Ciné Club #16

Coucou à tous !

Cet article est un peu en décalage par rapport à sa programmation habituelle, mais ce sont les vacances et il est là aussi pour que vous ne vous sentiez pas délaissés ! 😉

.

Sur une idée originale de ma copine Smells like Rock, voici un nouvel opus de ce rendez vous pour le blog ! Pas de périodicité à la base dans le sien, mais pour ma part j’ai décidé de vous proposer cette rubrique plus ou moins tous les premiers dimanches du mois.

Le principe ? Faire le point des films récemment vus mais qui ne méritent pas pour autant d’en faire un article complet ! Et pour compléter je donnerai une note sur 5 ! .   .

Fort heureusement, avec le ralentissement du rythme des séries télé, je peux enfin faire une place plus conséquente aux films !

Tous les commentaires sont spoilerfree !

.

Cinquante Nuances de Grey *

L’histoire d’une romance passionnelle, et sexuelle, entre un jeune homme riche amateur de femmes, et une étudiante vierge de 22 ans…

.

Et oui j’ai mis tout ce temps pour voir le film ! Il faut dire que j’en avais déjà ras le bol de voir la trilogie de partout et qu’elle soit dans le top ventes de romans… Certes je ne l’ai pas lu, mais de l’érotisme soft issu d’une fanfiction d’une saga que j’ai détesté, faut pas déconner, je ne suis pas maso ! Par contre quand ils ont commencé à parler du film, je me suis dit que ça pourrait être sympa à regarder. Sauf qu’ils en ont fait un tel battage marketing au moment de sa sortie que je ne voulais plus en entendre parler.

Bref 4 mois plus tard, j’étais sevrée pour regarder cela à peu près objectivement.

Et comme prévu j’ai détesté… Parce que l’héroïne est neuneu au possible et a un potentiel d’identification absent (qui aurait envie de s’identifier à cette dinde) et que le héros est totalement schizo…

J’ai vraiment été dérangée par le fait que l’auteur n’ait pas su quoi faire de son personnage masculin. Un personnage torturé, tiraillé par ses pulsions, c’est toujours intéressant. Mais ça ne colle pas avec un maître SM ! (non pas que je sois spécialiste en la matière évidemment, mais un minimum de bon sens !) Le mec est censé être un dominateur. Sauf que finalement tout le film j’ai plus eu l’impression qu’il lui courrait derrière, s’excusait, était conciliant sur ses exigences… Ah ben finalement le SM c’est pas ce que je pensais ! Surtout que ça aurait pu être bien plus violent psychologiquement tout en continuant à pouvoir passer au cinéma ! Quand au SM sexuel, on a principalement des scènes de mains attachées et de yeux bandés, c’est pas vraiment non plus l’idée que j’en avais ! Alors oui y la fessée de la fin, mais au prorata de la réaction de la nénette, j’aurai imaginé quelque chose de plus violent… La scène de la fessée (certes pas sexuelle) de Outlander était autrement plus violente !

Du coup on comprend vite que l’histoire n’a d’autre intérêt que de servir les fantasmes de l’auteure qui veut montrer que n’importe quelle nunuche peut séduire un homme impénétrable et l’adoucir par la force de son amour (je n’en sais rien mais je suppose que c’est ainsi que se termine la trilogie, non ?).

Ca m’a plus agacée qu’autre chose. Parce qu’au fond je ne demandais pas un film bien poussé, juste de tomber moi aussi sous le charme dominateur et malsain d’un Christian Grey que j’ai fini par trouver bien fade.

Je mets quand même une étoile pour Jamie Dornan parce que je le trouve au dessus du lot malgré tout et finalement ça aura servi à me donner un peu plus envie de voir The Fall ! lol Et j’avoue que les scènes érotiques sont pas mal. Parce qu’elles sont érotiques sans être vulgaires mais en étant bien moins bisounours que le propos général du film !

Rien n’est moins certains que je regarde la suite, à moins qu’on nous promette une montée en puissance… T’as qu’à croire ! lol

.

Chemins Croisés *****

La vie d’un jeune couple se mêle inextricablement avec celle d’un homme âgé alors qu’il réfléchit à un amour perdu lorsqu’il se retrouve coincé dans un accident de voiture….

.

Ce film, j’aurai honnêtement pu ne jamais le regarder. J’aime bien les films à l’eau de rose, j’aime beaucoup les adaptations des romans de Nicholas Sparks et comme tout le monde je suis fan de N’oublie Jamais, mais comme je regarde peu de films ces derniers temps, ça n’est pas un genre que je privilégie.

Non si je me suis jetée assez goulûment sur ce film là, c’est surtout parce que j’avais repéré il y a quelques mois, Scott Eastwood, fils et quasi sosie de Clint, et que j’avais très envie de voir ce que le beau gosse pouvait donner en acteur.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçue !!! 😛

On est face à un pur produit Nicholas Sparks, avec la belle histoire d’amour, le flashback et donc l’ambiance d’époque, les beaux décors de la Caroline du Nord, et bien sûr le torrent de larmes ! lol

Et en bonus, on a un très chouette casting. Si à la base je n’étais pas très emballée par Britt Robertson parce que je n’avais pas spécialement aimé ses personnages dans The Secret Circle et Under the Dome, j’avoue que je l’ai trouvée bien plus supportable et attachante dans ce film. Et puis il y a donc Eastwood Jr qui a le physique de l’emploi et dont le personnage de beau gosse bien sous tout rapport, gentleman du Sud et qui vit dangereusement sa carrière de cowboy de rodéo, va à ravir et complète le fait qu’on ne peut que tomber amoureuse. Il m’a juste suffit d’une mini recherche pour apprendre qu’en plus il est investi dans la cause animale, pour finir de m’achever ! lol Bref, j’ai déjà hâte de le revoir ailleurs !

Mais c’est surtout le second couple, celui du flashback, le vieil homme qui raconte sa belle histoire d’amour et dont les acteurs du couple jeune sont interprétés par Oona Chaplin (Game of Thrones, Dates, The Crimson Field…) que j’adôôôôre et Jack Huston (Boardwalk Empire) que j’ai très envie de mieux connaître ! Leur histoire est juste sublime.

Il est peut être excessif de mettre 5 étoiles pour ce genre de film, ça n’est pas un chef d’oeuvre j’en conviens. N’empêche que dans son genre, il fait très bien le boulot, je n’ai rien à lui reprocher et il m’a non seulement donné envie de voir les adaptations de Nicholas Sparks qui manquent à mon tableau de chasse, mais surtout à découvrir l’auteur sur papier.

Un must see pour les amateurs du genre !

.

Jurassic World ****

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude…

.

Je vous avouerai que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre quand j’ai commencé ce film. Toute cette mode de suites et remakes de classiques du cinéma, ça me fait un peu peur.

Et pourtant j’ai vraiment adoré ce Jurassic World ! Bon le scénario en lui même n’est pas exceptionnel, ça aurait mérité peut être une histoire un peu plus travaillée. Mais en matière de divertissement c’est parfait. L’île est sublime, toutes les « attractions » sont géniales et avec une esthétique visuelle superbe. Franchement, le risque excepté, j’aurai aimé que ça soit vrai ! ❤ C’est un film qui méritait d’avoir une suite, parce que les effets spéciaux ont tellement évolués depuis les années 90 que ça valait le coup.

J’ai tout autant flippé devant cet Indominus Rex que j’avais pu le faire devant les premiers films ! La bataille finale était géniale et j’ai A-DO-RE tous les clins d’oeil à la trilogie précédente !

Et je suis bien contente que Chris Pratt soit devenu un chouchou des blockbusters ! Je l’avais vraiment aimé dans Les Gardiens de la Galaxie et je suis contente de le retrouver là. Contente d’avoir pu voir aussi Omar Sy. Son personnage n’a rien de bien intéressant, mais au moins il est le sidekick black qui ne se fait pas bouffer et dans un film américain c’est plutôt rare ! lol

C’est pas le film du siècle, clairement, mais j’ai passé un bon moment devant et je trouve qu’il y a bien du potentiel pour étoffer encore la franchise et nous offrir un épisode supplémentaire dans quelques années ! 🙂 En espérant que cette fois ils essaient de travailler un peu plus les personnages ! 😉

.

Bis ***

Eric et Patrice sont deux amis d’enfance en pleine crise de la quarantaine. Hédoniste sans attaches, Eric rêve de mener la vie rangée de son ami, médecin renommé, mari fidèle et bon père de famille. Une vie trop rectiligne dont Patrice ne veut justement plus, lui qui envie les multiples conquêtes et la liberté de son compère. Si seulement ils avaient la chance de pouvoir échanger leurs vies !
Cette chance, Eric et Patrice vont justement l’avoir en se retrouvant propulsés en 1986. De nouveau âgés de 17 ans, ils redécouvrent la vie de l’époque, leurs parents, leurs amis, leurs copines, mais aussi les boutons, le bac et l’adolescence. Trop heureux de l’opportunité qui leur est offerte, ils décident de mettre leur plan à exécution et d’échanger leurs vies : Patrice sera Eric et Eric deviendra Patrice !

.

Il fallait bien équilibrer toute cette sélection avec un film français et lorsque celui ci était sorti, il me tentait pas mal. Bon on ne va pas se mentir, c’est pas le film du siècle, il ne deviendra pas culte et ce n’est pas le genre qu’on a envie de voir en boucle.

N’empêche que c’est un divertissement sympathique, surtout quand on aime les deux acteurs principaux, Frank Dubosc et Kad Merad.

Mais ce qui m’a le plus plu avec ce film c’est tous les clins d’oeil aux années 80. En 1986 j’avais un an, mais j’ai quand même grandi dans les années 80 et du coup toutes les petites choses auxquelles ils font référence m’ont mis la mega banane. Ca plus toutes les private  jokes, c’était vraiment chouette à regarder.

Je regrette juste qu’ils n’aient pas pensé à nous proposer une histoire un peu plus complexe, un peu moins cousue de fil blanc et qui aurait permis d’avoir des rebondissements et une fin plus surprenants…

Mais bon pour une fois qu’on n’a pas une comédie française lourdingue et que je la regarde avec plaisir jusqu’au bout, je ne vais pas me plaindre ! lol

.

Bisous à tous !

Publicités

Tags:, , , , , , , , ,

Catégories : Ociné

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

4 Commentaires le “Ciné Club #16”

  1. 14 août 2015 à 8 h 13 min #

    50 nuances, j’ai eu le même ressenti que toi.. et moi non plus je n’ai pas lu le bouquin.
    Chemins croisés, c’est dingue mais je n’en ai pas entendu parler !! Et du coup je suis bien tentée de le voir.
    Les deux autres, je ne les ai pas vu. A l’occasion peut-être…
    Bisous chickette :*)

    • tequi
      17 août 2015 à 19 h 26 min #

      Tu me diras ce que tu penses de Chemins Croisés!

  2. 11 août 2015 à 0 h 05 min #

    Ahahaha 50 nuances de Grey, le film SM le moins SM et érotique que j’ai pu voir ! Vraiment débile, bourré de défauts de A à Z mais à voir au moins pour se marrer !
    Par contre j’ai pas trop accroché à Jurassic World, qui se laisse regarder mais qui est trop sur la nostalgie, voire même la copie des deux premiers volets…

  3. 10 août 2015 à 17 h 53 min #

    Je suis contente que tu as aimé l’adaptation de Sparks !

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :