Old School Western – Texas Rising

(à noter que comme tous les articles qui concernent une première ou une unique saison, celui ci est spoilerfree !)

Texas Rising – Mini Série

6nop6

En 1836, après un siège de plusieurs semaines, l’armée mexicaine attaque Fort Alamo et massacre ses occupants, même ceux qui ce sont rendus. Ce sera l’élément déclencheur d’une guerre entre les Mexicains et les séparatistes Texians (oui on les appelait ainsi), à laquelle vont également se mêler les Comanches.

.

Don’t mess with the Rangers

Autant vous dire que cette mini série je l’attendais avec impatience. Parce que je suis une buse en histoire américaine, mais qu’étrangement toute les fictions la concernant me passionne ! Et franchement, je trouve que les séries et mini séries de la chaîne History sont vraiment bien faites et passionnantes, donc déjà rien que pour ça, j’étais contente à l’idée de découvrir cette mini série, après avoir adoré Sons of Liberty il n’y a pas si longtemps !

D’ailleurs cette mini série n’est pas si mini que cela puisqu’elle est tout de même composée de 5 épisodes d’1h30 chacun, ce qui n’était pas pour me déplaire ! 😉

Je dois vous avouer que je n’avais vraiment aucune notion historique concernant le Texas, j’ignorais totalement qu’elle appartenait au Mexique et qu’elle avait été indépendante avant d’être rattachée aux Etats-Unis. Bref, rien que pour cela c’était vraiment intéressant comme histoire et je trouve que ces mini séries, sont vraiment le moyen idéal de nous raconter une histoire qui pourrait être rébarbative sur le papier et qu’on ne retiendrai pas forcément. Je ne vous dis pas que je connais toute l’histoire et que je m’en rappellerai dans les moindres détails, mais au moins j’en retiendrai les grandes lignes et les principaux acteurs. En plus le fait que ce soit History apporte une caution sur la véracité de la majorité de ce qui est conté ici (ce qui est loin d’être toujours le cas dans les séries historiques).

Après je vous avouerai que j’ai été un peu déçue par cette série que j’attendais avec tant d’impatience. En effet, l’histoire est tellement dense, et je pense qu’ils ont voulu tellement être proches des faits réels, qu’ils nous ont donné un peu trop d’informations. On a énormément de personnages, de faits, de batailles et d’enjeux, qu’il n’est pas évident de comprendre pour une personne comme moi qui n’a aucune notion de l’histoire qui est racontée avant d’attaquer la série. C’est certainement pour ça que le dernier épisode aura été mon préféré, car il est beaucoup plus tourné vers l’aspect personnel des personnages que sur les enjeux politiques.

Tout cela aurait mérité plus de rythme… Je ne sais pas s’il aurait fallu faire plus d’épisodes plus courts ou s’il aurait fallu approfondir la psychologie des personnages et raccourcir les champs de bataille, pour qu’on rentre mieux dans l’histoire.

Néanmoins le réalisateur franco-britannique Roland Joffé (connu notamment pour La Cité de la Joie) a fait un super boulot. Les scènes de batailles sont bien réalisées et crédibles. Et surtout il a donné à sa série une patine vraiment western à l’ancienne mais modernisé… Je m’explique. On retrouve l’esthétique des westerns de nos parents, leurs codes et leurs personnages, tout en gommant ce que notre génération pourrait trouver inesthétique justement, comme les décors en carton pâte, le faux sang et le surjeu…

Mais l’élément qui fait que j’ai vraiment aimé cette série, c’est son casting ! C’était déjà à la base la raison pour laquelle je l’attendais avec tant d’impatience.

Dans le rôle principal du Général Houston qui mène les Texians, on retrouve Bill Paxton (Titanic, Big Love, Marvel’s Agents of SHIELD…). Bon ce n’était clairement pas sa présence qui m’émoustillait le plus, mais je trouve qu’il est vraiment arrivé à faire ressortir quelque chose de son personnage. En effet il lui a apporté une aura de sympathie qui n’a rien à voir avec le scénario et tout avec l’acteur en lui même. Une aura que visiblement le général lui même possédait et qui expliquait pourquoi il était tant aimé du peuple et bien moins de ses pairs…

Non celui qui m’a fait hurler de joie quand j’ai vu qu’il était à l’affiche de la série, c’est mon cher Jeffrey Dean Morgan (Grey’s Anatomy, Supernatural, Magic City, PS I Love You, Watchmen…) … ❤ ❤ ❤ Quel que soit le rôle de ce mec, je l’adore ! Ici, il n’a rien de sexy, il est Deaf Smith, le chef des Rangers (sorte de milice du général Houston), un homme déjà d’un certain âge, sourd depuis des années (d’où le surnom) et bien malade. Et pourtant il restera le personnage qui m’a le plus émue de la série et le seul à m’avoir fait chialer par deux fois !

Dans le rôle du grand méchant Général Santa Anna, c’est un Frenchy qui s’y colle, en la personne du sexy Olivier Martinez, génial en chef mexicain à l’ego surdimensionné ! Il m’avait fait de la peine dans Revenge parce que je trouvais qu’il avait super mal vieilli et que la chirurgie esthétique n’avait rien arrangé, mais là, dans son uniforme et malgré l’odieux personnage qu’il interprétait, il a retrouvé toute sa superbe !

Le rôle féminin principal est interprété par un visage qui ne me rappelle que des bons souvenirs puisqu’il s’agit de Cynthia Addai Robinson, qui a joué dans Arrow, mais qui restera surtout pour moi la Naevia de Spartacus ! ❤ Et décidément les rôles de femme forte lui vont à merveille ! 😉

Sinon en vrac, dans des rôles plus ou moins importants, on retrouve énormément de visages connus : Brendan Fraser (La Momie, George de la Jungle, Collision) dont j’étais totalement fan à l’adolescence et qui est plutôt pas mal en Indien, Robert Knepper (Prison Break, Heroes, Mob City, The Flash…) qui est toujours parfait en salaud, Chad Michael Murray (Gilmore Girls, One Three Hill, Marvel’s Agent Carter) qu’on ne voit pas assez mais qui en impose, Ray Liotta (Hannibal, Smokin’Aces, Cogan, Revolver…) qui incarne certainement le personnage le plus intéressant de l’histoire, Trevor Donovan (90210) qui est vraiment très mimi et que j’espère revoir prochainement ailleurs 😉 , Max Thieriot (Bates Motel) qui me confirme que ce n’est pas qu’en frangin de psychopathe que je l’adore, Jeremy Davies (Lost, Hannibal, Constantine) qui est vraiment parfait en couard héros malgré lui, Jeff Fahey qui me prouve qu’on n’oublie jamais un ancien personnage de Lost, Robert Baker que je n’aimais pas des masses dans Grey’s Anatomy mais dont le duo avec Max Thieriot a vraiment bien fonctionné…

Bref, toute une galerie de visages qu’on aime déjà avant même que le générique, particulièrement beau d’ailleurs, ne se mette en marche…

Alors certes, le problème de rythme pourra en déranger voir même décourager certains. Je ne pense d’ailleurs pas qu’il soit conseillé de regarder les 5 épisodes en binge watching et plutôt de se le faire façon, un épisode tous les soirs ou tous les deux jours, pour ne pas enchaîner et frôler l’overdose ! Mais si l’histoire vous intéresse et si comme moi vous aimez les mini séries historiques, je ne peux que vous conseiller cette très bonne série ! 🙂

Bisous à tous ! 🙂 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:, , , , , , , , , , , ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

8 Commentaires le “Old School Western – Texas Rising”

  1. 30 septembre 2015 à 9 h 30 min #

    Le résumé m’attire bien, il y a un bon casting… Je la note pour la regarder un de ces jours !

  2. Eva2410
    30 juin 2015 à 10 h 58 min #

    J’avais prévu de la tester donc je le ferai ais je t’avoue que le problème de rythme me fait un peu peur. Surtout sur des épisodes de 1h30. Parce que déjà pour que je regarde des épisodes aussi long il me faut de la motivation. Et du coup je risque d’abandonner en cours de route ou alors regarder le pilote et attendre des semaines voir des mois avant de regarder le 2ème :/

    • Eva2410
      30 juin 2015 à 11 h 00 min #

      Ah oui et petit truc qui m’a fait rire : Tu dis que le rôle de Jeffrey Dean Morgan n’a rien de sexy mas t’as quand même pas choisi le gif le plus dégueu 😛

      • tequi
        30 juin 2015 à 11 h 21 min #

        ptdr j’avoue, mais en fait c’est la seule fois où il montre autre chose que des poils de barbe et surtout c’est le seul gif que j’ai trouvé !!! Pour les mini séries c’est jamais simple à illustrer !

    • tequi
      30 juin 2015 à 11 h 22 min #

      Regarde le pilot et dis moi ce que tu en penses, parce que si ça se trouve ça vient de moi… parce qu’il y a beaucoup de batailles quand même ! lol

Rétroliens/Pings

  1. Pluie de pilots – Printemps 2016 | Smells like Chick Spirit - 2 mars 2016

    […] sur les fondamentaux de l’histoire des Etats-Unis. Après Hatfield & McCoy’s et Texas Rising, on retrouvera donc Roots […]

  2. Pluie de pilots – Hiver 2015 / 2016 | Smells like Chick Spirit - 1 décembre 2015

    […] puis le casting masculin est plutôt sympa avec Thomas Jane (Hung, Texas Rising), Steven Strait (Magic City) et Wes Chatham (Hunger […]

  3. Top 100 Séries 2014 / 2015 – De 100 à 76 … | Smells like Chick Spirit - 30 septembre 2015

    […] Texas Rising – Mini […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :