Join or Die – Sons of Liberty

(à noter que comme tous les articles qui concernent une première ou une unique saison, celui ci est spoilerfree !)

maxresdefault

Sons of Liberty – Mini Série

6nop6

Sam Adams, John Adams, Paul Revere, John Hancock et Joseph Warren… Ces noms ne nous disent peut être pas grand chose à nous Français, mais il ne s’agit rien de moins que d’une partie de ceux qu’on appelle les Pères Fondateurs des Etats-Unis d’Amérique.

Cette mini série raconte le début de leur combat jusqu’à la signature de la Déclaration d’Indépendance.

.

Diffusée en janvier dernier sur History, j’avais laissé de côté les 3 épisodes de cette mini série. Parce que j’avais beaucoup d’autres choses à regarder et pas envie d’enfourner ces 3 épisodes uniques (d’1h30 chacun) d’une traite sans les apprécier.

Je vous avouerai quand même qu’après avoir regardé le premier épisode, je n’étais pas plus emballée que ça. On sentait bien dans ce premier épisode que c’était une chaîne comme History qui était derrière le projet et il manquait clairement d’un petit quelque chose pour m’accrocher. J’ai même failli laissé tomber…

Et heureusement donc que j’ai attendu une période plus calme pour regarder cette série car le fait de ne pas avoir à courir après les épisodes pour être à peu près à l’heure pour vous parler des fins de saison, ça m’a permis de prendre le temps de donner une chance à la série en enchaînant avec le second épisode. Et celui là je l’ai beaucoup aimé… Jusqu’à totalement adorer le 3ème et il aurait donc été bien dommage de ne pas aller au bout !

Si vous me lisez assez régulièrement, vous devriez savoir que j’ai un faible assez inexpliqué pour l’Histoire des Etats Unis et tout particulièrement la période de la Guerre d’Indépendance. En découvrir les origines aura donc été très intéressant. D’autant plus que venant de la chaîne History, on se doute bien qu’on n’est pas dans Reign et qu’on peut faire confiance de la véracité des faits relatés !

J’en suis vraiment arrivée à regretter que la série ne soit pas plus développée, qu’elle ne comprenne que 3 épisodes. Je pense même d’ailleurs qu’ils pourraient en faire une suite, puisqu’elle nous raconte les prémices de la Révolution et par conséquent que le chemin est encore long et que les protagonistes ont encore beaucoup d’aventures à vivre.

Hormis qu’avec ce genre de fictions je ne suis jamais rassasiée et j’en voudrai encore plus, je pense que si on avait eu au moins un épisode supplémentaire, cela aurait permis de mieux développer certaines parties et principalement l’attachement personnel aux personnages. Parce que finalement sur le point de vue personnel, nous ne voyons qu’une seule histoire. Une histoire belle et forte mais un peu avortée et dont on aura jamais vraiment le fin mot. Alors c’est certes anecdotique et historiquement parlant on en sait peut être pas plus et les scénaristes n’ont peut être pas voulus broder, mais il y avait matière à nous proposer quelque chose d’encore plus profond.

Evidemment, toute la partie esthétique de la série est parfaite. Cela commence avec le générique et la musique qui sont signés celui qu’on ne présente plus, Hans Zimmer !

Les acteurs sont également étonnants. Le héros de l’histoire, celui qui est le plus au centre de l’intrigue est Samuel Adams, un jeune fonctionnaire qui refusait d’encaisser les taxes et qui aura été le trublion déclencheur de la révolte de Boston. Le joli minois de l’acteur me disait bien quelque chose, mais difficile de reconnaître que si je connaissais Ben Barnes c’était pour son rôle de l’insupportable Prince Caspian dans le Monde de Narnia ! lol Son cousin, le sage John Adams (qui deviendra le second présidents des Etats Unis) est interprété par Henry Thomas que j’avais aimé retrouver dans Betrayal, mais qui restera pour moi toujours le petit frère de Tristan dans Légendes d’Automne ! J’ai été également ravie de recroiser Michael Raymond James que j’aime aussi bien quand il joue des salauds (True Blood) ou des gentils (Once Upon a Time). Mais ce rôle de Paul Revere, patriote héroïque et pièce maîtresse de la Révolution, lui allait vraiment parfaitement. Je ne connaissais ni Rafe Spall (Mariage à l’Anglaise) ni Ryan Eggold (The Blacklist) mais ce dernier m’a vraiment donné envie de mieux le connaître ! 😛

Dans les rôles plus secondaires, notons deux excellentes interprétations. Dean Norris (Breaking Bad, Under the Dome) qui est parfait en Benjamin Franklin et Jason O’Mara (Terra Nova, Vegas…) qui est certes métamorphosé en George Washington mais qui dégage un tel charisme qu’on peut tout à fait imaginer que l’illustre personnage faisait cet effet aux personnes qui l’ont croisé ! En tous cas ça m’a donné très envie de retrouver l’acteur dans la nouveauté de l’été, Complications !

Cette série est tellement bien écrite, tellement intéressante et enrichissante sur le point historique, que j’ai passé une heure sur Wikipedia après l’avoir terminée pour enrichir mes connaissances et vérifier la véracité du récit. Je vous le dis, ça m’a vraiment donné envie qu’il y ait une suite. Ils pourraient tout à fait nous offrir une mini série annuelle sur l’Indépendance ! Et une en biopic de Washington avec toujours Jason O’Mara dans le rôle, ça m’irait totalement !! 😛

Enfin vous l’avez compris cette mini série est un petit bijou à côté duquel j’ai failli passer et je ne vous laisserai pas faire la même erreur ! 😛 Si vous aimez les séries historiques de qualité, foncez ! Et pour ma part ça m’a encore plus donné envie de voir Texas Rising, actuellement diffusée sur la même chaîne et dont la brochette d’acteurs est vraiment pas dégueulasse non plus ! 😛

Bisous à tous ! 🙂 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

16 Commentaires le “Join or Die – Sons of Liberty”

  1. 2 juin 2015 à 13 h 39 min #

    Ah mais elle me branche totalement cette série! Déjà parce que Paul Revere était le seul nom de la liste qui me disait quelque chose, donc ma culture ne s’en portera que mieux; ensuite parce que Ben Barnes est mon ptit chéri adoré depuis Caspieds (mais pas pour le rôle); MAIS SURTOUT PARCE MUSIQUE DE KAISER HANS!!!

    Voilà voilà.

    Je m’en vais prendre mes pilules. 😛

    • 2 juin 2015 à 13 h 40 min #

      PS: Une Culture de Hellocoton? Pas mal Miss! 😛

      • tequi
        2 juin 2015 à 14 h 41 min #

        Oui pour la deuxième journée consécutive ! Je suis joie ! 😀

    • tequi
      2 juin 2015 à 14 h 41 min #

      loooool Je savais qu’en mentionnant la personne à l’origine de la BO, tu allais foncer ! De toutes façons ça a tout pour te plaire !

  2. Eva2410
    2 juin 2015 à 10 h 04 min #

    J’ai téléchargé le pilote y a un bon moment maintenant, mais toujours pas regardé. En fait le fait que ce soit des épisodes d’1h30 me refroidi. C’est idiot parce qu’au final il n’y a que 3 épisodes donc ce serait vite terminé, et puis que je regarde un épisode de 1h30 ou 2 de 45 min, ça revient au même. Mais c’est pour la même raison que je regarde beaucoup moins de films qu’avant aussi. Enfin bref, je la regarderai surement pendant l’été (ça m’en fait un paquet à rattraper/terminer/découvrir pour ces vacances!).
    En tout cas je dois dire que le casting est alléchant (et c’est à prendre littéralement pour Ben Barnes 😉 ). Je n’aurai jamais reconnnu Dean Norris si tu ne l’avais pas mis dans ton article! Mais cet acteur est génail, comme tous ceux de Breaking Bad (elle fait partie des séries que je voudrais terminer cet été, il me reste 26 épisodes. courage!).

    • Eva2410
      2 juin 2015 à 10 h 07 min #

      Ah oui dernière petite chose : t’as fait un lapsus dans ton article, Ben Barnes joue Samuel Adams pas Samuel Barnes 😉

    • tequi
      2 juin 2015 à 11 h 59 min #

      Je suis comme toi, les épisodes de 1h30, sur le principe ça me déplait parce que j’ai l’impression que c’est long et du coup comme toi, je regarde de moins en moins de films ! Mais là franchement on en vient à regretter que les épisodes ne fassent QUE 1h30 !
      Et merci pour le lapsus, je vais aller corriger ça tout de suite ! 🙂

  3. 2 juin 2015 à 6 h 56 min #

    Ahahah, quelle coïncidence, je suis tombée sur la BA hier soir! Elle me tentait déjà beaucoup et ton billet renforce cette idée, merci!

    • tequi
      2 juin 2015 à 11 h 57 min #

      Effectivement ça c’est de la coincidence !!! 😀

Rétroliens/Pings

  1. Top Five Séries Addict – Pas de bol ! | Smells like Chick Spirit - 7 octobre 2016

    […] plus longtemps. A partir de là, je ne l’ai vu que sporadiquement et je le regrette. Entre Sons of Liberty qui n’était qu’une mini série, les suivantes, Vegas et Complications, n’auront […]

  2. Bilan des nouveautés séries – Eté 2015 (suite) | Smells like Chick Spirit - 26 août 2015

    […] suis fan du charme viril de Jason O’Mara (Life on Mars, Terra Nova, Vegas, Sons of Liberty…) et je l’ai pourtant trouvé principalement antipathique dans ce double épisode. […]

  3. Robot or not ? – Humans (1) | Smells like Chick Spirit - 24 août 2015

    […] retrouve également Emily Berrington (Sons of Liberty) dont j’ai adoré le rôle de Niska (et notamment ses interactions avec la gamine), Katherine […]

  4. Bilan des nouveautés séries – Eté 2015 | Smells like Chick Spirit - 29 juillet 2015

    […] est particulièrement hypnotique ! J’ai également beaucoup aimé retrouver Emily Berrington (Sons of Liberty) et Tom Goodman Hill (Mr Selfridge). J’ai également fait officiellement la connaissance de […]

  5. Have we meth ? – Breaking Bad (1) | Smells like Chick Spirit - 20 juillet 2015

    […] J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Skyler, la femme de Walter. Au départ on pourrait penser qu’elle est un peu cliché, celui de la femme qui porte le pantalon, mais finalement elle est bien plus intéressante que cela. Et puis j’aime beaucoup ses relations difficiles avec sa frangine ! D’ailleurs le côté, « on prend un cliché et on en fait un personnage intéressant » marche aussi avec le fils, ado handicapé ou avec le beau frère, flic bourrin et bon vivant. D’ailleurs c’était bien cool de retrouver Dean Norris (Under the Dome, Sons of Liberty…). […]

  6. Old School Western – Texas Rising | Smells like Chick Spirit - 30 juin 2015

    […] ça, j’étais contente à l’idée de découvrir cette mini série, après avoir adoré Sons of Liberty il n’y a pas si longtemps […]

  7. Lollipop – Unbreakable Kimmy Schmidt (1) | Smells like Chick Spirit - 18 juin 2015

    […] Par contre, la grande force de la série reste son casting, que ce soit dans les réguliers ou dans les nombreux guests. Ellie Kemper (The Office US, The Mindy Project) qui a le rôle principal est vraiment fraîche et je pense qu’avec une autre actrice je n’aurai peut être pas tenu toute la saison. On croise aussi dans les réguliers Titus Burgess (qui m’aurait plus plu s’il était juste un poil moins grandiloquent), Jane Krakowski (Ally MacBeal, 30 Rock…), Carol Kane (Gotham) ou encore Dylan Gelula (Chasing Life). Mais dans les guests et c’est ce qui m’a le plus plu j’avoue, on croise Adam Campbell (Mixology), Ki Hong Lee (Glee), Tina Fey (30 Rock mais surtout créatrice de UKS), Jon Hamm (Mad Men, A Young Doctor’s Notebook…), Richard Kind (Spin City, Leverage…) ou encore Dean Morris (Breaking Bad, Under the Dome, Sons of Liberty…). […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :