Bilan des Nouveautés – Fin d’année 2018

Coucou à tous !

Tous les synopsis en italique sont ceux donnés par le site Seriebox (que je ne vous conseillerai jamais assez ! lol).

Image associée

Tell me a story – CBS All Access

Les contes de fées les plus aimés du monde sont ré-imaginés comme un thriller psychologique sombre et tordu qui se déroule dans la ville de New York, la première saison de ce feuilleton sérialisé entremêlant «Les trois petits cochons», «Le petit chaperon rouge» et «Jack et le haricot magique « dans une histoire épique et subversive d’amour, de perte, de cupidité, de vengeance et de meurtre…

Je n’avais absolument aucune idée de quoi parlait cette série et je ne sais pas, je pensais même que c’était une série anthologique… En tous cas je l’ai commencée dans l’espoir d’y dénicher le point « Once Upon a Time » du Bingo Séries et si je ne l’ai pas trouvé, je n’ai pas regretté d’avoir mis le nez dans ce conte noir. Déjà, j’ai été fascinée par le générique ! Je suis fan. 
Ensuite, j’ai été vraiment surprise par le casting de la série : James Wolk (Mad Men, The Crazy Ones, Zoo…), Dania Ramirez (Devious Maids, Once Upon a Time), Paul Wesley (The Vampire Diaries), Danielle Campbell (The Originals), Kim Cattrall (Sex and the City), Sam Jaeger (Parenthood), Michael Raymond James (True Blood, Once Upon a Time)… Franchement, j’ai fait des bonds à chaque changement de scènes de ce pilot parce qu’il y a beaucoup de personnages à présenter et à chaque fois je ne m’attendais pas à voir un nouveau visage connu !
Outre cela, on est face à une série assez noire et sulfureuse mais qui reste très politiquement correcte. On a pas mal de scènes de nudité ou de sexe – parfois gratuites – mais certains rebondissements sont inattendus et j’aime bien voir comment les histoires s’imbriquent les unes dans les autres. 
J’aime bien voir aussi que les contes sont un peu malmenés et pas toujours très reconnaissables. Ca nous donne un Once Upon a Time bien plus sombre et moins « facile » dans la réécriture. 

Verdict post pilot → Ca manque d’un petit quelque chose pour dépasser l’esthétique de l’ensemble, mais ça ne m’a pas empêcher de dévorer les 3 épisodes qui étaient déjà diffusés lorsque j’ai commencé le pilot !
Verdict après 9 épisodes → C’est peut être pas la série du siècle mais je me suis pris pas mal de rebondissements dans le nez que je n’avais pas vus venir et il ne me reste plus qu’un épisode pour avoir terminé la série ! En plus elle est renouvelée !

.

Résultat de recherche d'images pour "plan coeur netflix"

Plan Coeur – Netflix

Elsa, éternelle célibataire, ne comprend pas pourquoi elle n’arrive pas à trouver l’amour. Ses trois amies, déterminées à mettre fin à son célibat, décident d’engager un escort boy, censé aider Elsa à renouer avec les hommes et l’amour.

Une série française adorée et dévorée en une demie journée ! Je vous invite d’ailleurs à aller lire mon article ! 🙂 

Verdict post pilot → Une comédie romantique qui ne révolutionne pas le genre mais avec des personnages drôles et attachants !

.

Image associée

Baby – Netflix

Des adolescents du quartier de Parioli, à Rome, sont en quête d’identité et d’indépendance. Sur fond d’amours interdits, de pressions familiales et de secrets partagés, ils défient la société. Trouveront-ils l’amour dont ils ont tellement besoin ?Histoire librement inspirée d’un fait divers survenu à Rome il y a quelques années.

C’est drôle mais j’aurai vraiment pensé qu’entre Plan Coeur et Baby, c’est cette dernière qui m’aurait le plus plu. Sauf que non. 
J’étais partie pour binger tous les épisodes, mais le premier est vraiment longuet. On sent bien qu’ils ont voulu faire comme tous ces teen dramas passés avant eux et on ne peut s’empêcher de penser à Elite l’espagnole. Sauf qu’ici adolescents et parents bourgeois romains sont sans saveurs. On ne s’attache pas eux et au bout d’un moment les gosses de riches qui se droguent, qui baisent et qui se font des coups de pute les uns les autres, ça devient redondant. Sauf que Gossip Girl c’était glamour et addictif. Pas Baby. 

Du coup je me suis un peu renseignée sur le net, et c’est vrai que beaucoup ont aimé. Mais apparemment ce qui en fait vraiment une série originale, c’est le traitement de la prostitution. Une histoire qui n’arrive qu’en fin de saison. Et qui fait beaucoup de bruit auprès de certaines associations qui veulent la faire interdire… 

Moi pour le moment je la mets de côté !

Verdict post pilot → Ca pourrait être intéressant malgré une accusation de « glamourisation » de la prostitution. Mais honnêtement dans les deux premiers épisodes on a plus quelque chose de déjà vu et limite ennuyant que de sulfureux !

.

Résultat de recherche d'images pour "dogs of berlin netflix"

Dogs of Berlin – Netflix

Après un meurtre politiquement sensible, deux inspecteurs que tout oppose doivent faire équipe pour affronter la pègre berlinoise et leurs propres activités illégales.

Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais en commençant cet épisode et vous me connaissez, je ne suis pas super fan des séries policières. Mais je dois dire que j’ai plutôt été surprise en bien par ce premier épisode !
Déjà j’ai beaucoup aimé l’esthétique visuelle de la série, avec ses couleurs néons qui tranchent avec un univers dark. C’est sombre mais on y voit clair, si vous voyez ce que je veux dire.
Ensuite les deux personnages principaux – qui ne font pas encore équipe – sont plutôt plaisant. On a Kurt le badass qui doit beaucoup d’argent dans les paris illégaux et entend bien profiter du meurtre d’une star de l’équipe de foot d’Allemagne originaire de Turquie à la veille d’un match entre les deux équipes. Erol quant à lui semble être un flic droit dans ses bottes qui cherche à coincer un gros bonnet de la pègre.
Cette plongée rock dans les bas fonds de Berlin est bien plus palpitante que je n’aurai pensé et j’ai bien envie de voir la suite, ne serait ce que pour savoir ce qu’il va advenir du petit chien… 😀

Verdict post pilot → Une bonne surprise que je compte poursuivre sous peu !

.

Image associée

1983 – Netflix

Dans un pays encore traversé par le Rideau de fer, un étudiant en loi et un policier vont découvrir un complot qui risque de sceller pour bon le sort de la Pologne.

Après la France, l’Italie et l’Allemagne, Netflix nous propose une série polonaise. Pour laquelle je suis bien moins emballée.
D’ailleurs je pense que pour les amateurs du genre dystopique et/ou historique période Rideau de Fer, la série doit être excellente. Moi j’ai vraiment eu du mal à entrer dans l’histoire, à comprendre ce qui était de l’ordre de la fiction et ce qui est réel parce que je connais assez mal cette période et encore plus l’histoire de la Pologne.
De plus je ne suis pas arrivée à trouver un personnage auquel me raccrocher pour avoir envie de voir la suite.

Verdict post pilot → J’ai lu beaucoup de choses positives sur la série donc je suis sûre qu’elle est de qualité, mais ce sera sans moi !

.

Image associée

Tidelands – Netflix

Après le retour d’une ancienne taularde dans son village de pêcheurs, un cadavre l’amène à enquêter, et découvrir les secrets des habitants, des humains un peu sirènes.

Allez on continue le voyage et cette fois on part jusqu’en Australie !
Alors c’est clairement pas la série du siècle, mais ça se laisse plutôt bien regarder. Parce que c’est intrigant et parce que les gens sont beaux et bien souvent très dénudés.
On a un mélange de science fiction – qui n’est pas encore très présent mais plutôt suggéré – et de business mafieux dans un petit village de pêcheurs. C’est pas follement original mais il y a un petit quelque chose qui donne envie de passer à l’épisode suivant.
Le seul vrai reproche qu’on puisse lui faire c’est que je trouve qu’Elsa Pataky joue super mal la leader mystique censée être super charismatique. Mais bon comme c’est la méchante, ça aide à la détester un peu plus ! lol

Verdict post pilot → C’est pas extraordinaire, mais ça donne quand même envie de voir la suite… 😀 A tel point que s’en m’en rendre compte j’ai vu toute la saison… Mon article ICI

.

Résultat de recherche d'images pour "dirty john series"

Dirty John – Bravo

Série anthologique retraçant d’authentiques faits divers ayant défrayé la chronique. 
Connaissez-vous vraiment la personne que vous aimez ? Conquise par John, Debra finit par l’épouser. Leur bonheur est-il réel ? Le charmant docteur ne jouerait-il pas un double jeu ? Terra et Veronica, inquiètes pour leur mère, vont chercher à démasquer cet étranger qui s’est immiscé dans leur famille.

Déjà je trouve très étrange que pour une série anthologique, elle porte le surnom du personnage principal de la première saison… Mais bon passons, c’est un détail.
La série me tentait donc bien puisqu’une série avec Connie Britton et Eric Bana (Hector ❤ ) ne pouvait que me tenter. Sauf que ce pilot n’est vraiment pas bon.
Je sais bien que ce sont des personnes qui ont réellement existé, mais le personnage de Connie Britton est vraiment à baffer. C’est la riche oisive qui a déjà divorcé 4 fois et se cherche un nouveau mari à tout prix.
Ca aurait pu passer, si les filles qui soupçonnent le nouveau copain de leur mère d’être intéressé, n’étaient pas elles aussi insupportables. Déjà on ne peut pas dire qu’elles ont un instinct particulier d’avoir pressenti la chose parce qu’on a l’impression que de base elles le détestent sans raison valable. Il se trouve qu’elles ont raison, mais ça n’est pas franchement amené avec finesse.
La suite est une succession de scènes qu’on a déjà vues mille fois dans les films du genre et le charme de Connie Britton n’est clairement pas suffisant pour nous donner envie de laisser sa chance à un second épisode.

Verdict post pilot → Le couple d’acteurs ne sera clairement pas suffisant pour me faire regarder cette série aux personnages irritants au possible.

.

Résultat de recherche d'images pour "diablero netflix"

Diablero – Netflix

Un prêtre fait appel aux services d’un chasseur de démons et d’un expert en paranormal pour retrouver une fille kidnappée dans les bas-fonds de Mexico.

Pour le moment tout ce que je connaissais des séries mexicaines, c’était surtout des soaps façon La Casa de las Flores – qu’il faudra bien que je termine un de ces 4 ! Du coup j’étais plutôt excitée par cette série fantastique mélange de The Exorcist, Constantine et Ash vs Evil Dead.
Elvis est un personnage haut en couleurs qui est vraiment le pendant mexicain de Constantine et c’est sans pour cela que j’ai tout de suite accroché avec son air détaché et sa capacité certaine à s’attirer des emmerdes. Le Père Ventura aussi est un personnage attachant parce que c’est un jeune prêtre qui a visiblement eu un passé moins religieux qu’on pourrait le croire.
Le tout est emballé dans une intrigue bien rythmée qui nous emmène dans les rues colorées de Mexico et avec des effets visuels maîtrisés.

Verdict post pilot → Nul doute que je vais aller au bout des 8 épisodes !

.

Résultat de recherche d'images pour "parfum netflix"

Parfum – Netflix

Six adolescents pensionnaires se lient d’amitié autour d’une passion commune pour le parfum. Lorsque, des années plus tard, l’un d’entre eux est violemment assassiné, de troublants secrets sont mis à jour tandis que la police enquête sur chacun des membres du groupe.

Une série qui adapte l’un de mes romans préférés – Le Parfum de Patrick Süskind ? Vous pensiez bien que j’étais excitée comme une puce de la découvrir et que je me suis jetée dessus à sa mise en ligne.
Et je me suis retrouvée face à une série assez fascinante dont le premier épisode nous plonge directement sur la découverte du cadavre de Kat, une chanteuse aux mœurs libertines dont le cadavre a été mutilé. Son enterrement va réunir sa bande de copains de l’adolescence et faire remonter des secrets après lesquels l’enquêtrice Nadja Simon ne va avoir de cesse de courir.
C’est beau et froid, fascinant à la façon des polars nordiques et on est bien loin de Derrick et des séries allemandes qu’on a pu connaître il y a quelques années ! Reste que j’ai eu une frustration : aucun personnage ne s’appelle Grenouille…

Verdict post pilot → Un thriller mystérieux et violent dont on ne peut s’empêcher d’enchaîner les épisodes. A tel point que j’ai déjà fini cette mini série et que je vous en proposerai un article complet en début de semaine prochaine !

.

Résultat de recherche d'images pour "derry girls netflix"

Derry Girls – Channel 4 / Netflix

Dans l’Irlande des années 1990, le quotidien d’une ville sous la répression anglaise.

Un dernier voyage pour la route ? 🙂 Cette fois je vous emmène en Irlande au cœur d’un groupe d’adolescentes déjantées.
Derry Girls c’est une comédie outrancière avec un accent à couper au couteau et des gamines franchement drôles au langage fleuri qui évoluent dans un environnement puritain et répressif.

Verdict post pilot → Je ne vais pas être bien longue à dévorer les 5 épisodes restants de cette première saison, d’autant que la série a été renouvelée !

.

Je vous propose de refaire un petit tour rapide des nouveautés de la rentrée dont vous pouvez retrouver les articles complets ICI et LA.
Je suis donc allée au bout de The Purge, YOU et Bodyguard. Je continue avec plaisir Single Parents, A Million Little Things et New Amsterdam. J’ambitionne de rattraper mon retard sur Manifest, Magnum PI, A Discovery of Witches, All American, Light as a Feather, Titans, Legacies et The Rookie. Et j’ai jeté l’éponge au bout de quelques épisodes pour The First, God Friended Me, Charmed, Into the Dark et The kids are alright… 🙂

.

Voilà donc pour ces nouveautés bien trustées par Netflix et qui dans l’ensemble comportent de belles surprises. Lesquelles avez-vous regardées ?

A demain pour le TFSA ! 🙂
Bonne journée !

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

13 Commentaires le “Bilan des Nouveautés – Fin d’année 2018”

  1. 11 janvier 2019 à 10 h 31 min #

    Ok je comprends pourquoi tu n’as pas aimé Baby, pour moi ça n’est pas du tout comparable à Elite ou Gossip ça fait plus « serie d’auteur » que Teen j’ai trouvé, même si ça reste ado.
    Par contre je n’avais absolument pas parler de Derry Girls (qui me tente grandemant) ni de Tell me a Story (qui pour le coup me fait froid dans le dos avec son affiche haha)

  2. 7 janvier 2019 à 17 h 23 min #

    Le résumé de Tell me a story me donne très très envie surtout quand on voit toutes les acteurs connus du petit écran dans cette série. J’ai bien envie de découvrir comment la série réinterprète les contes. Ça risque de me plaire encore davantage que Once upon a time (que j’ai abandonné pendant la cinquième saison).
    Même si ce n’est pas extraordinaire, les deux premiers épisodes de Tidelands me donnent bien envie de voir la suite. En espérant que les sirènes soient davantage présentes.
    Dogs of Berlin et Parfum m’intriguent pas mal.

  3. 5 janvier 2019 à 12 h 34 min #

    Derry girls, j’ai adoré !!
    J’ai envie de tester 1983 et Tell me a story me rend assez curieuse aussi.

    • tequi
      7 janvier 2019 à 9 h 10 min #

      Je fais un article complet pour Tell me a story dans la semaine ! 😉

  4. 4 janvier 2019 à 9 h 02 min #

    Je note Dogs of Berlin et Derry Girls qui pourraient me plaire. 🙂 1983 a l’air intéressant aussi.

    • tequi
      4 janvier 2019 à 9 h 06 min #

      Je devrai revenir sur les deux premières assez rapidement je pense… 🙂

      • 4 janvier 2019 à 11 h 20 min #

        Super, j’ai hâte de lire ça alors ! ^_^

  5. 3 janvier 2019 à 18 h 48 min #

    J’ajoute Diablero à ma liste Netflix. Et c’est marrant j’ai rajouté Derry Girls il y a deux jours alors que je n’en avais jamais entendu parler avant (mais j’ai vu un article Télérama ou Les Inrocks il me semble) et je suis ravie de voir que tu la regarde. En revanche, j’ai adoré Le parfum livre mais la série ne me tente pas du tout.

    • tequi
      4 janvier 2019 à 9 h 05 min #

      C’est clairement le roman qui aura le plus marqué ma scolarité et ça m’a donné très envie de le relire. La série est bonne et finalement c’est plutôt une bonne chose que ça ne soit pas une véritable adaptation.

  6. 3 janvier 2019 à 10 h 47 min #

    Je devais regarder la série sur Le Parfum parceque je suis fan du roman mais j’avais complètement oublié. Je vais m’y mettre du coup !

    • tequi
      3 janvier 2019 à 11 h 33 min #

      J’espère qu’elle te plaira ! Je devrai publier l’article la concernant lundi ou mardi ! 🙂

Rétroliens/Pings

  1. Contes horrifiques – Tell me a story | Smells like Chick Spirit - 9 janvier 2019

    […] à tous ! Je vous l’avais promis la semaine dernière suite à mon Bilan des Nouveautés de fin d’année 2018, voici donc mon billet sur la première saison de Tell me a Story, une série anthologique CBS […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :