Un avion sans elle – Michel Bussi

Coucou à tous !

Me revoici donc avec un Mardi Lecture pour un gros coup de coeur de mes lectures estivales !

Un avion sans elle

6nop6

Il y a 18 ans, un avion reliant Istanbul à Paris s’écrase dans les montagnes jurassiennes. Une seule rescapée, un bébé de quelques mois à peine. Problème, deux petites filles du même âge se trouvaient à bord et en l’absence de preuves qui permettraient une identification formelle, les deux familles vont s’affronter pour savoir à qui « appartient » ce bébé. 18 ans plus tard, alors qu’il s’apprête à mettre fin à l’enquête de sa vie, Grand Duc, le détective privé, découvre une dernière preuve qui pourrait venir tout chambouler. Va alors se dérouler une dernière course contre la montre qui pourrait enfin déterminer l’identité de Lily mais aussi détruire de nombreuses vies dans son sillage.

.

Crise identitaire

C’est à travers ce roman que j’ai entendu parler de Michell Bussi. C’est vous d’ailleurs, lecteurs, qui me l’avez fortement conseillé. Mais le jour où j’ai voulu l’acheter, il n’était pas disponible et je m’étais rabattue sur N’oublier Jamais – lu et adoré l’été dernier. Si je m’étais promis de dévorer tous les autres romans de Michel Bussi après ce premier coup de coeur, je suis retombée dans ma paresse de lecture annuelle. De son côté, ma mère les a enchaînés et tous aimés, ce qui était un véritable encouragement. Raison pour laquelle j’ai emmené avec moi en vacances Grand Duc, Lily, Martin, Melvina et les autres…

Cette lecture est passionnante parce qu’elle mêle à la fois le suspens et la psychologie des personnages. C’est vraiment un livre qu’on doit lire lorsqu’on a du temps parce qu’il est impossible de le lâcher une fois qu’on l’a ouvert.

Bussi arrive à vraiment nous prendre dans la spirale de son histoire. Parce qu’outre le fait qu’on ait envie de savoir si la petite fille est Lyse-Rose ou Emilie, il y a beaucoup d’autres mystères qu’on a envie de percer. Et puis bien sûr il y a un rythme qui est vraiment très prenant. Entre le présent où l’on suit plusieurs personnages dans un rythme effréné, le tout est entrecoupé du journal de Grand Duc, le détective privé, qui nous retrace 18 ans d’enquête et de rebondissements. Souvent lorsqu’on a deux narrations si différentes, on a tendance à en préférer l’une que l’autre, mais là ça n’est vraiment pas le cas car les deux apportent beaucoup d’informations et leur lot de mystère.

L’auteur s’amuse à nous balader et à nous entourlouper au détour de chaque page, ce qui fait que si on arrive à anticiper quelques rebondissements, pour le reste on va de surprise en surprise jusqu’à la grande révélation finale que je n’avais pas du tout vue venir.

Et comme je le disais plus haut, là où Bussi aurait pu se contenter de nous offrir un thriller haletant avec une fin surprenante, il a ajouté énormément de psychologie dans cette histoire. Les personnages ne sont pas communs, ils sont approfondis et leur ressenti vis-à-vis de cette histoire est vraiment intéressant.

Ce ne sera donc pas original que de vous dire que ce roman est particulièrement réussi et bien écrit. Je ne suis en général pas friande de thriller, mais c’est vrai que Michel Bussi y apporte un style bien à lui qui me plait énormément.

Je vais donc faire de mon mieux pour ne pas mettre une année de plus à lire le prochain, surtout que j’ai une sacrée pile qui m’attend dans ma pàl !!! 😀 (d’ailleurs pour ceux qui connaissent, je suis preneuse de vos conseils pour choisir mon prochain Michel Bussi !)

Bonne journée à tous ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , , , , ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

11 Commentaires le “Un avion sans elle – Michel Bussi”

  1. 20 novembre 2017 à 16 h 43 min #

    Moi je recommande « Maman a tort » aussi !

    • tequi
      20 novembre 2017 à 17 h 14 min #

      C’est noté !!! 😀

  2. 1 novembre 2017 à 3 h 01 min #

    Magnifique livre qui m’a permis de découvrir Bussi! Une pépite!

  3. Virginie HURST
    31 octobre 2017 à 18 h 34 min #

    Moi, je vais te recommander « Maman à tort » que j’ai lu il y a peu et que j’ai adoré … Même si j’ai aimé les autres également 😉

    • tequi
      1 novembre 2017 à 10 h 52 min #

      Il me semble qu’il est dans ma pàl aussi… (en fait je les ai tous achetés ou presque pour ma mère) ! Merci pour la recommandation en tous cas ! 🙂

  4. 31 octobre 2017 à 15 h 24 min #

    J’ai lu deux romans de cet auteur, dont celui-ci ( et Nymphéas Noirs) . Pourtant je l’ai trouvé légèrement bancal, avec un dénouement un peu précipité. Je n’ne garde pas un souvenir impérissable.

    • tequi
      31 octobre 2017 à 16 h 03 min #

      Ah dommage ! Moi le dénouement m’a beaucoup plu !

  5. 31 octobre 2017 à 10 h 02 min #

    Depuis que j’ai lu ce livre j’ai lu tous ces autres ! Une vraie révélation ! Mon préféré après celui ci est les Nymphéas Noirs ! Il est presque aussi genial !!!
    J’ai fait un article je me souviens maintenant -pourquoi lire M Bussi – et je ne regrette pas !!!!!

    • tequi
      31 octobre 2017 à 16 h 00 min #

      Les Nymphéas Noirs sont dans ma pàl également ! Me reste juste à trouver du temps pour lire ! 🙂

Rétroliens/Pings

  1. | Ne lâche pas ma main – Michel BussiSmells like Chick Spirit - 25 août 2020

    […] n’ai lu que Un Avion sans Elle et N’oublier Jamais mais des Bussi il y en a plein la maison et je n’ai eu que […]

  2. Pàl estivale 2018 | Smells like Chick Spirit - 26 juin 2018

    […] lectures de Michel Bussi : Un avion sans elle – N’oublier jamais […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :