage de l’histoire est un peu improbable, ils vont tout de même se rendre compte qu’ils ont tout intérêt à faire équipe pour survivre.

D’autant plus que le créateur de Jody s’amuse beaucoup de la situation et laisse sur leur passage tout un tas de cadavres exsangues. Heureusement que l’Empereur et se troupes veillent…

.

Une histoire d’amour qui a du mordant !

Ce roman n’était pas ma première lecture de Christopher Moore, en effet j’avais lu Un Sale Boulot. L’histoire d’un mec un peu paumé qui se retrouve à occuper le boulot de la Mort… En fait ce roman était tellement génial, tellement tordant, tellement original, que je l’avais même relu il y a quelques temps. Et je voulais enchaîner avec Les Dents de l’Amour, mais finalement je l’ai laissé prendre la poussière sur son étagère.

C’est donc avec un grand plaisir sur j’ai replongé dans l’univers déjanté de Christopher Moore. Et la première chose que j’ai adoré, c’est que même si ça n’est pas une suite de Un Sale Boulot, on se trouve dans le même univers, la même ville, on retrouve certains personnages comme l’Empereur, un clochard réputé de la ville qui la défend avec ses deux chiens contre les différents dangers qui peuvent rôder. J’avais adorer l’Empereur, je l’aime encore plus maintenant ! 😉

On constate également que Christopher Moore a un penchant pour les héros du type gentil loser. Charlie était un jeune papa un peu paumé, Tommy est un rêveur naïf qui s’imagine comme le prochain Kerouac mais ne connait pas grand chose de la vie. Et si dans Un Sale Boulot il n’y avait pas vraiment de rôle féminin principal, Christopher Moore a un truc pour les rousses puisque Jody en est une et que la femme décédée de Charlie l’était aussi! 😉

J’ai vraiment aimé la façon dont l’auteur se sert de la mode de la littérature vampirique. Il moque le genre en le reprenant, mais sans en faire une parodie. J’ai beaucoup aimé toute la phase où Tommy veut « tester » ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas dans ce que l’on peut lire sur les vampires… En fait c’est ça qui est parfait avec Christopher Moore. Il arrive à nous proposer un roman hilarant (prévoyez d’éclater de rire bruyamment en le lisant), plutôt argotique, complètement délirant… et pourtant tout cela n’est pas une farce de plus de 300 pages, mais bien un roman intelligent, avec un fil conducteur et une histoire vraiment intéressante.

C’est le genre de livre qui se lit tout seul. Parce qu’il est intéressant, parce qu’il est bien écrit et parce que sa structure en courts chapitres est à la fois agréable, mais aussi encourageante à poursuivre. Forcément lorsqu’on sait que les chapitres sont courts, on a toujours envie de se dire « un dernier pour la route » et on les enchaîne sans s’en rendre compte !

Alors oui le style Christopher Moore peut clairement ne pas plaire à tout le monde, mais personnellement, de temps en temps, quand on a vraiment besoin de se vider la tête et de rire de bon coeur, c’est vraiment génial à lire.

Et je suis vraiment ravie qu’il y ait une suite, D’amour et de Sang Frais, que je me procurerai pour le lire dans quelques mois et retrouver avec plaisir Tommy et Jody. En tous cas si vous ne connaissez pas cet auteur et que vous avez envie de vous perdre dans un San Francisco coloré mais tout de même dangereux, où il faut même se méfier des tortues et où les manutentionnaires de supermarchés s’entraînent au lancer de dindes, je vous invite à découvrir Christopher Moore ! 😉

Le seul reproche que je puisse faire à cette histoire se base dans la naissance de l’histoire d’amour entre ces deux là… C’est quand même super rapide… Lui est naïf et à la limite qu’il tombe tout de suite sous le charme d’une belle femme qui l’alpague presque dans la rue, pourquoi pas. Mais elle ? On finit par y croire, mais Moore a oublié un tout petit peu de fleur bleue de ce côté là ! 😛

En tous cas merci Nelcie, parce que je l’aurai encore laissé quelques temps sur son étagère et pourtant j’en avais grandement besoin !

Bonne journée à tous ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:, , ,

Catégories : Chick Spir

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

13 Commentaires le “Les Dents de l’Amour – Christopher Moore”

  1. 26 février 2015 à 18 h 35 min #

    aaaah tu m’as donné envie!!! un peu dans le style de Vampire vous avez dit Vampire???

    • tequi
      26 février 2015 à 19 h 42 min #

      Ah celui là je ne le connais pas du tout, mais je vais regarder ! 😉

  2. 13 février 2015 à 9 h 39 min #

    Je suis contente d’avoir sorti un chouette roman de ta pal ! 🙂 Du coup, je vais jeter un coup d’oeil à la médiathèque, au cas où je croiserais cet auteur 😉

    • tequi
      13 février 2015 à 12 h 21 min #

      Je ne sais pas comment sont les précédents mais de ce que j’ai pu lire ils sont tout aussi délirants ! En tous cas merci encore de me l’avoir fait déterrer car ça faisait vraiment trop longtemps que je devais le lire !

  3. 12 février 2015 à 14 h 27 min #

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur, ça a l’air génial !

    • tequi
      12 février 2015 à 16 h 07 min #

      Franchement teste, tu m’en diras des nouvelles ! 😛

  4. 12 février 2015 à 12 h 41 min #

    j’aime bien les univers un peu décalés, je me laisserai bien tenter =)
    bisous

    • tequi
      12 février 2015 à 13 h 36 min #

      Je pense que ça pourrait te plaire !

  5. 12 février 2015 à 9 h 41 min #

    Penses-tu que ce soit un livre pour « ado » ? En tout cas tu en parles très bien ! Bizz

    • tequi
      12 février 2015 à 10 h 49 min #

      Un(e) ado de quel âge ? Certains passages sont un peu crus dans le vocabulaire mais y a pas de pornographie et je pense que ça n’est pas pire que certains trucs à la télé… Et justement je pense que c’est le genre de roman qui peut faire aimer la lecture à des ados un peu dégoûtés par les « classiques »… 😉 Tu me diras ! 😀

      • 12 février 2015 à 23 h 58 min #

        Je pense à mon fils…histoire de lui faire lâcher les mangas…Je vais essayer de lui vendre l’affaire 😉 !

        • tequi
          13 février 2015 à 12 h 19 min #

          Tu me diras si ça lui plait ! 😀

Rétroliens/Pings

  1. Pàl à liquider (3) | Smells like Chick Spirit - 12 février 2015

    […] 6- Les Dents de l’Amour – Christopher Moore […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :