Bilan des nouveautés séries – Eté 2016

Coucou à tous ! Je suis toujours en vacances mais il fallait bien que l’on parle des nouvelles séries de cet été pendant que vous avez encore le temps de rattraper celles qui en valent la peine !😉

.

FotorCreated

Tous les synopsis en italique sont ceux donnés par le site Seriebox (que je ne vous conseillerai jamais assez ! lol).

Je tiens à préciser que les paragraphes sont écrits juste après avoir vu le pilot de la série et uniquement ce premier épisode pour le premier verdict. C’est pourquoi je rajoute un second verdict pour les épisodes vus ensuite !😉

.

.

Uncle Buck – ABC

Buck, un incorrigible célibataire, doit s’occuper des enfants de son frère…

Pour tout dire cette comédie ne me tentait pas spécialement et comme son annulation est intervenue avant que je n’ai pu voir le pilot, autant vous dire que je ne vais pas regretter de ne pas l’avoir tentée !😛

Verdict => De toutes façons la chaîne a très rapidement annulé la série !

.

Wrecked – TBS

Des survivants sur une île tentent de se défendre contre les dangers de celle-ci…

Les comédies font toujours peur et le trailer de celle-ci avec son humour bien lourdingue me faisait passablement peur… Mais voilà, ne sais pas si c’est le plaisir coupable de recevoir en pleine face toutes les références à Lost ou si c’est d’avoir enfin une comédie « en plein air » mais je me suis vraiment bien marrée avec pilot.

Alors oui c’est totalement déjanté et vu que la série a déjà été renouvelée je ne sais pas s’ils vont tenir aussi longtemps que Lost, mais ça m’a bien plu. D’autant plus que ça n’est pas un copier coller parodique de la fameuse série. Juste un point de départ avec des références et des clins d’oeil mais pour la suite c’est très différent.

Et puis on croise toute une galerie de personnages loufoques que bizarrement j’ai tout de suite aimé : le steward pas très courageux, le loser qui se fait passer pour un flic, le couple en crise, la nana badass un peu trop contente de son nouveau mode de vie, le hippie…

Ca n’est pas la nouvelle comédie du siècle, mais ça fait du bien de voir quelque chose de vraiment original au moins dans la forme et puis j’ai ri, c’est tout ce qui compte !😛

Verdict => Un guilty pleasure d’ores et déjà renouvelé !

Vous pouvez retrouver mon article sur la saison complète ICI !🙂

.

American Gothic – CBS

Une célèbre famille de Boston tente de se reconstruire alors que des découvertes récentes ont établi un lien entre le patriarche décédé et des meurtres qui se sont produits sur plusieurs décennies, en sachant que l’un des membres est suspecté d’avoir été son complice…

En général j’aime bien les dramas familiaux. Celui là me tentait d’autant plus qu’on nous annonçait Anthony Starr au casting et que je venais juste de terminer Banshee

Sauf que ce pilot est une compilation de clichés assez insoutenables… La riche famille qui a des secrets. Le père louche et malade, la mère pas plus claire, la fille aînée politicienne ambitieuse, sa soeur enseignante un peu naïve mariée à un flic, le petit frère dessinateur ex junkie… Et puis à cause des problèmes de santé du père, la gentille soeur va appeler le grand frère qui a coupé les ponts depuis un bail et qui revient en mode bûcheron… (Anthony Starr nous l’aura quand même joué deux fois homme des bois cette année !)

Et sur fond de tensions familiales, une affaire de serial killer va refaire surface et tout pointer sur cette famille…

En fait dans le pilot, la seule chose qui m’a plu c’est le gamin du junkie. Parce qu’il est totalement psychopathe, qu’à 10 ans il veut être légiste et adore dessiner des boyaux. Ca m’a fait marrer (bon moins qu’il découpe la queue du chat de la voisine… lol).

Et même si j’ai vraiment pas accroché à ce pilot, je vais quand même tenter un ou deux épisodes de plus parce que je ne comprends pas pourquoi Anthony Starr est passé de Banshee, l’une des séries les moins mainstream qui soient à ça… Il doit y avoir un truc. Je veux comprendre !

Verdict => C’est pas folichon mais je vais quand même insister…

Au bout de 2 épisodes => J’ai laissé s’entasser les épisodes et vu le peu de motivation que j’avais à reprendre, j’ai fini par abandonner !

.

Dead of Summer – Free Form

A la fin des années 80, un camp de vacances vit les pires horreurs via des phénomènes surnaturels…

… comment vous dire… Cette année plus ça va, plus je me dis que je suis trop vieille pour FreeForm… Les seules séries que je regarde encore sont les plus vieilles de la chaîne : Pretty Little Liars (et encore celle-ci je me force un peu), Baby Daddy et Switched at Birth qui connaîtra bientôt sa fin. Aucune des nouveautés de ces derniers mois n’a su me convaincre et si celle qui était à peu près la plus à même de me tenter était Dead of Summer, elle n’a pas fait exception.

Je me suis mortellement ennuyée pendant 40 minutes. On se retrouve avec tous les clichés du camp de vacances ET de la fiction à frissons. Sauf que c’est tellement téléphoné qu’on ne frissonne jamais. Si la saison 2 de Scream est largement moins bonne, on sent bien que FreeForm a elle aussi voulu sa série à sensation, si ce n’est que Scream avait quand même le mérite de nous donner quelque chose à regarder !

Bon je suis mauvaise langue, y a quand même un beau gosse, mais pas suffisamment charismatique ou avec un personnage intéressant pour me faire rester.

Et puis c’est surtout qu’il y a Elizabeth Mitchell et que je ne supporte pas cette actrice depuis Lost !

Je ne comprends pas non plus pourquoi avoir voulu situer cette série dans les années 80 alors qu’on n’a pas du tout l’impression d’une série qui se déroule dans le passé. A part qu’ils ont vaguement habillés les ados à la mode de l’époque (et encore) et qu’ils ne sont pas accrochés à leur téléphone portable, je ne vois pas trop la différence. Bates Motel a un aspect bien plus vintage alors qu’elle se déroule de nos jours ! J’ai lu quelque part que c’était une ambiance 80’s conçue par des gens qui ne la connaissent qu’à travers les films des années 80 et c’est assez vrai. C’est dommage parce que l’esthétique aurait pu être un argument d’autant plus que j’aime beaucoup celle des affiches de la série !

Verdict => Je fuis !

.

Queen of the South – USA Network

Après le meurtre de son petit ami à Mexico, une jeune femme part se réfugier aux Etats-Unis. Elle fait alors tout pour faire tomber ceux qui ont tué son compagnon…

Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre avec cette nouvelle série et je dois dire que le côté cartel de drogue ne me tentait pas plus que ça. J’ai donc mis plusieurs semaines avant de regarder le pilot et il faut avouer que c’est une belle claque.

Je ne sais pas si les épisodes suivants vont tenir le même rythme mais on retient son souffle pendant tout le pilot et on ne voit pas le temps passer. Il faut dire aussi qu’on aime immédiatement Teresa qui est le personnage principal mais aussi la narratrice de l’histoire. On commence par la voir au sommet de sa gloire, en Reine du Sud qui contrôle le trafic de drogues et qui se fait abattre dans sa salle de bain. Morte ou pas on ne sait pas, mais on va rembobiner l’histoire pour comprendre comment elle en est arrivé là.

En tous cas la brésilienne Alice Braga bouffe l’écran et on ne voit qu’elle. Le jeu est parfait, que ce soit en patronne de cartel élégante et froide ou en jeune femme amoureuse. Il faut dire aussi qu’on regrette que Guero soit si vite tué car Jon Michael Ecker est très sympathique à regarder (mais on le retrouvera dans la saison 2 de Narcos!).

J’ai également hâte de croiser Peter Galdot, le Cyrus de Once Upon a Time in Wonderland, qui tient apparemment un rôle principal mais qui n’est pas dans le pilot !

Cette série est vraiment une bonne surprise et vu les notes des épisodes précédents j’ai vraiment hâte de la rattraper !🙂

Verdict => Coup de coeur !

.

The Night of – HBO

Au lendemain d’une virée nocturne bien arrosée, le jeune Naz, d’origine Pakistanaise, se réveille aux côtés d’une jeune femme baignant dans son sang. Cette dernière a été poignardée et il ne se souvient de rien. Inculpé pour ce meurtre, il est désormais prisonnier du système judiciaire où, parfois, la vérité passe au second plan. Un avocat bon marché mais tenace se propose de l’aider…

Au départ je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cette série et j’avais un peu peur que ça soit trop sombre pour une série à regarder en plein mois d’août. Lorsque le générique  a commencé, je l’ai trouvé sublime, mais je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que HBO essayait sans doute de réitérer l’exploit de la saison 1 de True Detective sur le terrain juridique.

Mais finalement lorsque l’épisode démarre pour de bon, on tombe sous le charme simple de Naz, ce jeune étudiant un peu geek, trop gentil avec tout le monde et qui aimerait bien avoir une vie plus insouciante. Je ne connaissais pas du tout Riz Ahmed mais j’aime déjà beaucoup cet acteur du peu que j’en ai vu dans cet épisode !🙂

La série maudite démarre donc plutôt bien en présentant son personnage principal et en nous le rendant immédiatement sympathique. Je dis « maudite » parce qu’elle a mis du temps à se faire et que le rôle de l’avocat devait être tenu par James Gandolfini (Les Sopranos) qui produisait d’ailleurs le show. Malheureusement l’acteur est décédé entre temps et c’est finalement John Turturro qui se retrouve à reprendre le rôle.

En tous cas ce pilot donne envie de connaître la suite et je pense que je vais attendre la fin du mois que les 8 épisodes de la saison soient renouvelés pour les regarder d’une traite !

Pour son avenir je ne sais pas trop s’il s’agit d’une mini série ou d’une anthologie mais je ne pense pas que s’il y a une saison 2 elle puisse être dans la continuité de la première !

Verdict => Un drama judiciaire de qualité !

.

Stranger Things – Netflix

En 1980, à Long island. La disparition soudaine d’un jeune garçon va pousser toute une ville à découvrir une mystérieuse machination impliquant le gouvernement… et des forces surnaturelles…

J’ai tardé à y jeter un oeil (mais maintenant que je tente le mois d’essai de Netflix je n’ai plus d’excuses!) et entre temps j’ai pu lire partout tout le bien que tout le monde en pensait !

Du coup le démarrage du pilot m’a un peu déçue. Mais on est vite happés par l’ambiance des années 80 et quand on l’a connue ça fait vraiment du bien ! Alors évidemment la tonne de références constantes peut faire un peu fan service, mais c’est quand même bien agréable. Surtout pour la musique je dois dire… Les ados qui s’emballent sur Africa de Toto ça n’a pas de prix !😛

Et puis il y a le fond. Cette bande de gosses très vite attachants (ce qui n’est généralement pas gagné pour moi avec les gamins) et tout particulièrement Dustin, celui qui zozotte… dont l’un deux va mystérieusement disparaître. On suit donc sa disparition du point de vue de ses copains déterminés à le retrouver et du point de vue de sa mère totalement paniquée.

D’un autre côté, dans un diner, une petite fille étrange mais pas sans défense apparaît… Evidemment c’est peut être ce qui attire le plus notre curiosité !

Le tout est saupoudré de science fiction et j’ai déjà hâte de voir ce que cela va donner.

En tous cas l’ambiance est vraiment sympathique et ils sont bien arrivés à recréer le style et l’esthétique des films de cette époque. On est à la rencontre de Spielberg et de Stephen King…🙂

Je vous le disais, j’ai pris le mois gratuit Netflix pile pour mes vacances donc autant vous dire que je vais en profiter et que je vais allègrement binge watcher les 8 épisodes ! En plus la série est d’ores et déjà renouvelée !🙂

Verdict => Très chouette pour une enfant des années 80 comme moi !🙂

.

 

Vice Principals – HBO

Dans un lycée américain, la vie de ses professeurs, pas forcément plus mûrs que leurs élèves…

Je pense qu’on peut maintenant dire que je ne suis pas faite pour les comédies HBO. Je partais certes avec des à priori parce que la bande annonce ne m’annonçait rien de bon, mais le moins qu’on puisse dire c’est que mon pressentiment n’a pas été démenti !

Mise à part la joie de voir Bill Murray dés les premières secondes, je crois que c’est tout ce qui m’a plu. C’est de l’humour blockbuster américain, bien lourd, qui se veut décalé mais qui pour moi tombe à côté. Je ne regarde pas ces films et là franchement j’ai peiné pour arriver au milieu de l’épisode, avant de finalement totalement lâcher l’affaire.

Je comprends bien que c’est vraiment moi qui n’accroche pas parce que la série a été renouvelée. Mais encore une fois les comédies HBO ne marchent généralement pas sur moi (ou alors sont vites annulées… lol).

Verdict => Sans moi !

.

Brief Encounters – ITV

Angleterre, début des années 80. Quatre femmes, peu épanouies professionnellement et personnellement, vont se re-découvrir suite à une soirée Ann Summer, la fameuse entreprise de sex-toy et de lingerie. Librement inspirée par les mémoires de Jacqueline Gold…

Comme souvent avec les séries anglaises, je n’avais pas du tout entendu parler de cette nouveauté et c’est en la voyant passer sur mon site de téléchargement que j’ai eu envie d’y jeter un oeil.

Et j’ai beaucoup aimé ce pilot !

Déjà on retrouve cette ambiance Angleterre des années 80 qui a un vrai cachet et un côté authentique pas du tout kitch alors que d’habitude les fictions des 80’s ont souvent tendance à forcer le trait.

Et puis il y a cette galerie de femmes. D’abord Steph, dont le mari ouvrier vient de se faire virer, qui fait des ménages pour faire tourner le foyer. Un rôle pour lequel je n’avais même pas reconnu Sophie Rundle (Peaky Blinders)  ! Par contre j’ai reconnu avec beaucoup de plaisir sa patronne, une bourgeoise qui s’ennuie, interprétée par Penelope Wilton, la Isobel Crawley de Downton Abbey !😀 La fine équipe est complétée par une mère de famille nombreuse et une jeune fille excentrique. (et pour compléter le casting, j’ai été contente de retrouver Peter Wight qui jouait l’oncle de Denise dans The Paradise!)

Toutes ces dames vont donc se lancer dans la vente de sex toys et nous procurer à la fois des scènes touchantes mais aussi à mourir de rire ! Je n’ai pas vu passer l’épisode et j’attends que la saison soit terminée (elle ne compte que 6 épisodes) pour la dévorer d’une traite !

Verdict => Coup de coeur !❤

.

The Get Down – Netflix

Dans les décombres du South Bronx, une bande hétéroclite d’adolescents perdus et sans avenir qui ne peuvent compter que sur eux-mêmes et n’ont pour seules armes face à la vie que leurs joutes verbales, leurs pas de danse improvisés, et quelques gros feutres et bombes de peinture.
Des cités du Bronx aux galeries d’art de SoHo, du CBGBs au Studio 54 en passant par les tours de verre d’un World Trade Center à peine achevé, cette nouvelle jeunesse en perdition va se frayer un chemin dans ce New York au bord de la faillite, donnant naissance au hip-hop, au punk et au disco…

OMG… Mais cette série je l’attendais avec une impatience de dingue. Je vous en ai souvent parler, je suis une méga fan du style de Baz Luhrmann et du coup de savoir qu’il préparait une série avec Netflix, forcément ça me faisait frétiller ! Et j’ai eu raison parce que je me suis ruée sur ce pilot et je n’ai pas vu passer les 1h30 ! Autant vous vous souvenez que cet hiver dans un style un peu similaire j’avais eu beaucoup de mal avec Vinyl et n’était pas allée au bout du pilot, là je me suis régalée.

Alors pendant les premières minutes il faut se remettre dans le bain de la réalisation sauce Luhrmann et ça n’est pas évident. J’imagine ceux qui ne connaissent pas du tout le réalisateur !😄 Mais une fois que l’oeil s’est adapté, on a juste à apprécier ! Vous savez comme j’aime lorsqu’il y a un travail de fait sur l’image et là je crois que plus ça n’est pas possible.

On rajoute à cela beaucoup de musique, de chant et de danse, parce que Baz Luhrmann c’est ça aussi et on s’éclate. Personnellement j’adore le disco et le hip hop des origines donc on a envie de danser avec eux. Et puis quand on voit comment ils bougent, les chorégraphies et les personnages hauts en couleurs, forcément ça ne peut être que kiffant !😀

Mais The Get Down c’est aussi une histoire. Celle de Zek, un gosse orphelin doué avec les mots, qui est fou amoureux d’une fille de pasteur qui rêve de devenir la prochaine star de la chanson et ne veut pas s’encombrer d’un petit mec du Bronx. Zek va donc faire la connaissance de Shaolin Fantastic, un personnage à part entière, qui va prendre lui et sa bande de copains sous son aile.

En voilà encore une qui va être rapidement dévorée! Mais j’en suis presque à me dire qu’il faudrait que je l’économise car ces 6 épisodes vont passer bien trop vite !

Verdict => Coup de coeur !

.

Bonus – Van Helsing – Syfy

Lointaine parente du célèbre chasseur de vampires Abraham Van Helsing, Vanessa Helsing est ressucitée uniquement pour découvrir que les vampires ont pris le contrôle du monde.
Elle est le dernier espoir de l’humanité pour mener une offensive et récupérer ce qui a été perdu…

Tous les étés quelques pilots des nouveautés de la rentrée fuitent et pour le moment le seul qui soit arrivé jusqu’à nous c’est Van Helsing… Et bien ça me fera une nouveauté de moins pour la nouvelle année ! lol

Non mais pourtant au départ j’étais plutôt réjouie du projet parce que j’aime beaucoup le personnage de Van Helsing. Bon pour le coup c’est un Van Helsing quasi contemporain puisqu’on est en 2019… Bon c’est UNE Van Helsing et elle est plutôt bonnasse… Mais bon malgré tout ça, j’étais contente du retour d’une série vampirique !😀

Mais dés la scène d’ouverture j’ai su que j’allais me sauver en courant !

Les vampires sont dégueulasses, les effets spéciaux pourris et la scène de combat bien trop médiocre. Du coup j’ai poursuivi pendant un moment où l’on fait connaissance de l’autre héros, interprété par Jonathan Scarfe à qui il manque vraiment un petit quelque chose pour ce genre de rôle…

Bref je me suis tellement ennuyée devant les deux tiers de l’épisode que je n’ai pas eu la force d’aller au bout.

Je verrai bien au moment de sa diffusion si les commentaires sur les épisodes suivants sont meilleurs, sinon je laisse tomber pour de bon !

Verdict => Si les retours des épisodes suivants ne sont pas bons, je laisse définitivement tomber !

 

.

Cet été n’a pas été très riche en nouveautés et en plus il y en a quand même pas mal auxquelles je n’ai pas accroché. Heureusement celles de « fin de printemps » m’avaient plus emballées ! Je vous ai déjà parlé de Containment, de mon coup de coeur pour la déjantée Preacher et l’on reparlera tout bientôt d’Animal Kingdom (j’ai adoré cette saison!), Outcast, Braindead et Roadies !🙂

.

Et vous quelles ont été vos préférées ?

Bisous à tous et bonne journée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Catégories : Sériesaddict

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

6 commentaires sur “Bilan des nouveautés séries – Eté 2016”

  1. 25 août 2016 à 10 h 20 min #

    Queen of the South et The Night of me tente énormément ! De même que The Get Down évidemment, puisque c’est Netflix😉. J’ai dévorée Strangers Things, et j’attends la suite avec impatience !

  2. stef
    24 août 2016 à 12 h 23 min #

    Bah moi sans surprise , j’ai adoré Stranger things , le seul bémol aura été Winona Ryder que j’ai trouvé insupportable tout le long des 8 épisodes . Par contre , bien tentée par The night of

  3. 24 août 2016 à 9 h 43 min #

    Hello!

    Je ne pensais pas accrocher, mais j’adore Wrecked aussi, tellement décalé❤
    J'ai regardé le pilote de Stranger Things et j'ai pas trouvé ça terrible, mais je vais essayer de poursuivre vu le bien que j'en entends ^^
    Et enfin, même si le début était bof, j'ai fini par bien rentrer dans Dead of Summer et je kiffe maintenant😀

    Xxx

  4. 24 août 2016 à 8 h 50 min #

    J’ai adoré Stranger things🙂

  5. Jenni kalamity
    24 août 2016 à 8 h 37 min #

    Les séries que j’ai vraiment aimé cet été c’est évidemment Stranger things , animal Kingdom et Roadies ( même si j’en ai lu beaucoup de mal moi je kiffe ) . J’ai commencé The get down l’esthétique est magnifique et c’est un sujet qui méritait d’être traité !
    Pour dead of summer j’ai honte mais je regarde mdr c’est hyper cliché donc je prends ça au 1000 ème degrés, par contre chaque épisode revient sur la vie d’un personnage j’ai trouvé ce principe pas mal. Scream j’ai eu beaucoup de mal avec le début de saison, Emma me tapait vraiment sur les nerfs !!!!

  6. 24 août 2016 à 8 h 27 min #

    Tu as achevé de me convaincre pour Stranger Things🙂

    Et je vais tenter joyeusement Brief Encounters, ça a l’air savoureux.

    Ouaip, deux séries années 80… Mon adolescence😉

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :