Troisième Humanité – La voix de la Terre – Bernard Werber

Bonjour à tous ! 😀

Aujourd’hui on va parler de lecture parce que ça faisait très longtemps ! Bizarrement l’hiver j’ai un rythme de lecture bien en dessous que l’été ! Il faut dire que dés qu’il fait beau, je prends vraiment plaisir à lézarder au soleil avec un bouquin alors que le ciel gris me donne plus envie de me cacher sous ma couette avec mon iPad pour regarder des séries ! lol

Quoi qu’il en soit j’aurai mis du temps à lire ce 3ème et dernier tome de la saga Troisième Humanité de mon auteur favori, Bernard Werber !

176-958x402

Notons que l’article est sans spoils pour ceux qui n’ont pas lu ce tome ! Par contre je suis bien obligée de faire référence aux deux précédents !

.

6nop6

Aurore et David ont tout pour être heureux. En effet ils sont les heureux parents de triplés qui ont hérité de de l’intelligence de leurs parents et les heureux créateurs des Emmachs, devenus une nation à part entière. Mais voilà, le quotidien ça empâte et Aurore décide de mettre David dehors…

Et pendant ce temps là, une énorme astéroïde est sur le point de percuter la Terre et les Emachs vont devoir utiliser tout leur savoir pour sauver l’Humanité… Sauf que la Terre, elle, voudrait bien que l’astéroïde arrive jusqu’à elle et ses parasites humains commencent sérieusement à lui taper sur le système…

Entre la Terre qui se rebelle et les enjeux politiques, le quotidien de David va rapidement retrouver un rythme bien plus soutenu !

.

Evolution ou Révolution ?

Oui j’aurai mis 3 mois à lire ce bouquin et ça n’est pas nécessairement bon signe. Bon il faut dire que comme je vous le disais, je n’ai pas été une très grande lectrice ces derniers temps et je n’ai rien lu en parallèle.

Mais il faut quand même avouer que le premier tiers ne m’a pas passionnée et que c’est aussi pour ça que j’ai si peu lu. Je pense que j’ai lu ce premier tiers en 2 mois et le reste en 3 semaines… lol (et plus précisément en 3 week ends !)

Parce que ce premier tiers concerne les difficultés de couple de David et Aurore et Werber n’a jamais été très doué pour les relations amoureuses dans ses romans. D’ailleurs je crois que c’est plus ou moins la première fois qu’il se penche autant sur le sujet et si c’était plutôt réussi dans les précédents tomes, j’ai l’impression qu’il n’a pas su gérer la vie de couple de ses deux scientifiques ! Et comme en plus il voulait faire de la place pour un nouveau personnage féminin, il s’est un peu maladroitement débarrassé d’Aurore et des triplés ! (faisant d’ailleurs d’un personnage principal, un personnage satellitaire et totalement antipathique)

Il y a eu ça et les interminables tractations à l’ONU pour cette histoire d’astéroïde et ça non plus ça n’était pas passionnant.

Et puis finalement tout s’est emballé. En fait ça m’avait fait la même chose dans le premier tome où j’avais eu du mal au début. Mais une fois qu’on est dans l’action, qu’on comprend où il veut nous emmener et que les personnages passent de péripéties en péripéties, cela devient vraiment passionnant.

J’ai vraiment adoré toute son analyse sur la Troisième Guerre Mondiale et c’est tellement criant de vérité que ça fait un peu peur, parce que les Emachs mis de côté, ça pourrait tout à fait se passer ainsi.

Ce qui me plait surtout avec cette trilogie, c’est qu’on l’a lit sur le coup comme un divertissement de science fiction, totalement original et facile à aborder. Mais, pendant la lecture, et surtout une fois qu’on a tout lu, je trouve qu’il y a tout ce travail de recul. Sans le vouloir vraiment, depuis que j’ai terminé le roman il y a quelques jours, j’ai régulièrement des pensés qui me viennent, l’oeuvre qui se met en perspective dans son évolution et je trouve ça vraiment intéressant à analyser. Parce que dans ce troisième tome, les Emachs sont totalement émancipées et deviennent un acteur à part entière. Tout comme la Terre qui est finalement une dame bien capricieuse. 😉 Finalement je ne saurai dire quel est mon tome préféré parce que tout cela doit se considéré dans sa globalité. Et puis si on y regarde de plus près, ça n’a pas vraiment de fin et ça pourrait presque appeler à un 4ème tome, tout en ne nous laissant pas frustrés !

Bon je l’avoue, je n’ai pas encore trouvé chez Werber un roman qui surpasse dans mon coeur la Pentalogie du Ciel. Mais ce qu’on ne pourra pas lui reprocher, c’est d’arriver à créer un univers, à revenir régulièrement sur des éléments qu’on retrouve dans ses autres romans,  tout en proposant à chaque fois des choses totalement différentes. Si avec certains romanciers prolixes j’aurai tendance à mélanger les titres de roman, les personnages ou les situations, une chose est sûre, avec Werber ça ne risque pas de se passer !

Je pense que si vous avez aimé les deux précédents tomes, il n’y a pas de raison que celui ci ne vous plaise pas, bien au contraire. Il faut juste je pense, ne pas cafouiller sur les premiers chapitres et se laisser engluer comme j’ai pu le faire.

En tous cas, les Emachs me manqueront et j’ai très envie de me mettre à l’acupuncture ! 😛 Et j’ai surtout hâte de savoir quel sera le thème du prochain roman de l’auteur !

Bonne journée à tous ! 23

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:, , ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

7 Commentaires le “Troisième Humanité – La voix de la Terre – Bernard Werber”

  1. stokely
    23 juin 2015 à 20 h 04 min #

    J’ai dévorée troisième humanité et les micros humains en un week-end, c’est dommage que la voix de la terre ne soit pas encore disponible à ma bibliothèque municipale!

    • tequi
      24 juin 2015 à 9 h 47 min #

      Oh ça ne devrait plus tarder parce qu’il est quand même sorti en octobre dernier et le prochain sortira très certainement cet automne !

  2. Eva2410
    23 juin 2015 à 16 h 28 min #

    Ça m’a fait rire quand j’ai vu ton article parce que je me suis justement acheté mon premier livre de Werber hier. « Bienvenu au paradis ». C’est une pièce de théâtre, j’aurais aimé commencer par un livre plus classique mais c »était le seul qu’ils avaient à Carrefour :/
    Du coup je n’ai pas lu ton article vu que je pourrais être amenée à lire ces livres. Mais j’ai trouvé la coïncidence amusante.

    • tequi
      24 juin 2015 à 9 h 46 min #

      Oui j’ai vu qu’il avait sorti cette petite pièce et justement je m’étais dit que je me la prendrai même si les pièces à lire c’est moins mon truc (je ne l’ai pas fait depuis le lycée en fait ! lol).
      Si tu as envie de découvrir l’auteur, je te conseille d’essayer L’Empire des Anges. C’est comme cela que je l’ai découvert et j’en suis devenue accro ! En tous cas c’est clair que la coïncidence est drôle !

Rétroliens/Pings

  1. Depuis l’au-delà – Bernard Werber | Smells like Chick Spirit - 11 septembre 2018

    […] Troisième Humanité – La Voix de la Terre […]

  2. Demain les Chats – Bernard Werber | Smells like Chick Spirit - 23 mai 2017

    […] Werber a pas mal évolué ces dernières années et je comprends que certains soient déçus. Les Micro humains, les rêves et maintenant les chats… l’auteur part explorer de nouveaux territoires […]

  3. Robot or not ? – Humans (1) | Smells like Chick Spirit - 24 août 2015

    […] m’a rappelé Bernard Werber et ses Emmachs dans Troisième Humanité et le moment où (il me semble dans le tome 2) ses personnages doivent prouver l’humanité […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :