Dear You – Saisons 2 et 3 – Emily Blaine

Bonjour à toutes et tous !

La semaine dernière je vous parlais de la saison 1 de Dear You et à quel point cela m’avait plu. Et comme je ne pouvais pas en rester là j’ai englouti également les deux autres tomes ! 😀

Sans-titre-1-1024x537

Contient quelques spoilers sur le premier tome…

6nop6

Kat, concierge de nuit dans un palace new-yorkais et incorrigible romantique voit son quotidien chamboulé du jour au lendemain. Entre le nouveau collègue qui a tout du petit ami idéal et le riche client mystérieux qui fait tout pour la séduire et la mettre mal à l’aise, ses nuits sont bien occupées !

Mais après avoir tenté de résister elle finit par succomber au charme mystérieux d’Andrew Blake, magnat de la presse et rompt avec Daniel son petit ami.

.

Passion & Mystère

Je vous le disais la semaine dernière, j’ai vraiment été sous le charme de ce roman de chicklit, comme ça ne m’étais pas arrivé depuis longtemps et tout particulièrement du personnage de Blake.

Je n’ai pas eu la patience d’attendre d’avoir le temps d’aller à la Fnac (le centre commercial où elle se trouve est impraticable à cette période) avec en plus le risque de ne pas trouver les deux autres tomes ! Du coup j’ai dérogé à ma règle du tout papier et ai téléchargé les romans sur mon iPad ! Ceci en disant long sur mon envie de lire la suite puisque je déteste les ebooks ! lol

On retrouve donc Kat qui tente de vivre le parfait amour avec Andrew malgré les difficultés. En effet, non seulement celui ci vit à San Francisco, a un emploi du temps surchargé, mais il semblerait qu’il soit la cible de menaces assez inquiétantes.

En effet, dans ces deux tomes, il n’est plus question ou presque du Peninsula et de l’ambiance de l’hôtel, mais c’est le suspens qui s’invite dans l’intrigue. Et franchement, si pas mal de choses m’avait sautées aux yeux à l’avance, certains rebondissements ont été de bonnes surprises et c’est toujours un plaisir que de retrouver des éléments qui pimentent une histoire plus légère et auxquels on ne s’attendait pas ! En plus toute cette implication « policière » permet aussi de mettre un peu plus en avant le personnage de Gregory dont on ne savait pas grand chose dans le premier tome mais dont l’humour me plaisait bien ! D’ailleurs je trouve dommage qu’il ne soit pas un peu plus développé !

Ces deux tomes se dévorent tout aussi vite que le premier, et ce malgré ma réticence face au format numérique ! Je crois que j’ai même involontairement délaissé un peu mes séries pour pouvoir terminer au plus vite les aventures de Kat et Andrew.

Néanmoins j’ai été moins « transportée » qu’avec le premier tome… Je chipote un tout petit peu, mais c’est vrai que dans leur histoire, j’ai largement préféré la période de séduction. Parce que finalement la suite est principalement entre eux une succession de disputes et de réconciliations, avec beaucoup de scènes de sexe. En général, dans les romans de chicklit ou de bitlit, j’aime bien les passages érotiques que je trouve bien plus excitants que dans les romans uniquement érotiques parce qu’on est attachés aux personnages et que ça renforce le côté passionnel de l’histoire d’amour. Je trouve notamment que dans ses romans Cupcake Club, Donna Kauffmann gère très bien cela. Ici ça n’est pas moins bien géré, mais le schéma en est presque mécanique. Ils vont se disputer, ils vont se retrouver, ils vont s’envoyer en l’air comme des bêtes et on recommence ! lol Et attention, toutes les deux lignes, ils vont se susurrer leurs prénoms respectifs… lol Quand tu n’as plus de « craintes » pour le couple que tu veux voir être heureux, quand tout devient automatique, même la passion, tu rentres dans un certain train train qui est dommage dans un roman. Ca reste très chouette à lire et ça se dévore tout aussi bien mais ça perd un peu de son charme.

Je pense que l’histoire en elle même aurait peut être mérité seulement deux tomes ou alors de régler certaines choses et trouver un autre ressort pour le troisième…

Quoi qu’il en soit je reste ravie d’avoir « fait la connaissance » d’Emily Blaine et je n’hésiterai pas à découvrir ses autres romans. D’autant plus que la lecture de ce roman là m’a renvoyé vers quelque chose de bien plus personnel. Pour vous faire un rapide 3615MYLIFE, j’ai passé toute mon adolescence à me rêver romancière et à écrire des fictions. Il ne pouvait pas se passer une journée sans que mes doigts ne s’agitent frénétiquement sur mon clavier et chaque minute de libre me servait à réfléchir à ces histoires. Et puis la vie d’adulte s’est installée et le besoin d’écrire a été transféré sur ce blog. N’empêche que certaines choses de Dear You ont ravivé la dernière envie de roman que j’avais eu, la plus adulte, celui à peine entamé il y a quelques années pendant des vacances estivales et qui n’avait jamais été plus loin que les premières pages. Lire Dear You, même si mon histoire à moi n’a pas grand chose à voir, m’a redonné l’envie d’écrire et j’espère bien pouvoir mettre à profit mes prochaines vacances pour me remettre à écrire pour de bon, après une pause de quasiment 10 ans. Comme quoi on ne sait jamais où peut nous mener un livre lorsqu’on l’ouvre pour la première fois ! 🙂

Bonne lecture et à très vite ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags:, , ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :