Songes angéliques – The OA (1)

(à noter que comme tous les articles qui concernent une première ou une unique saison, celui ci est spoilerfree !)

similar-to-the-oa-770x433

The OA – Saison 1

6nop6

Prairie Johnson a disparu il y a 7 ans et réapparait soudainement. Si la jeune femme semble mystérieuse et refuse d’expliquer à ses parents et au FBI où elle se trouvait, le plus énigmatique reste qu’elle n’est plus du tout aveugle.

Prairie est surtout obsédée par une quête, celle de retrouver son ami Homer. Pour cela elle va se lier avec 5 personnes de son voisinage et leur raconter son histoire.

.

Et après ?

Il m’est arrivé d’avoir du mal à rédiger un article sur une série et franchement je crois que celui-ci est le plus difficile. J’ai attendu deux bonnes semaines après avoir dévoré la saison, car il m’était totalement impossible d’écrire quoi que ce soit à chaud.

The OA est une série qui se ressent plus qu’elle ne se raconte et il est très difficile d’en parler et d’avoir la satisfaction de retranscrire correctement les choses… Et par dessus tout cela, vous donner trop d’éléments sur le récit serait bien trop spoilant !

Pour tout dire, lorsque j’ai attaqué cette nouveauté Netflix je n’ai pas vraiment été emballée par le pilot et ai failli laissé tomber à la moitié de l’épisode. Du coup je suis allée jeter un oeil sur Internet et comme je n’en ai lu que du bien, je me suis forcée à poursuivre.

A partir des 15 dernières minutes de ce pilot, j’étais séduite et je n’ai plus pu décrocher.

La série a une forte dimension ésotérique tout en étant profondément ancrée dans la réalité. Les émotions ressenties sont quasi viscérales, que ce soit dans l’angoisse ou le bonheur. Des situations qui hors contextes pourraient paraître ridicules, sont ici empreintes d’une folle poésie et chargées d’émotions.

Il faut dire que l’esthétique de l’image est très travaillée. Il y a un vrai contraste entre la fadeur du présent et les couleurs qu’on retrouve dans les flashbacks, même aux moments les plus sombres du récit.

Et puis bien sûr, il y a la force des personnages et du jeu des acteurs. Brit Marling, qui est à la fois co-créatrice de la série et actrice principale, est juste bluffante. L’Irlandais Patrick Gibson arrive également à rendre attachant son personnage d’ado rebelle qui aurait très vite pu devenir insupportable. Tout comme Emory Cohen qui participe grandement à l’amour qu’on porte rapidement à son personnage. Le visage le plus connu du cast reste Jason Isaacs, même si je trouve que pour le coup son rôle lui colle peut être un peu trop à la peau ! lol

Alice Krige (Tyrant) et Scott Wilson (The Walking Dead) sont également très touchants dans le rôle des parents de Prairie.

En fait ce qui est vraiment appréciable dans cette série c’est qu’on a peu de personnages mais ils sont travaillés et très bien interprétés. D’ailleurs lorsque la saison s’achève, le manque se fait aussi ressentir dans la mesure où l’on voudrait pouvoir en apprendre plus sur eux.

Parce que mon gros dilemme est de savoir si je dois considérer The OA comme une mini série et accepter qu’il n’y aura pas de suite parce que la fin pourrait se suffire à elle-même et une seconde saison pourrait gâcher la magie ; ou si je dois espérer de toutes mes forces que Netflix offre nous offre une seconde saison pour pouvoir élucider tout ce qui est resté en suspend.

J’ai vécu The OA, plus comme une expérience intérieure que comme une série à proprement parler. Et pourtant je ne suis vraiment pas branchée ésotérisme et compagnie, mais là c’est amené d’une telle façon qu’on ne peut que vivre la série.

Netflix nous offre une fois de plus un ovni qui mériterait vraiment d’être mieux connu et que je ne peux que vous recommander de tenter en dépassant le démarrage un peu longuet.

Des bisous et une bonne journée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Tags:, ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

10 Commentaires le “Songes angéliques – The OA (1)”

  1. 26 janvier 2017 à 13 h 58 min #

    Tu as très bien retranscris ce qui se passe avec The OA : ça se vit ! Et on ressent tellement d’émotions en matant ce show. Et puis c’est tellement dur d’expliquer ce qu’est cette série sans spoiler salement :’) en tout cas, c’était un véritable coup de coeur pour moi. J’avoue que je serais frustrée de ne pas avoir de saison 2, mais peur d’être déçue en même temps. C’était tellement beau, poétique, onirique ❤

  2. 25 janvier 2017 à 23 h 00 min #

    Il faut absolument que je regarde celle-ci ! Je pense finir Fronter et Luke Cage et enchainer ensuite avec elle 🙂

  3. 25 janvier 2017 à 9 h 48 min #

    J’espère la regarder celle-ci! 🙂

    • tequi
      25 janvier 2017 à 10 h 00 min #

      Tu me diras si elle t’a plu autant qu’à moi !

Rétroliens/Pings

  1. Renouvellements et Annulations – Automne Hiver 2016 / 2017 | Smells like Chick Spirit - 17 mai 2017

    […] The O.A (Netflix) […]

  2. Top Five Séries Addict – Girl Power | Smells like Chick Spirit - 5 mai 2017

    […] 15 – Prairie Johnson (The OA) […]

  3. Top Five Séries Addict – Save them or not 2017 | Smells like Chick Spirit - 28 avril 2017

    […] The OA […]

  4. Bilan des nouveautés séries – Hiver 2017 | Smells like Chick Spirit - 30 mars 2017

    […] dépasser le pilot si je ne l’avais pas regardée quasiment en même temps que je découvrais The OA. Les deux séries ne sont pas exactement identiques au niveau du thème, mais on a quand même deux […]

  5. Series Hebdo (63) | Smells like Chick Spirit - 5 mars 2017

    […] dans les renouvellements, The OA obtient une seconde saison. J’ai à la fois hâte de découvrir la suite de ce bijou et en […]

  6. Everything is connected – Dirk Gently US (1) | Smells like Chick Spirit - 2 février 2017

    […] mon article de la semaine dernière était compliqué à rédiger parce que The OA est une série difficile à raconter et pour laquelle je ne voulais rien spoiler, Dirk Gently […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :