Ciné Club #18

Coucou à tous !

Allez savoir si ma résolution de voir plus de films et d’aller plus au cinéma en 2016 tiendra, mais au moins voici déjà mon premier Ciné Club!😛

PicMonkey Collage

.

Rappelons que cette rubrique est une idée de copine Smells like Rock. Le principe ? Faire le point des films récemment vus mais qui ne méritent pas pour autant d’en faire un article complet !

.

Tous les commentaires sont spoilerfree !

.

Un moment d’égarement ***

Antoine et Laurent, amis de longue date, passent leurs vacances en Corse avec leurs filles respectives : Louna, 17 ans et Marie, 18 ans.  Un soir sur la plage, Louna séduit Laurent. Louna est amoureuse mais pour Laurent ce n’est qu’un moment d’égarement… Sans dévoiler le nom de son amant, Louna se confie à son père qui cherche par tous les moyens à découvrir de qui il s’agit… Combien de temps le secret pourra-t-il être gardé ?…

.

Celui là ça faisait un petit moment que j’avais envie de le voir et comme il traînant dans un iPad j’ai profité du vide intersidéral télévisuel entre les Fêtes pour le regarder avec ma mère…

On ne va pas se mentir. Je suis déçue. Ca faisait des mois que je n’avais pas regardé un film et je pensais vraiment passer un bon moment devant celui là.

Ca n’est pas non plus un nanard mais globalement je m’attendais à mieux.

Les deux personnages des papas sont vraiment sympathiques. Cluzet incarne le gentil loser, en pleine crise de couple, le naïf drôle malgré lui mais sans être neuneu. Cassel c’est le papa cool et puis voilà, il est juste à se pâmer dans ce film…❤ Je crois d’ailleurs que c’est clairement la raison pour laquelle je suis passée de deux à trois étoiles pour la note ! lol Et puis ça fait du bien de le voir dans un rôle plus léger. De le voir danser, rire, faire du jet ski… C’est rafraîchissant en comparaison des rôles qu’il a l’habitude de jouer.

Le premier souci du film, ce sont les gamines. La fille de Cassel est quasiment absente et l’autre on a juste envie de la baffer tout du long. Ok c’est une gamine de 17 ans qui s’amourache d’un homme plus âgé. Mais elle n’est pas obligée d’être le cliché de sa génération ! D’ailleurs c’est pire parce qu’elle est à la fois le cliché des ados d’aujourd’hui (hyper attachée à la technologie, libérée sexuellement, indépendante)  ET le cliché des ado d’hier (naïve, en pâmoison…). Me pâmant moi même devant Cassel depuis l’adolescence, j’étais prête à m’identifier à son personnage et à la comprendre. Mais Louna est tellement allumeuse et nunuche à la fois qu’elle m’a vraiment mise mal à l’aise tout du long.

Et puis franchement le thème est abordé bizarrement. Une fois le moment d’égarement survenu et les premiers quiproquos drôles, on tourne un peu en rond. Et on a l’impression qu’à aucun moment le personnage de Cassel ne s’en veut plus que ça, si ce n’est qu’il a peur de se faire défoncer par son meilleur pote. Ca ressemble plus à un moment d’égarement où le gars aurait couché avec une fille lourdingue dont il ne veut pas ou alors celui où il couche avec la nana de son pote. Le fait qu’il ait dépucelé une ado ça a l’air de ne lui faire ni chaud ni froid.

Le pompon reste quand même la fin… Soit j’ai loupé un truc, soit la fin en queue de poisson est un genre que ne comprends pas, mais avec ma mère on s’est regardées en se disant « tout ça pour ça » !

Heureusement que le film, avec sa BO entraînante et moderne, et les scènes de Cassel en maillot de bain, relève le niveau !😛 Et puis c’est amusant. Mais je reproche vraiment au film de ne pas être allé plus loin car il aurait vraiment pu être meilleur !

.

007 Spectre ***

Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s’échine à révéler la terrible vérité derrière… le Spectre….

.

J’aurai mis le temps à le regarder mais il fallait vraiment que je le voie. Et je dois dire que je suis un peu déçue…😦

Bon c’est du James Bond, on a de l’action à fond les ballons, des scènes totalement irréalistes (sérieusement le coup de l’avion ou de l’hélico ils nous l’ont fait combien de fois ?!) et le charisme de dingue de Daniel Craig que j’adore dans ce rôle. C’est donc un pur produit James Bond comme on les connaît et comme on les aime.

Mais je suis quand même déçue. Et si on ne se réfère qu’aux 007 de Craig, il n’arrive clairement pas à la cheville de Casino Royale et Skyfall !

Et pourtant tout était réuni ! Monica Bellucci en James Bond Girl… sauf que non en fait on ne la voit que 5 minutes et que franchement Lea Seydoux manque du petit quelque chose qui aurait fait la différence. Ah et puis une bonne partie est tournée au Maroc !🙂 … sauf que bon même en sachant que les lieux des films sont toujours fake et encore plus dans un Bond, là c’était tellement risible et ça ne collait tellement pas au pays que ça m’a un peu gâché le plaisir ! (sérieusement le train c’est l’Orient Express c’est pas un train marocain !)

Heureusement qu’il y avait Christoph Waltz en grand méchant ! Je ne révélerai pas tout mais c’est vrai que lorsqu’on voit les autres rôles de l’acteur, il était fait pour jouer un méchant de James Bond !!! D’ailleurs au final je regrette qu’on ne l’ai pas plus vu parce que mes scènes préférées ne sont pas celles de courses poursuites, mais clairement celles des confrontations Craig / Waltz !😉

Et pour l’intrigue parallèle, c’était bien cool de retrouver Andrew Scott (le Moriarty de Sherlock) en confrontation avec M (Ralph Fiennes). Et je ne sais pas si c’est parce qu’après avoir vu London Spy je suis fan de Ben Whishaw, mais j’ai eu l’impression que Q avait beaucoup plus d’importance dans ce volet là et ça m’a fait bien plaisir.

Bref, un 007 en demie teinte même si ces films sont toujours d’excellents divertissements. Hâte quand même de savoir si Craig va reprendre le rôle pour le prochain et si non, qui prendra la place ! J’aimerai bien d’ailleurs un film passage de relais. Avec Daniel Craig ET son remplaçant. Wait and see !😛

.

Le Dernier Loup ***

1969. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d’éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c’est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre – sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus crainte et vénérée des steppes – le loup. Séduit par le lien complexe et quasi mystique entre ces créatures sacrées et les bergers, il capture un louveteau afin de l’apprivoiser. Mais la relation naissante entre l’homme et l’animal – ainsi que le mode de vie traditionnel de la tribu, et l’avenir de la terre elle-même – est menacée lorsqu’un officier du gouvernement central décide par tous les moyens d’éliminer les loups de cette région…

.

Voilà un film que j’ai commencé en étant à côté de la plaque. Je croyais que c’était un nouveau Nicolas Vannier et j’ai donc découvert qu’il s’agissait de Jean-Jacques Annaud dont je n’avais pas vu un film depuis Deux Frères !❤

On retrouve néanmoins dans ce film, le côté steppes sublimes et relation homme/loup qu’on a dans les aventures de Vannier.

Mais j’avoue que j’ai quand même eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Je me suis émerveillée devant les paysages, j’ai couiné à chaque fois que je voyais un loup tellement ils sont trop beaux (ou trop mimis pour les petits) mais j’ai eu vraiment du mal à m’attacher aux personnages humains.

Du coup, au bout d’un moment, on a l’impression qu’on tourne un peu en rond… et je me suis ennuyée. Le film ne dure pas deux heures et pourtant j’ai eu l’impression qu’il était bien plus long que cela !😦

Et finalement, tout ce que j’attends moi d’un film d’Annaux avec des animaux, c’est de ressortir en larmes, parce que oui dés qu’il y a des animaux, moi normalement je chiale (même devant les documentaires animaliers ou les émissions de 30 Millions d’Amis, c’est vous dire…). Et là, je ne sais pas… Je suis restée contemplative, mais je ne suis pas rentrée dans l’histoire suffisamment pour que l’émotion vienne. Et franchement je pense que c’est là qu’est venue la plus grosse déception. (oui je suis déçue de ne pas avoir pleuré ! lol)

C’est donc un très beau film mais qui ne détrônera pas pour moi Deux Frères et L’Ours dans mes chouchous de la filmo de J-J Annaud !

.

A Vif ****

Le chef cuisinier d’un restaurant parisien vient de perdre son classement dans le guide Michelin. Bien décidé à retrouver sa place il embarque toute son équipe en Angleterre afin d’ouvrir le meilleur restaurant de Londres !

.

Bon le synopsis ici est un peu réducteur. Adam Jones était un jeune prodige américain de la cuisine, installé à Paris. Après de trop nombreux abus d’alcool et de drogues il a fait un burn out et disparu de la circulation. Quelques années plus tard, il retrouve son ancien patron et tente de remonter son ancienne brigade pour réatteindre le sommet et briguer la 3ème étoile au Guide Michelin, qu’il n’avait jamais obtenu auparavant.

Moi c’est bien simple, dés qu’une fiction se passe dans un restaurant, je suis aux anges. Quand en plus c’est avec Bradley Cooper, c’est parfait ! D’ailleurs c’est très amusant parce que j’avais adoré la série Kitchen Confidential où il jouait déjà un chef extravagant. Il faut dire que le film a un casting de dingue. Bradley Cooper donc, qu’on ne présente plus, Sienna Miller (que je ne connais pas bien et que je confonds tout le temps avec d’autres actrices blondes), Daniel Brülh (qui était génial dans Rush), Omar Sy que j’aime d’amour, Riccardo Scamarcio (Romanzo Criminale), Matthew Rhys (The Americans) que plus je le vois, plus je l’aime… et dans des petits rôles Emma Thompson et Uma Thurman !!! Y avait aussi Jamie Dornan qui tenait un petit rôle, mais il a été coupé au montage ! (véridique!)

En fait ce qui m’a surtout plu dans cette histoire, c’est que généralement quand on a des histoires de cuisine et de restaurant, ce sont des comédies romantiques un peu neuneu. Je ne dis pas que je n’aime pas ça, je pensais même que c’était le cas ici et j’avais pourtant très envie de voir le film. Ici, même si le scénario est plutôt classique, on a une histoire beaucoup plus sombre avec un personnage génial mais pas des plus sympathiques. Et qui du coup s’approche plus des chefs que j’ai pu croiser ! lol

Si j’ai vraiment beaucoup aimé ce film, je vous conseille vivement de le voir en VOST. Parce qu’on a un acteur français, mais surtout que les protagonistes principaux étant censés avoir bosser ensemble pendant des années à Paris, ils échangent souvent en français. J’avais déjà entendu Bradley Cooper se targuer de bien se débrouiller en français et franchement c’était un plaisir de les entendre ponctuer leurs dialogues dans la langue de Molière ! Tout doublé ça n’aurait pas eu le même charme !😉

A Vif (Burnt) n’est donc pas un film exceptionnel, mais j’ai passé un excellent moment devant et j’ai beaucoup aimé ses personnages. Et puis Bradley Cooper, quoi !😛

.

Et ben dites donc 4 films, je suis fière de moi !😄 Surtout qu’en fait il y en a un cinquième mais celui ci on en reparlera plus en détails dans la semaine !😉

Bon week end !

Bisous à tous !

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Catégories : Ociné

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

2 commentaires sur “Ciné Club #18”

  1. 7 février 2016 à 18 h 21 min #

    Bah moi j’ai pas accroché plus que ça à A vif ! Je sais pas, j’ai trouvé ça trop convenu. J’aurais voulu être plus surprise.

  2. 7 février 2016 à 17 h 22 min #

    J’ai regardé A vif il y a quelques jours et j’ai beaucoup aimé. Comme tu l’as dit, on est loin de comédie romantique niaise et entendre Bradley parler en français c’est un vrai plaisir ! Un bon film🙂

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :