Wishlist Lecture Été 2020

Bonjour à tous ! D’habitude à cette période de l’année, je vous propose ma Pàl Estivale parce que c’est la saison où je lis le plus et que j’ai déjà plein de choses dans ma bibliothèque qui attendent d’être découvertes. Sauf que cette année – bien que ma pàl soit loin d’être écoulée évidemment – COVID oblige, les librairies n’ont pas été réapprovisionnées en nouveautés et il m’est difficile de voyager ou de commander en France… 😦 Du coup je ne peux vous proposer qu’une wishlist en espérant que les revendeurs ici soient vite livrés !

.

On commence quand même avec le livre en cours… (à noter que j’ai voulu tenter un Agathe Raisin, mais j’ai fini par lâcher l’affaire tant je m’ennuyais… ce qui arrive relativement peu souvent chez moi !)

Couverture Ne lâche pas ma main

Ne lâche pas ma main – Michel Bussi

En vacances sur l’île de la Réunion, Martial perd sa femme assassinée. Devenu le suspect numéro 1, il fuit avec sa fille de six ans. Poursuivi, traqué, il doit s’en sortir pour prouver son innocence…

Ca fait longtemps qu’il est dans ma pàl celui-ci pour le coup ! Ma mère avait eu une période où elle dévorait les Michel Bussi et je crois qu’on les a quasiment tous alors que pour ma part je n’ai dû en lire que deux…
Et comme à défaut de pouvoir voyager, je me suis dit que passer quelques heures à la Réunion avec la plume de Bussi ça ne pouvait qu’être parfait pour l’été !

.

Couverture À la croisée des mondes, tome 1 : Les Royaumes du nord

À la Croisée des Mondes – Philip Pullman

Ce n’était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d’Oxford à la recherche éperdue d’aventures.
Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d’une extraordinaire particule. D’une taille microscopique, la Poussière que l’on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord – est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises…
Jetée au coeur d’un terrible conflit, Lyra sera forcée d’accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s’opposent des forces que nul ne l’avait préparée à affronter.

Celui-ci est dans ma pàl depuis très longtemps… Je pense depuis la sortie du film, que je n’ai pas vu non plus… Mais entre temps l’hiver dernier je suis tombée sous le charme de la série et depuis je me promets de le lire alors il faut que je tienne ma promesse ! 😉 Et comme en plus tous les autres qui suivent ne sont pas en ma possession, je ne vais pas avoir beaucoup d’excuses…

.

Couverture Une rencontre au bord de l'eau

Une rencontre au bord de l’eau – Jenny Colgan

La suite des aventures de Flora et des habitants sur l’île de Mure, qui, bousculé dans leur quotidien bien tranquille, ouvrent leur horizon culturel !
Flora MacKenzie a troqué sa vie londonienne pour ouvrir un charmant café au bord de l’eau sur l’île écossaise de Mure, où elle a retrouvé sa famille. Elle vit désormais avec Joel, son ancien patron au caractère bien trempé.
Mais Flora va découvrir que la vie lui réserve de nouvelles surprises, comme ces baleines qui s’approchent de la plage. Est-ce un bon ou un mauvais présage ? Avec Lorna, sa meilleure amie institutrice sur l’île, elles vont au même moment découvrir l’histoire de Saïf, un médecin réfugié, qui va bouleverser les habitudes des habitants de la petite île.
Voici le nouveau délicieux roman de Jenny Colgan qui est aussi drôle, réconfortant et imprévisible que l’amour lui-même. Les lectrices retrouveront les recettes appétissantes qui émaillent les ouvrages de Jenny.

L’été dernier, c’est Une saison au bord de l’eau qui m’avait accompagnée en vacances. Flora et les habitants de Mure m’avaient vraiment beaucoup plu et j’ai très hâte de reposer mes valises sur cette île écossaise fictive mais tellement magique !!!

.

Couverture La charmante librairie des jours heureux

La charmante librairie des jours heureux – Jenny Colgan

Et si cette petite librairie dans les Highlands écossais était le secret du bonheur et d’une nouvelle vie ? Un feel good book enthousiasmant ! Nina est fière de travailler à la bibliothèque de Birmingham, mais elle se rend compte qu’au lieu de vivre au milieu des livres qu’elle adore, elle passe surtout son temps dans l’arrière-salle à faire de l’informatique. Tout ce qui faisait sa joie a disparu et lui manque terriblement : le contact avec les gens, papoter avec les habitués, s’assurer que chaque lecteur va trouver le livre qui lui convient… C’est alors qu’elle répond à un projet un peu fou. Et si elle montait une petite librairie itinérante dans les Highlands écossais ? Un minuscule stock de livres, mais pas d’ordinateur ! Et qui sait, malgré le froid rigoureux, peut-être trouvera-t-elle un nouveau sens à sa vie dans cette communauté chaleureuse ?

C’est la dernière saga en date de Jenny Colgan ! Je ne peux clairement pas passer à côté. D’autant que cette fois il n’est pas question de nourriture !!! 😲
C’est donc le test idéal pour voir si j’aime toujours autant la romancière quand elle ne s’attaque pas à ma gourmandise ! 😉

.

Couverture Comme une ombre

Comme une ombre – Pascale & Gilles Legardinier

Alexandra, archéologue, est la fille d’un milliardaire qui, précautionneux, veille à ce que sa fille soit toujours flanquée d’un garde du corps. Mais la belle impétueuse déteste cette emprise. Elle aspire à la liberté, à une vie normale, aussi parvient-elle toujours à évincer ses protecteurs en leur jouant des tours. Pourtant, le nouveau, Tom Drake, ne l’entend pas de cette oreille.

Ça fait longtemps que ce roman écrit à quatre mains par l’un de mes auteurs préférés et son épouse, m’intrigue. Mais je ne suis encore jamais tombée dessus en librairie. Il faudra que je trouve le moyen de le commander !

.

Pour un instant d’éternité – Gilles Legardinier

Vincent sait mieux que personne ce qu’est un secret. Spécialiste des passages dérobés, c’est à lui que les riches et les puissants font discrètement appel pour dissimuler leurs trésors ou s’aménager des issues indétectables.
Alors que Paris célèbre l’Exposition universelle et sa phénoménale tour Eiffel, Vincent et son équipe deviennent soudain la cible de tentatives d’assassinat. La mort rôde désormais autour d’eux. Un de leurs clients cherche-t-il à effacer ce qu’ils savent de lui ? Sont-ils traqués par des pouvoirs occultes ? Quelle est cette ombre qui peut les frapper n’importe où, n’importe quand ?
Dans une époque bouleversée, confronté à des mystères surgis d’un autre temps, Vincent va tout faire pour déjouer la menace et sauver les siens. Ce qu’il s’apprête à découvrir va faire voler en éclats tout ce qu’il croyait savoir du monde…

Là encore, normalement, le roman annuel de Gilles Legardinier fait partie des indispensables de l’été depuis des années. Sauf que bizarrement, alors qu’il est sorti en octobre 2019, je ne l’ai pas vu en librairie non plus. Ce qui est d’autant plus suspect c’est que je suis quand même allée en France en décembre et nos chemins ne ce sont pas croisés. Il sort en poche à la mi-août donc je peux bien encore patienter un peu. Mais le fait que l’ambiance me rappelle celle du Premier Miracle, me tente beaucoup !

.

L’énigme de la chambre 622 – Joël Dicker

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.
Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.
Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?
Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.

J’aime vraiment beaucoup Joël Dicker et ce roman qui se passe « chez lui » alors que c’est aussi un peu chez moi, ça me tente depuis que j’en ai entendu parler. Reste à savoir si je vais avoir la patience d’attendre qu’il sorte en poche. Mais c’est vraiment une des nouveautés que je suis le plus pressée de trouver en librairie.

.

Couverture Et que ne durent que les moments doux

Et que ne dure les moments doux – Virginie Grimaldi

L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place.
L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense,
mais aussi son chien farfelu.
L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite.C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin.

Virginie Grimaldi complète le trio indispensable de mes lectures de vacances. J’ai adoré chacun de ses romans un peu plus que le précédent et celui ci est à peine sorti qu’il a déjà des retours extrêmement positifs. J’aime tout de cette romancière et j’espère vraiment pouvoir me plonger dans cette histoire là rapidement.

.

Couverture Un homme averti ne vaut rien

Un homme averti ne vaut rien – Romain Sardou

« Derrière toutes les grandes richesses se cache un grand crime. »
Ils ne se connaissent pas. Michael Monroe a grandi à Londres, orphelin et pauvre.
Mathilde Bateman est issue d’une famille richissime de New York. L’un n’a rien, l’autre a tout. L’un veut changer de vie, l’autre veut changer le monde. Ils n’auraient jamais dû se croiser. Mais autour d’eux, assassinats et disparitions se multiplient. Au nom de quelle malédiction ?
Des bords de la Tamise aux ports du Savannah, de Londres à Boston, Michael et Mathilde traquent la vérité sans idée de ce qu’ils vont découvrir. Sur leurs familles, sur leur passé, et donc sur eux-mêmes. Il est des crimes dont on hérite…
Guerres de pouvoir au sein d’un clan mafieux, secrets de famille, ambitions folles, amours contrariées, avec Un homme averti ne vaut rien, Romain Sardou signe un thriller palpitant et une saga familiale poignante.
Un roman de l’amour fou et de la vengeance totale.

Quand j’ai vu qu’il sortait un nouveau roman, j’ai cru que c’était une blague. Je vous explique, Romain Sardou c’est vraiment un des écrivains que j’aime le plus parce qu’il arrive toujours à m’embarquer complètement dans des univers tous plus différents les uns des autres. Tous ceux à qui je l’ai fait découvrir ont été unanimes sur ses qualités d’écrivain et comme pour beaucoup d’autres auteurs, je guettais avidement la prochaine sortie.
Sauf que là les amis, ça fait depuis 2014 et Fraulein France que j’attends !!!! Limite je n’y croyais plus tellement les dates de sortie étaient toujours repoussées !!!
Et en plus j’ai eu une double surprise parce qu’il s’agit de la suite contemporaine de ses romans America : La Treizième Colonie et La Main Rouge. Qui sont je pense mes romans préférés de l’auteur… respectivement sortis en 2010 et 2012…
Du coup, je suis vraiment en train de me tâter de les relire avant d’attaquer le nouveau… Je pense que si je ne trouve pas les autres une fois que j’aurai lu A la Croisée des Mondes, il y a de fortes chances pour que je rebifurque sur America…

.

Couverture Ciao bella

Ciao Bella – Serena Giuliano

Grandir, pardonner et manger des pâtes.
 » J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? « 
Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été
arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?
Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Voilà un moment que j’ai envie de découvrir Serena Giuliano. Parce que Serena je la connais un peu… Parce que c’est l’une des meilleures amies de Virginie Grimaldi et qu’on la découvre dans Chère Mamie. Et ce personnage hauts en couleurs m’avait déjà fait forte impression dans les chroniques de la romancière. Du coup l’année dernière lorsqu’elle avait annoncé sur Insta que son amie publiait son premier roman, ça m’a forcément interpellée. Alors si je peux me rajouter une auteure valeur sûre, moi je ne dis pas non !!! 🙂

.

Voilà donc pour ma wishlist… pas vraiment de l’été dans la mesure où celui ci est déjà pas mal entamé et comme je vous le disais, les réapprovisionnements des libraires sont très aléatoires (et je sens qu’ils vont privilégier les manuels scolaires avant les romans). Et comme je continue a faire ma tête de mule à ne pas vouloir passer aux romans sur tablette… ces lectures là risquent d’être plutôt faites en automne/hiver ! Mais qu’importe, c’est vraiment des livres que je suis sûre de lire!!!

A noter que normalement aujourd’hui je devais vous proposer un second article, mais ça risque d’être tendu… (oui comme d’hab)
Bonne journée et à très vite !

Tags:, , , , , , , , ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

4 Commentaires le “Wishlist Lecture Été 2020”

  1. 31 juillet 2020 à 6 h 29 min #

    C’est marrant parce qu’autant on a pleins de goûts en commun dans les séries, pas trop dans les livres ^^ Mais je te retrouve quand même sur le Dicker 🙂

    • tequi
      3 août 2020 à 9 h 10 min #

      ah ben voilà tout n’est pas perdu ! 😛

  2. Laurence
    25 juillet 2020 à 19 h 46 min #

    Suis d’accord avec toi : je m’attendais à mieux avec Agatha Raisin. Une héroïne complètement déjantée était annoncée et en fait… bof !!!
    Jenny Colgan, c’est cool, bcp aimé 🙂

    • tequi
      27 juillet 2020 à 8 h 40 min #

      Ah tu me rassures parce que vu le nombre de tomes je pensais vraiment que j’étais tombée sur un moins bon… mais du coup ça m’a pas spécialement donné envie d’en tenter un autre non plus…

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :