La dernière des Stanfield – Marc Levy

Coucou à tous ! J’avais deux articles de prévus pour aujourd’hui, mais je pense qu’il n’y en aura qu’un et que le second sera pour demain… Mais quoi qu’il en soit, il fallait que je garde l’article lecture pour aujourd’hui puisque c’est Mardi Lecture ! 😛

6nop6

Eleanor-Rigby est journaliste pour National Geographic et quand elle n’est pas envoyée aux quatre coins du monde, elle vit à Londres où se trouve son père, son frère jumeau et sa petite soeur. Alors qu’ils ont tous relativement du mal à se remettre du décès soudain de leur mère, la jeune femme va recevoir une lettre anonyme qui lui donne rendez-vous dans un bar de pêcheurs à Baltimore si elle souhaite en savoir plus sur le passé de sa mère.

Au même instant, George-Harrison – ébéniste québécois – reçoit à peu près la même lettre avec le même point de rendez-vous.

Quel est le lien entre ces deux inconnus, qui envoie ces mystérieuses lettres et quel est le lourd passé qu’ils s’apprêtent tous deux à découvrir ?

.

Saga familiale

Bon, il va falloir que je me bouge les fesses dans mes lectures car c’est le dernier roman lu entièrement que je n’ai pas chroniqué… Donc pas d’étonnement s’il n’y a pas de Mardi Lecture la semaine prochaine ! 🙂

Mais revenons à la Dernière des Stanfield, roman également lu pendant mes vacances d’été. Il faut dire que c’est quasiment une tradition pour moi que de lire le Marc Lévy annuel pendant mes vacances.

Si je ne suis pas toujours séduite par ses romans, je dois dire que La Dernière des Stanfield m’a beaucoup plu.

En fait j’ai aimé qu’on découvre en parallèle la quête de Eleanor-Rigby, ainsi que les flashback sur le passé de sa mère.

Et si on aurait pu penser que beaucoup de rebondissements seraient cousus de fil blanc, finalement j’ai été très souvent surprise et me suis trompée dans beaucoup de retournements de situation que je pensais avoir appréhendés ! 🙂

Le « montage » de toute l’histoire est en fait un puzzle géant qui ne se remettra vraiment en place qu’à la toute fin et franchement c’est très bien mené car comme pour un film, c’est dans le positionnement de chaque information que réside la force de l’écriture.

L’histoire en elle-même est un roman familial assez classique, mais entre la forme et une brochette de personnages attachants, le tout enveloppé avec le charme anglais que Marc Lévy sait souvent ajouter à ses personnages, donne un livre qui se lit à la fois extrêmement facilement, mais avec beaucoup de plaisir.

En tous cas, il rentre clairement dans le top 5 de mes romans préférés de l’auteur ! 🙂

Je vous souhaite une bonne journée et on se retrouve demain avec – normalement – mon article sur la série Mindhunter et le bilan du Bingo d’octobre !

Des bisous ! ❤

Tags:, ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

6 Commentaires le “La dernière des Stanfield – Marc Levy”

  1. 8 novembre 2017 à 12 h 54 min #

    Tiens, ça fait longtemps que je n’ai plus lu ce cher Marc !

  2. Kimysmile
    8 novembre 2017 à 12 h 45 min #

    Il me tente!

  3. 7 novembre 2017 à 17 h 58 min #

    cela fait longtemps que je n’ai pas lu Marc Levy, car ma dernière lecture m’avait déçu, mais ta chronique me donne envie de lire celui ci 🙂

    • tequi
      7 novembre 2017 à 19 h 04 min #

      C’était lequel qui t’avait déçue ?

      • 27 novembre 2017 à 21 h 16 min #

        C’était « une autre idée du bonheur »… je n’avais pas du tout accroché 😦

        • tequi
          28 novembre 2017 à 10 h 11 min #

          C’est le seul que j’ai pas lu !!! 😀

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :