Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

Coucou à tous ! Je vous avais promis après La Jeune Fille et la Nuit que je ne remettrai pas des mois pour vous parler de mes lectures et je suis heureuse parce que j’ai tenu ma promesse ! 🙂 Il aura donc fallu d’une séance balayage chez le coiffeur et d’un vol retour pour me faire voyager aux côtés d’Anna et de ses filles…

Anna enchaîne les galères. Alors qu’elle peinait déjà à joindre les deux bouts en travaillant comme une dingue, elle se retrouve au chômage du jour au lendemain. Il va néanmoins falloir qu’elle trouve une solution pour ses deux filles qu’elle élève seule. Il y a Chloé l’ado en terminale, mal dans sa peau qui compense son manque de confiance en elle en cherchant l’amour à tout prix. Et il y a Lily, 12 ans, pas très sociable qui se fait maltraiter par ses camarades de classe.
Anna se rend bien compte que rien ne va dans sa vie et dans celle de ses filles. Elle décide donc de tout plaquer et les emmène en camping-car pour un roadtrip en Scandinavie à la poursuite des aurores boréales.

Il n’y a pas à dire, depuis son premier roman, Virginie Grimaldi n’a eu de cesse de s’améliorer et j’ai préféré chaque roman à son précédent… Il est grand temps de rallumer les étoiles n’a pas fait exception puisque je l’ai littéralement dévoré tout en ayant cette petite frustration de se dire que je l’aurai quand même bien dégusté un peu plus doucement…
Il faut dire que ça se lit vraiment tout seul, surtout qu’au niveau de la forme il est vraiment génial. En effet les chapitres sont en trois types de narration. Une narration classique interne à travers le récit d’Anna, mais aussi les mots de Chloé qui partage ses états d’âme sur son blog et le journal intime de la jeune Lily au ton inimitable. Leur voyage initiatique prend les mêmes routes mais ce sont leur trois sons de cloche qui nous guide à travers leurs sentiments.

C’est touchant parce que finalement – même si aucune des 3 ne me ressemble vraiment – je me suis reconnue dans ces trois femmes/filles. Elles sont émouvantes et drôles parce qu’elles sont vraies. Je me souviens d’avoir reproché aux héroïnes du premier roman de Virginie Grimaldi d’être un peu trop superficielles et clichés. Ici elles sont plus que crédibles. L’auteure est arrivée à réveiller en moi des sentiments et des souvenirs de l’Aline de 12 ans et de l’Aline de 17 ans. Des émotions auxquelles je n’avais pas pensé depuis bien longtemps et dont le goût laisse une douce nostalgie au cœur. Mais pas que… Surtout avec Lily en fait, parce que je me suis tellement sentie proche de cette gamine. Parce que les blessures de son enfance était les miennes et parce qu’on les a un peu planquées de la même façon.

Et puis je sens bien que les choses qui comptent pour Virginie Grimaldi sont un peu les mêmes que pour moi. La grand mère d’Anna est un personnage secondaire mais tellement important dans cette histoire que j’ai pleuré à chaque fois qu’elle est évoquée. Miroir de ce qu’était la mienne – et raison pour laquelle je crains un peu les effusions de larmes pour la lecture de Chère Mamie. Pareil pour la relation fusionnelle et compliquée mère-fille. Un thème qui me touche au cœur comme aucun autre. D’ailleurs, c’est un roman que j’ai lu uniquement en public et ça n’était pas nécessairement une bonne idée. J’ai bruyamment éclaté de rire malgré moi à de nombreuses reprises. Et tenté pas toujours efficacement de cacher mes larmes. « c’est fou ce que l’air pressurisé de l’avion m’irrite les yeux… »

Si l’on passe un excellent moment en compagnie de cette mère, de ces deux filles et de leurs compagnons de route, Virginie Grimaldi arrive à nous faire faire un peu le même voyage initiatique que ses personnages.
Déjà je meurs d’envie de faire la même chose qu’elles ! Un camping car et hop sur les routes direction le grand Nord ! Alors que très honnêtement c’est une région du globe qui ne m’a jamais attirée (je suis plus plages et cocotiers). Je ne sais pas si elle s’est rendue elle-même sur place, mais elle a en tous cas su me donner envie d’y aller ! Alors que je peux avouer que lorsque j’ai lu le résumé, le fait que ça se déroule principalement sur les routes de Scandinavie m’avait un peu refroidie… *mouarf*
Et puis bien sûr il y a tous les sentiments éveillés par ce voyage, toutes les leçons tirées par les expériences des personnages. Ca peut paraître un peu mièvre, mais cette lecture a réveillé pas mal de choses en moi. Des choses qui n’attendaient vraiment qu’un déclic pour se manifester. Espérons qu’elles ne resteront pas qu’en surface et que maintenant que le livre est refermé, elles arriveront quand même à se concrétiser !

Il est grand temps de rallumer les étoiles est donc un roman que je ne peux que vous conseiller – comme tous les autres de Virginie Grimaldi – parce qu’il m’a fait énormément rire, réfléchir et pas mal pleurer… 🙂

Si vous ne connaissez pas encore la blogueuse devenue romancière, retrouvez ici mes articles sur ses précédents romans :
Le premier jour du reste de ma vie
Tu comprendras quand tu seras plus grande
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

Je vous souhaite une bonne fin de journée et l’on se retrouve demain dans la journée pour le TFSA ! 🙂

Tags:, , ,

Catégories : Lecture

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

11 Commentaires le “Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi”

  1. 17 octobre 2019 à 11 h 14 min #

    Je suis en train de le lire il est vraiment génial 🙂

  2. 2 février 2019 à 11 h 06 min #

    Un livre qui me tente énormément !

    • tequi
      2 février 2019 à 11 h 28 min #

      oh faut vraiment que tu le lises, je pense que ça devrait te plaire ! (et je suppose qu’il ne va pas tarder à sortir en poche…)

  3. 1 février 2019 à 13 h 10 min #

    Je n’ai lu qu’un titre de cette autrice et ça m’avait donné envie de continuer, il faudrait que je m’y mette ^^

Rétroliens/Pings

  1. | Et que ne durent que les moments doux – Virginie GrimaldiSmells like Chick Spirit - 29 septembre 2020

    […] de ma vieTu comprendras quand tu seras plus grandeLe parfum du bonheur est plus fort sous la pluieIl est grand temps de rallumer les étoilesChère MamieQuand nos souvenirs viendront […]

  2. Quand nos souvenirs viendront danser – Virginie Grimaldi | Smells like Chick Spirit - 17 septembre 2019

    […] de ma vieTu comprendras quand tu seras plus grandeLe parfum du bonheur est plus fort sous la pluieIl est grand temps de rallumer les étoilesChère […]

  3. Noël à la Petite Boulangerie – Jenny Colgan | Smells like Chick Spirit - 2 avril 2019

    […] pu l’acheter que lors de mon voyage en France fin janvier. J’étais en train de finir Il est grand temps de rallumer les étoiles, ma mère l’a donc lu… et après j’ai moi même mis du temps à m’y […]

  4. Chère Mamie – Virginie Grimaldi | Smells like Chick Spirit - 5 mars 2019

    […] à tous ! Me revoici avec une nouvelle lecture de Virginie Grimaldi. Après avoir refermé Il est grand temps de rallumer les étoiles, j’ai eu du mal à me sortir de la plume de la romancière et j’ai eu envie de […]

  5. Pàl Hivernale | Smells like Chick Spirit - 4 février 2019

    […] Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi […]

Comments like Chickspirit

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :