Femmes au bord de la crise de nerfs – Why Woman Kill

Article garanti sans spoilers

Bonjour à tous ! Je vous présente le bonbon bittersweet qui m’a accompagnée cet été et en ce début d’automne !

La vie de couple, ça n’est pas ce qu’on croit ! Beth-Ann, Simone et Taylor vont en faire l’amère expérience. Vivant toutes 3 dans la même maison à quelques décennies d’écart, un meurtre aura lieu à chaque fois. Reste à savoir quels en seront les motifs et qui sera la victime…

Origine : 🇺🇸 CBS All Access – 2019 > …
Série renouvelée pour une saison 2

J’étais un peu passée à côté de l’arrivée de cette série… Du coup je l’ai découverte sans rien en savoir et ça a été une vraie bonne surprise d’apprendre qu’il s’agissait du nouveau bébé de Marc Cherry.
Pour ceux à qui ce nom ne dirait rien, il ne s’agit pas moins que du créateur de Desperate Housewives et par la suite de Devious Maids.

On retrouve donc la touche du showrunner. Mettre les femmes à l’honneur, montrer que sous les apparences parfaites se cachent de lourds secrets, jongler entre l’humour et le drama et habiller tout cela d’une palette de couleurs allant de l’acidulé au flashy.

De toutes façons, dés le générique j’étais aux anges ! L.O.V.E de Nat King Cole – qui est une de mes chansons favorites – avec des images très pop art, c’est hyper efficace et je n’ai pas zappé ce générique une seule fois !

Ça donne le ton ! 😀

Nous faisons donc la connaissance de 3 couples, qui vivent chacun leurs difficultés et leurs lots de trahisons.

Dans les années 60, Beth Ann est l’épouse modèle, femme au foyer dévouée à son mari Rob qui travaille énormément. Jusqu’au jour où elle apprend que les heures supplémentaires sont plutôt occupées avec sa jeune maîtresse April… et plutôt que de confronter Rob, Beth Ann va sympathiser avec April et tenter de la convaincre de mettre fin à la liaison.

Dans les années 80, Simone est une mondaine qui vit pour les soirées de gala auxquelles elle brille au bras de son mari, le très élégant Karl à l’accent british absolument craquant. Oui mais voilà, une envieuse ne va pas se gêner pour lui apprendre que Karl la trompe… avec un autre homme et qu’elle va devoir une fois de plus faire face à un énième divorce.

En 2019, Taylor et Eli sont un couple libre. Pour pouvoir épouser cette brillante avocate, le scénariste un peu loser, a accepté qu’elle puisse continuer à explorer sa bisexualité à la condition qu’il n’y ait jamais rien de sérieux. Jusqu’au jour où une de ses maîtresse se retrouve dans la galère et où Taylor ramène sous leur toit la sulfureuse Jade qui semble beaucoup plaire aussi à Eli…

Il faut reconnaître qu’au départ c’est assez surprenant d’avoir ces trois histoires sans lien apparent qui se croisent tout au long des épisodes. Mais c’est bien fait. On a toujours une introduction originale qui donne le ton de l’épisode pour les 3 storylines et finalement c’est une particularité plutôt agréable de la série.

C’est aussi l’une de ses rares faiblesses ! Parce que l’histoire contemporaine du « trouple » de Taylor, Eli et Jade est clairement bien moins intéressante que les deux autres ! C’est beaucoup plus convenu. Et si ça s’accélère dans les 2-3 derniers épisodes, ça reste quand même très en dessous des deux autres temporalités au niveau de l’attachement aux personnages, des éclats de rire et de l’émotion ressentie.

Parce que finalement, c’est ça qui m’a le plus surprise avec cette série. Je ne pensais pas du tout autant m’attacher aux personnages et tout particulièrement à ceux des années 80. Simone, Karl et Tommy sont vraiment attachants. Ils arrivent à vous faire rire aux éclats et vous émouvoir aux larmes dans le même épisode. C’est clairement la storyline que j’ai préféré et de ce que j’ai pu voir passer sur Twitter, c’est le cas d’à peu près tout le monde ! Lucy Liu est vraiment formidable dans le rôle. Tout comme Jack Davenport, qui m’avait manqué depuis la fin de Smash !

Mais j’ai été aussi surprise d’adorer Ginnifer Goodwin dans le rôle de Beth Ann qui lui va si bien alors que l’actrice commençait sérieusement à me taper sur le système dans Once Upon a Time… Et c’était amusant de retrouver Sam Jaeger dans le rôle du mari infidèle alors que j’ai l’impression de le voir partout en ce moment (The Handmaid’s Tale, Reverie, Tell me a Story…). Amusant également qu’April soit interprétée par Sadie Calvano qui jouait Violet dans Mom. Tout comme j’ai totalement craqué pour le personnage de Sheila, la voisine exubérante qui m’aura valu bien des fous rires.
Par contre, c’était presque dérangeant d’avoir Scott Porter qui joue une ordure sans nom – mais je ne spoilerai rien – alors que j’ai l’image de lui dans le rôle du gentil George Tucker de Hart of Dixie !

Quoi qu’il en soit j’ai aimé retrouver cette série toutes les semaines pendant 10 épisodes et j’avais vraiment hâte de voir le final qui ne m’a absolument pas déçue. Pas d’énorme surprise non plus, mais comme tout joue sur les émotions, c’était quand même un excellent final ! Et j’ai tout particulièrement aimé la scène des meurtres où tous les personnages sont réunis ! ❤

Final qu’on a en plus pu voir en sachant que la série était renouvelée et ça franchement ça fait du bien ! Néanmoins, en toute logique puisque les 3 storylines sont arrivées au bout de leur histoire et qu’on sait maintenant qui a été tué et pourquoi, la série ne pouvait que prendre une forme anthologique. Ce qui me rassure – ça aurait été bizarre de vouloir étirer les scénarios à l’infini – mais en même temps me peine un peu parce qu’on ne retrouvera pas les personnages qu’on a aimé dans cette saison.

Reste que je suis déjà super curieuse de savoir quels seront les univers des prochaines storylines et si certains des acteurs de cette saison reviendront !

En tous cas si vous n’avez pas regardé cette série pendant l’été, je vous conseille vraiment de lui trouver une petite place dans vos rattrapages parce qu’elle ne ressemble à rien de ce qui est diffusé en ce moment et que la Marc Cherry’s Touch est vraiment délicieuse !

Bonne journée !

Tags:, , , , , , , ,

Catégories : Sériesaddict

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

12 Commentaires le “Femmes au bord de la crise de nerfs – Why Woman Kill”

  1. 26 octobre 2019 à 10 h 03 min #

    Je suis hyper curieuse de la regarder !

  2. 24 octobre 2019 à 11 h 23 min #

    Je n’ai vraiment pas grand chose à rajouter à tout ce que tu dis car je le partage entièrement ! J’ai adoré l’histoire de Simone et Karl, j’ai trouvé la 3e histoire un peu moins intéressante, j’ai trouvé Ginnifer Goodwin extra en Beth Ann, j’ai adoré Sheila, et l’univers de la série dans son ensemble. Et je suis contente qu’il y ait une saison 2 même si je suis triste que ce soit sans les persos de cette saison, surtout Simone et ses réparties hilarantes.

    • tequi
      24 octobre 2019 à 11 h 57 min #

      Non mais j’aurai tellement voulu développer sur Simone et Karl… mais ça aurait été au risque de spoiler ! Mais franchement la fin était vraiment parfaite. Pareil pour Beth Ann, je suis contente de la façon dont ça s’est terminé pour April et elle !

      • 24 octobre 2019 à 18 h 54 min #

        Oui, les conclusions m’ont vraiment plu aussi.

  3. 22 octobre 2019 à 8 h 28 min #

    je n’ai jamais entendu parler de cette série, mais elle a l’air excellente ! je vais la noter 🙂 et la quantité d’acteurs que j’apprécie présents me donne encore plus envie de la voir !

    • tequi
      22 octobre 2019 à 8 h 48 min #

      ah oui franchement ça vaut la peine de la regarder ! c’est vrai qu’en même temps on en n’a pas beaucoup entendu parler, heureusement qu’elle a quand même été renouvelée !

Rétroliens/Pings

  1. | TFSA – Saisons 2020 non diffusées qui m’ont le plus manquéSmells like Chick Spirit - 20 novembre 2020

    […] – Why Women Kill (CBS All […]

  2. TFSA – Les showrunners dont j’attends la prochaine série | Smells like Chick Spirit - 5 juin 2020

    […] ne sait pas trop quand on aura droit à la saison 2 de Why Women Kill ni même à quoi ça pourra bien ressembler. Alors un nouveau projet de Marc Cherry dans la veine […]

  3. Balance ton présentateur – The Morning Show | Smells like Chick Spirit - 15 janvier 2020

    […] que toutes les histoires au boulot ne sont pas nécessairement malsaines, Jack Davenport (Smash, Why Women Kill) le mari délaissé d’Alex, Tom Irwin (Devious Maids) le président de chaîne véreux ou […]

  4. TFSA – Mes personnages préférés 2019 | Smells like Chick Spirit - 3 janvier 2020

    […] 8 – Simone (Why Women Kill) […]

  5. TFSA – Mes découvertes séries 2019 | Smells like Chick Spirit - 27 décembre 2019

    […] – Why Women Kill – […]

  6. Top 100 Séries – Places 50 à 26 | Smells like Chick Spirit - 23 octobre 2019

    […] – Why Women Kill – Saison […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :