California Dreamin – Animal Kingdom (1)

(à noter que comme tous les articles qui concernent une première ou une unique saison, celui ci est spoilerfree !)

Animal Kingdom – Saison 1

6nop6

Suite à l’overdose de sa mère, un adolescent se voit obligé d’aller vivre chez sa grand-mère. Mais Smurf n’est pas une grand mère comme les autres. Elle vit avec ses fils et sous ses airs de mère de famille attachée aux conventions, elle gère d’une main de maître les braquages familiaux…

.

Smurf’s Family

Avant que la série ne commence je n’avais aucune idée de quoi il s’agissait et je me contentais de me réjouir de retrouver Scott Speedman ! Non parce que la fan de Felicity que j’ai été, peut enfin être comblée puisque Keri Russel, Scott Foley et Scott Speedman sont enfin tous les 3 des personnages centraux de séries de qualité !🙂

Mais revenons à Animal Kingdom qui est l’adaptation d’un film australien que je ne connaissais pas et que je ne pense pas voir puisque pour moi maintenant les Cody sont ces Californiens déjantés.

Smurf est donc la chef d’une famille assez atypique. 4 grands fils, tous de pères différents, tous avec leurs problèmes et qui travaillent sur des braquages qu’elle organise. Pope (Shawn Atosy) l’aîné sort de prison et a des troubles psychologiques, Baz (Scott Speedman) est le seul à être casé et à avoir une petite fille, Craig (Ben Robson) est accro à l’adrénaline et à tout ce qui peut se sniffer et Deran (Jake Weary) est le petit chouchou à sa maman.

C’est dans cette famille pour le moins particulière que va débarquer Jay, le fils de la soeur jumelle de Pope, qui vient de mourir d’une overdose. Jay c’est le gentil garçon bon à l’école et qui s’est toujours occupé de sa mère comme il pouvait. Autant dire qu’il ne va pas plaire du tout à ses oncles, qui se méfient de lui et le testent.

J’ai tout de suite adoré l’ambiance de la série ! Ce mélange d’atmosphère californienne avec le soleil, la plage, la mer et la tension qui règne au sein de cette famille où tout le monde est amoché et borderline. On sent bien que Jay n’est pas à l’abri, mais en même temps le gamin est intelligent et ne se pose pas en victime ce qui le rend encore plus intéressant.

J’ai aimé à la fois le début de saison qui pose le décor et la psychologie de chacun , mais aussi les 4-5 derniers épisodes où tout s’accélère et où ils n’attendent pas le final pour nous donner des palpitations, tout en maintenant cette impression de danger tout du long. Les deux derniers épisodes sont particulièrement bons et riches en rebondissements inattendus.

Evidemment, la grande qualité de la série ce sont ses acteurs. Je ne connaissais Ellen Barkin que dans son rôle de grand mère odieuse dans The New Normal et je lui découvre des qualités dramatiques impressionnantes. Elle est à la fois géniale et flippante. Finn Cole qu’on connaissait déjà pour son rôle dans Peaky Blinders explose ici. Si Jay est aussi magnétique c’est vraiment grâce à lui. Ce gamin a quelque chose d’assez indescriptible et il rend son personnage vraiment intéressant. Pour les tontons c’est la même chose, même si au final c’est Scott Speedman qui aurait le moins de boulot puisqu’il est le plus « normal » de la bande. Shawn Atosy arrive à me filer des frissons rien que du regard et rend son personnage terriblement malsain. Jake Weary aussi arrive à rendez Deran attachant alors qu’il serait facilement détestable, lui donnant une fragilité qu’on ne soupçonne pas au départ. Et puis c’est bien sûr un plaisir que de retrouver Ben Robson, le Kalf de Vikings, qui pour le moment est l’électron libre de la bande, le pas très futé, mais surtout celui qui est très souvent à poils et ça on ne va certainement pas s’en plaindre !😄

Notons aussi que le générique de la série est absolument sublime et que la BO envoie du lourd !🙂

Voilà, Animal Kingdom fait partie de ces excellentes surprises estivales, qui remplace Graceland dans la catégorie « trip californien estival ». Jetez un oeil au pilot, si l’ambiance vous plait vous pouvez y aller gaiement, le reste sera encore meilleur !😉

Et de mon côté je reprends le boulot aujourd’hui, donc le blog devrait reprendre un rythme normal en courant de semaine !

Bonne journée à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , ,

Catégories : Sériesaddict

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

5 commentaires sur “California Dreamin – Animal Kingdom (1)”

  1. 29 août 2016 à 17 h 04 min #

    perso je conaissais le film et donc quand j’ai vu cette série je m’y suis empréssée… elle est des série qui vont marqué de par l’esthétisme et la psychologie des personnages! Elle à un truc vraiment ciné et pas du tout cliffanger comme les autres séries en plus sont format 5( minutes la rend vraiment un petit film à chaque fois! je suis en AMOUR complet! tu ne trouve pas qu’elle a un petit truc un peu point break?

  2. 29 août 2016 à 11 h 20 min #

    Je l’avais repéré au moment de sa sortie, toujours pas eu le temps de m’y mettre !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Renouvellements et Annulations – Printemps / Eté 2016 | Smells like Chick Spirit - 22 septembre 2016

    […] Animal Kingdom (TNT) […]

  2. Top Five Séries Addict – Du grand au petit écran | Smells like Chick Spirit - 16 septembre 2016

    […] – Animal Kingdom […]

  3. Top Five Séries Addict – Mes coups de coeur Printemps/Eté 2016 | Smells like Chick Spirit - 2 septembre 2016

    […] 2 – Animal Kingdom – USA Network […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :